toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

New York : « Une nuit de héros » le gala au profit de Tsahal a permis de récolter 34 millions de dollars


New York : « Une nuit de héros » le gala au profit de Tsahal a permis de récolter 34 millions de dollars

Plus de 34 millions de dollars (122 millions de shekels) ont été collectés lundi lors du gala annuel des Amis de Tsahal (FIDF) à New York, tenu au Midtown Hilton Hotel.

L’événement a réuni 1 200 invités des Etats-Unis, dont des philanthropes et des hommes d’affaires de premier plan, ainsi que des invités israéliens, tels que des hauts responsables sécuritaires.

L’événement de cette année était intitulé « Une nuit de héros », saluant les soldats de l’armée israélienne, avec les honneurs de la soirée allant à l’armée de l’air israélienne. Un des principaux conférenciers était le commandant de l’armée de l’air sortant, le général Amir Eshel.

Eshel a donné son discours après Danny Shapira, un diplômé de l’académie de vol de l’armée de l’air israélienne, et le premier homme à avoir reçu les ailes de pilote d’Israël. Shapira a ensuite servi comme premier pilote d’essai de l’armée de l’air et dans la même capacité pour les Industries Aérospatiales d’Israël.

Shapira, qui fêtera bientôt son 93e anniversaire, est arrivé au gala avec son fils Ronen, également pilote de l’armée de l’air. Shapira a passionné la foule avec des souvenirs de son temps en tant que pilote, et a hardiment annoncé qu’il n’a jamais connu le sens de la peur.

Il était accompagné sur scène par la pilote de combat N., qui a déplacé la foule et a reçu des applaudissements massifs quand elle a dit qu’il n’y avait aucune différence entre elle et ses homologues masculins.

Eshel, quant à lui, a parlé des défis sécuritaires auxquels fait face Israël, et des dernières innovations technologiques de l’armée de l’air, y compris l’achat des chasseurs F-35 Adir, qui, selon lui, ont changé la donne. Eshel a également souligné l’importance de la « solidarité israélo-américaine ».

La dernière partie de la soirée était consacrée à l’opération Entebbe et à l’histoire de l’entrepreneur et nabab des start-up Amir Ofer, ancien membre de l’unité de commando d’élite Sayeret Matkal, premier soldat à entrer dans le terminal de l’aéroport d’Entebbe.

Ofer a été lui-même ému quand il s’est rappelé comment il a déclaré aux 102 otages détenus à l’aéroport que les soldats de Tsahal étaient là-bas pour les libérer.

Le capitaine en chef G., un pilote de combat pilotant actuellement un des nouveaux F-35, a fasciné la foule avec son propre discours.

La soirée a été clôturée par la présentation de la musique jouée par l’orchestre de Tsahal.

Danny Danon, représentant permanent d’Israël auprès des Nations Unies, Dani Dayan, consul général d’Israël à New York, Gila Kalifi, ancienne conseillère en chef des affaires féminines, Arthur Stark, président national de FIDF, et Liz Claman, présentatrice vedette de Fox News, qui a eu l’honneur l’accueillir l’événement.

Le département new-yorkais de FIDF est l’une des 20 branches de l’organisation. Les amis de Tsahal sont une organisation à but non lucratif active depuis 36 ans et fondée par des survivants de la Shoah qui ont immigré aux Etats-Unis. L’organisation recueille plus de 100 millions de dollars chaque année pour différentes causes de Tsahal.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “New York : « Une nuit de héros » le gala au profit de Tsahal a permis de récolter 34 millions de dollars

    1. Jacob

      En tant que Français non juif, je suis très admiratif de l’amour de ce peuple pour son armée et désespéré par l’état moral et financier de l’armée française.

    2. Daniella

      Jacob je suis juive et je confirme votre l message notre armée est notre fierté nos enfants sont notre armée ont aime nos enfants et notre pays contrairement aux francais Et bien d autres pays voila pourquoi La france ressemble à ça aujourd’hui parceque les francais aime pas leur pays. Leur armée sa police Et j en passe

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap