toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ambassadeur américain: « la solution à deux États a largement perdu son sens »


Ambassadeur américain:  « la solution à deux États a largement perdu son sens »

Le nouvel ambassadeur des Etats Unis en Israël enchaîne les déclarations en faveur d’un Etat d’Israël lesté de sa charge arabo-palestinienne, sans dévoiler sa stratégie.

Jeudi 28 septembre

Lors d’un entretien télévisé jeudi, l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël a déclaré que « les implantations font partie d’Israël. »

« Je pense que cela a toujours été ceux à quoi on s’attendait. Lorsque la Résolution 242 a été adoptée en 1967, elle a été, et reste aujourd’hui la seule résolution de fond qui a été acceptée par tout le monde », a déclaré l’ambassadeur David Friedman à Walla News.

« L’idée était qu’Israël aurait le droit de sécuriser les frontières… Les frontières de 1967 étaient considérées par tous comme non sûres. Ainsi, Israël conserverait une partie significative de la Cisjordanie, et il rendrait ce dont elle n’a pas besoin pour la paix et la sécurité. Il y a toujours eu une notion d’expansion vers la Cisjordanie, mais pas nécessairement une expansion dans toute la Cisjordanie, et je pense que c’est exactement ce qu’a fait Israël. Vous savez, ils n’occupent que 2 % de la Cisjordanie. Il y a une signification nationale, historique et religieuse importante pour ces implantations et je pense que les résidents se considèrent comme des Israéliens, et Israël considère les résidents comme des Israéliens. »

Interrogé sur la question de savoir si certaines des implantations devaient « tomber » dans un futur accord de paix avec les Palestiniens, Friedman a répondu « attendez et vous verrez ».

On lui a alors demandé à quelle date les Israéliens pouvaient s’attendre à ce que la Maison Blanche propose une initiative de paix, Friedman a spéculé qu’il y en aurait une « dans quelques mois ».

Cependant, il a précisé sa déclaration en précisant : « nous ne nous tenons à aucun délai. Nous allons essayer de le faire correctement, pas vite. »

Après avoir été poussé à confirmer si des progrès ont été réalisés par l’administration Trump, l’ambassadeur a répondu par l’affirmative.

Vendredi 29 septembre

Learn Hebrew online

Les résidents des implantations ont salué les propos de l’ambassadeur des États-Unis qui a déclaré jeudi que les implantations faisaient « partie d’Israël » et que la solution à deux États « a largement perdu son sens », arguant qu’il ne décrivait que la réalité sur le terrain.

« L’ambassadeur Friedman devrait être félicité pour avoir utilisé des faits pour décrire la réalité en Judée et Samarie », s’est réjoui Oded Revivi, du Conseil Yesha dans un communiqué, se référant à la Cisjordanie par ses noms bibliques.

Lors d’un entretien jeudi diffusé sur le site Walla, Friedman a été interrogé sur ses points de vue sur le conflit israélo-palestinien et sur les plans de l’administration Trump sur cette question.

Certaines de ses réponses contredisaient en grande partie les positions américaines et le département d’Etat a précisé plus tard que ses propos n’indiquaient pas un changement de politique de la part de Washington.

Source: timeofisrael





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Ambassadeur américain: « la solution à deux États a largement perdu son sens »

    1. LeClairvoyant

      Dans le conflit israélo-palestinien, la réalité l’importe sur les rêves.
      Israël ne peut négocier un Accord de Paix avec les autorités palestiniennes, quand elles appellent (nuit et jour) à la destruction d’Israël dans leurs médias, écoles, mosquées, etc. Est cet état de choses, qui rend l’État palestinien non viable.

    2. David

      La Palestine et le nom palestinien vient des Philistim peuple qui vivait là au temps du roi David qui avait combat le Geant Goliat et ce peuple a disparu depuis des millénaires l’islam n’existait même pas . Ces soi-disant Palestiniens ne sont que des usurpateurs , qui ont squatté le territoire Israélien pendant la diaspora La Palestine était l’ancien nom du pays d’Israël .
      L’unique présence de ces soi-disant palestiniens n’est qu’un cheval de troy du monde arabe

    3. Robert Davis

      L’ambassadeur Friedman a tout à fait raison et cette stupide idée de 2 Etats en J+S alors qu’il y a déjà 2 Etats en Palestine à savoir Israel et la Jordanie no seulement est absurde et ne tient pas debout mais elle est porteuse d’unegrande guerre qui pourrait même tourner à la 3ème guerre mondiale car un état arabe à l’intérieur d’Isrqael aurait tous les droits dévolus à TOUS les Etats en droit international et contrairement à ce que que dit ce trouillard de Netanyahu NE PEUT PAS VOIR SES DROITS RESTREINTS PAR LE BOUT DE PAPIER (clauses)QU IL CROIT INTELLIGENT D IMPOSER AUX ARABES. Ses clauses ne seraient pas valables en droit international et quand on voit que même ayant le droit de son côté Israel n’arrive pas à s’imposer ni àl’onu, ni dans les merdias ni nulle part, imaginez la position d’Israel au cas où il ne serait plus conforme au droit. Autant dire qu’Israel serait mort! Pour survivre Israel n’a qu’UNE solution : expulser les arabes et discuter APRES. C’est ce que tous les politiciens intelligents font.

    4. Robert Davis

      Les « dirigeants » d’Israel ont toujours fait une politique au jour le jour sans se préoccuper des conséquences à long terme depuis le début avec BG qui a empêché l’Irgoun de jeter les arabes hors d’Israel. Tous les problèmes actuels d’Israel remontent à BG et aux saletés de gouvernements de gauche qui l’ont suivi. Pour apparaitre bons et généreux ils ont mis Israel dans la m.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *