toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Exclusif] Abu Dhabi: sur le podium, malgré l’interdiction, le judoka Tal Flicker chante l’hymne israélien


[Exclusif] Abu Dhabi: sur le podium, malgré l’interdiction, le judoka Tal Flicker chante l’hymne israélien

Sous l’occupation nazie le juif devait mettre « son étoile » sur le torse, sous domination musulmane, le juif doit la retirer. Tal Flicker, médaille d’Or du grand Chelem, chante l’hatikva malgré l’interdiction.

Les organisateurs d’Abu Dhabi ont refusé aux israeliens la présence sur leur kimono du drapeau d’Israel. Ces derniers ont donc du retirer le drapeau pour combattre pour y mettre le drapeau de la Fédération Internationale de Judo. En cas de victoire, l’hymne national israélien ne serait pas joué.

Un racisme & antisémitisme sans gène. Les Emirats Arabes Unis sont la honte de la Fédération de Judo.

« Tout le monde sait d’où nous venons et le pays que nous représentons »

Le judoka Tal Flicker remporte la médaille d’or après avoir battu l’Azerbaïdjanais Nijay Shikhalizadeh dans la catégorie des 66 kilos. Premier sur le podium, la fédération des Emirats arabes diffuse alors, à la place de l’hymne israélien, l’hymne de la fédération de judo. Pourtant, avec détermination, on peut voir que le médaillé d’Or chante l’hatikva. « Je suis le plus fier du monde à être Israélien », a-il ajouté quelques minutes après lors d’une interview.

Dans sa chambre d’hotel, le champion s’exprime alors dans un message destiné au monde entier:
« Premièrement, j’ai gagné la médaille d’Or et en cela je suis très heureux, 
j’ai décidé de chanter l’Hatikva (hymne israelien) sur le podium, car Israel est mon pays et je suis fier d’être israelien.
L’hymne de la fédération internationale de judo qui a été diffusée n’était qu’un bruit de fond, 
dans mon coeur je chantais mon hymne national et je suis fier de mon pays.
Tout le monde sait d’où nous venons et le pays que nous représentons.
Le fait qu’il cache notre drapeau n’était juste qu’un leurre, puisque tout le monde savait d’où nous venions.
Face à tout ces éléments parasites, Oren Smadjia notre coach et toute l’équipe technique,
ont fait en sorte que nous ne soyons pas atteints par ces dérangements. 
Nous sommes venus hyper concentrés, avec pour seul objectif de ramener plusieurs médailles d’or à la maison, 
et je suis vraiment heureux que nous l’ayons fait. Je suis vraiment heureux, vraiment excité. »

Une israelienne, Gili Cohen, a aussi remporté la médaille de bronze dans la catégorie des 50 kilos.
Gili Cohen élimine la marocaine Aziza Chakir laquelle n’a pas le respect minimum des règles du sport, à savoir serrer la main de l’adversaire.

La Fédération Internationale de Judo a déposé une réclamation auprès du président de la Fédération de Judo des Emirats Arabes Unis du fait que l’équipe israélienne avait subi un harcèlement et une discrimination contraire à sa charte.

Pour le plaisir, pour pouvez redécouvrir la finale contre l’Azerbaïdjanais Nijay Shikhalizadeh .

Tal flicker et Gill Cohen - Abu Dhabi, Israel, Winner

Tal flicker et Gili Cohen – Abu Dhabi, Israel, Winner





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.

Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “[Exclusif] Abu Dhabi: sur le podium, malgré l’interdiction, le judoka Tal Flicker chante l’hymne israélien

    1. kabyle

      baravo Tal Flicker , le drapeau et l’hymne dans le cœur , quand il s’agit d’un tel événement les médias sont tous ailleurs y compris la France .

    2. Lila Fleur

      Comment la federation israélienne a pu être d’accord avec ces voyoux d’emirat arabes et de ne pas autoriser la levee du drapeau israélien et de ne pas diffuser la tikva lors de medailles d’or.
      Ceci revient a cracher sur son propre drapeau et ne pas le respecter.
      Decidement les israeliens sont pret a tout et meme a se renier pour etre avec les autres peuple: LA HONTE sur eux, je ne me sens pas solidaires de ces israeliens qui ne me representent pas et surement ne represent pas d’autres millions d’autres israeliens en Israel en dans le monde.
      Ces israeliens qui se vendent pour une medaille n’appartiennet pas surement au peuple juif qui ne s’est jamias vendu de la sorte.

    3. Jacques B.

      Bravo à lui, il n’a pas cédé à ces voyous mahométans de la fédération émiratie.

      La fédé internationale aurait dû protester plus énergiquement, on a l’impression d’une protestation de pure forme.
      La fédé émiratie doit être sanctionnée lourdement, et par exemple privée de compétitions internationales pendant quatre ans, la durée d’une olympiade.

    4. Asher Cohen

      Bravo Tal Flicker! Tu as marqué ippon plusieurs fois, ta victoire est incontestable, et les Juifs, dans le Monde entier, sont fiers de toi. C’est ce qui compte, les goyim tu t’en tapes. Am yisrael Haï!

    5. Pascale

      Je resume la position israelienne: je me fais cracher dessus et invoque une pluie faible.
      La HONTE a ces pseudo-israeliens qui ne respresentent qu’eux-memes et qui sont capables pour la gloire d’une medaille (meme pas en or vrai) de laisser cracher sur le drapeau israelien et sur son hymne.
      Silence inquitant (et peut-etre revelateur) du patriotisme des medias israeliens qui n’ont pas denonces la chose (pas du cote arabe car cela va de soit mais du cote israelien ce qui est beaucoup plus grave).
      Quand aux gouvernats israeliens qui ont autorises cette mascarade, il ne pourront plus jamais se plaindre de boycotte ou de partialite envers Israel car eux memes ont accepte de facto le boycotte officiel du drapeau israelien et de son hymne.
      ET tout cela pourquoi?
      Les degats faitsa Abou Dhabi par les gouvenants Israeliens sont incomensurables vont nous poursuivre tres longtemps car la porte officielle a la deligitimation d’Israel sur le plan international ete ouverte et donc acceptee par les Israeliens eux-memes!
      Erreure fatale qui sera plus que difficile a reparer…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *