toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Je suis un antisémite néo-nazi, dit l’infréquentable Bernard Musicant (opinion)


Je suis un antisémite néo-nazi, dit l’infréquentable Bernard Musicant (opinion)

Lorsqu’on consacre une importante partie de sa vie à combattre le racisme et l’antisémitisme et à défendre Israël, on peut s’attendre à être attaqué par des racistes, des antisémites et des ennemis d’Israël.

Ce sont là des attaques que je connais, et, même, que je ne connais que trop bien. Je les ai tant subies que j’ai choisi de quitter la France et de m’installer dix mille kilomètres plus loin, avec ma famille.

Il est d’autres attaques que je connais aussi. Il y a une décennie, un pseudo journaliste juif de gauche extrême s’est fait passer auprès de moi pour un Juif victime d’antisémitisme, et j’ai voulu l’aider. J’ai perdu sa trace. J’ai retrouvé mon nom et des propos qu’il me prêtait abusivement dans un livre qui accusait le “gouvernement de droite israélien” de manipuler les Juifs français aux fins de les faire venir en Israël. Des “intellectuels antisémites d’extrême droite” étaient pris à partie en termes vils et présentés comme faisant partie de la conspiration israélienne. J’étais l’un des intellectuels visés. J’ai écrit ce que je pensais du pseudo-journaliste. Je l’ai fait en termes vifs. Grâce à l’empressement zélé d’un avocat juif de gauche trop bien connu, le pseudo-journaliste a pu déposer plainte contre moi, et a gagné, ce qui n’est pas étonnant, au vu de ce qu’est la justice française de nos jours. (Voir un procureur demander au juge de ne tenir aucun compte des lois en vigueur est un spectacle édifiant).

J’ai conservé de cet épisode un ineffaçable mépris pour ceux qui me faisaient face au tribunal.

Je continue à trouver certains comportements abjects.

Je suis désormais résident permanent des Etats-Unis d’Amérique, j’y vis et j’y écris, je ne reviens pas en France, sinon très épisodiquement, et je suis donc protégé par les lois américaines, loin des avocats infréquentables et de certains comportements abjects.

Je viens d’être confronté à un sinistre individu qui m’a accusé de prendre mes sources de mon récent article concernant Angela Merkel sur un site antisémite et néo-nazi dont j’ai découvert l’existence en lisant les accusations. Les seuls mots communs à ce que j’ai écrit et à ce qui est écrit sur ce site nauséabond sont:”Angela Merkel”. J’aurais pu ne pas relever, mais le sinistre individu en question en a profité pour continuer à me traiter d’antisémite et de nazi, et pour accuser Dreuz dans des termes semblables.

Il se trouve que cet individu est juif. Mon indéfectible amitié pour le peuple juif ne me fait pas ignorer, depuis l’épisode décrit ci-dessus, qu’il existe des Juifs infréquentables.

Il se trouve que cet individu appartient à la gauche soi-disant “bien pensante”.

Il incarne à mes yeux le naufrage intellectuel de la gauche, et la dimension haineuse et totalitaire qui l’habite. Il doit rester des gens de gauche honorables et fréquentables. Mais il m’arrive de penser qu’ils sont en voie de disparition.

Learn Hebrew online

Faute d’idées respectables, dans un contexte où les mouvements de gauche en sont réduits à vociférer sur le mode pratiqué par Jean-Luc Mélenchon en France et ont l’encéphalogramme aussi plat que celui d’un être humain en coma dépassé, il reste aux gens de gauche à imiter les vociférations de leurs lamentables dirigeants, à cracher sur ceux qui ne pensent pas comme eux, à diffamer, à salir, et à tenter d’entraîner les autres vers la fange naturelle à la gauche.

Ces procédés étaient pratiqués par le Parti communiste français quand il soutenait Joseph Staline. Il étaient pratiqués aussi par une presse antisémite qui se vendait en France sous Pétain, style Je suis partout. Ils n’ont, en fait, cessé d’être pratiqués si on regarde bien. Je viens d’être confronté à nouveau à leur pratique.

Ce qui m’a éloigné de la gauche, outre sa débilité criminelle en matière économique et sa complicité avec des régimes abjects pendant des décennies, a été sa cynique inhumanité dans des cas très précis, que j’ai vécu personnellement.

L’un de ces cas a été la “cause palestinienne”. J’ai découvert l’antisémitisme des dirigeants palestiniens il y a quarante cinq ans, dans un “camp de réfugiés” appelé Borj El Barajné, au Liban. J’ai fait face à des tueurs prenant plaisir à tuer des Juifs. En rentrant en France, j’ai voulu en parler. J’ai été aussitôt traité comme un ennemi par des gens de gauche qui savaient tout des tueurs prenant plaisir à tuer des Juifs, mais qui choisissaient de mentir. J’ai été menacé de mort. J’ai ressenti alors un dégoût semblable à celui que j’ai ressenti en lisant ce qu’a écrit l’individu susdit.

Un autre de ces cas a été la tragédie des boat people vietnamiens.

J’ai vu à l’époque des gens qui me disaient que les boat people étaient des “complices des Américains” et méritaient leur sort. Ces gens avaient dit un peu plus tôt que Saïgon avait été “libérée” en devenant Ho Chi Minh Ville. Ces gens étaient nombreux. Il a fallu des mois pour qu’une préoccupation humanitaire se révèle chez quelques uns d’entre-eux. Une part de la famille de ma compagne de l’époque a survécu au naufrage d’un bateau en mer de Chine. A leur arrivée à Los Angeles, ils étaient exsangues, malnutris, décharnés. Ils parlaient français, et me demandaient pourquoi, malgré leurs souffrances, la presse de gauche française les insultait. Je ne connaissais que trop bien la réponse.

Je viens d’être confronté à nouveau à une pratique répugnante. Je tenais à le dire.

Des hommes sans scrupules ni honneur tels que celui qui s’est livré à cette pratique prétendent lutter contre l’antisémitisme et défendre Israël.

Je dis que cette façon de faire est une insulte à la lutte contre l’antisémitisme et un crachat sur la défense d’Israël.

L’homme concerné s’appelle Bernard Musicant. Si vous le croisez, changez de trottoir.

 

 

Pour ce qui me concerne, je suis à dix mille kilomètres de lui, dans un pays de liberté, et je suis heureux de ne pas risquer de le croiser. Rien qu’à le lire, j’ai déjà la nausée. Il écrit très peu et n’a pas quarante livres à son actif, mais juste quelques articles médiocres, besogneux, et parfois venimeux. C’est déjà infiniment trop.

© Guy Millière pour Dreuz.info

PS Je tiens à remercier mon ami Michel Zerbib, de Radio J, qui a attiré mon attention sur les propos de Bernard Musicant.

Pour les futurs Bernard Musicant: je signale que je suis Senior Fellow aux Etats-Unis dans deux think tanks, le Gatestone Institute, fondé et dirigé à New York par Nina Rosenwald, et l’American Freedom Alliance, fondée à Los Angeles par Avi Davis. Je travaille ou j’ai travaillé aussi avec le Middle East Forum, présidé par Daniel Pipes, le David Horowitz Freedom Center, fondé par David Horowitz, et le Jewish Educational Leadership Institute dirigé à Miami Beach par mon ami, Rav Yisroel Frankforter. On constatera que la liste regorge d’antisémites et de nazis.

Re PS J’ai renoncé à mettre à jour ma biographie sur Wikipedia. Elle regorge d’éléments faux. Dès que je la corrige, des chiens de garde malveillants remettent aussitôt en celle-ci les éléments faux. J’en ai déduit que Wikipedia était un tissu d’ignominies et une poubelle.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Je suis un antisémite néo-nazi, dit l’infréquentable Bernard Musicant (opinion)

    1. Laurence Salmon

      J’ai appris à mes depants et en perdant ma santé ce que vous avez vécu malheureusement de la part de pseudo Juifs de muzzs et d autre
      Je sais ce que c’est
      Vous vous êtes parti

    2. Sarah Vigoret

      Rien d’étonnant à mon sens,
      Les vrais dangers pour le Peuple juif viennent de l’intérieur, des Korah en puissance comme du du erev rav.
      Quand aux non-juifs qui nous haïssent, il ne font que jouer le rôle de marionnette qui leur est attribué, avec plus ou moins de zèle selon leur nature et leur intelligence. Tous ces individus nous servent de  »baromètres ». Ils nous rappellent que nous devons être exemplaires, mais pas dans le cadre défini par la  »bien-pensance » des peuples qui n’a de fondement que l’intérêt et la jalousie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *