toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pourquoi Israël ne réclame pas la fermeture du site internet de Jewish Voice for Peace ?


Pourquoi  Israël  ne réclame pas  la fermeture du site internet  de Jewish Voice for Peace ?

Les cas de Juifs gauchistes atteints de la haine d’Israël  sont nombreux ces jours-ci, même s’ils poussent rarement leur maladie jusqu’au suicide.

 

On les voit,  par exemple,  chez  Jewish Voice for Peace  (JVP)  cette une organisation militante de la gauche aux États-Unis centrée sur le conflit israélo-palestinien.

 

Sur les plateaux de télévision ou les chaires des universités, ou même dans les rues ce groupe anti-Israël appellent au boycott, signent des pétitions pour la Palestine ou contre l’armée de défense d’Israël.

Loading...

 

JVP alimente une forme d’antisémitisme moderne et encourage un parti pris  envers l’Etat juif qui risque d’exposer aux dangers la vie des 350.000 habitants juifs dans les implantations.

 

Les partisans de la haine dans le camp des palestiniens trouvent assez crédibles les positions de JVP.

 

Pourtant  aucun autre peuple dans le monde musulman ne connaît une telle connexion, un tel lien avec sa terre, ni la Tunisie, ni le Qatar, ni la Malaisie comme les  juifs Israéliens avec la Judée-Samarie.

 

Le gouvernement à Jérusalem n’a pas réclamé, jusqu’ici, aucune mensure face aux dangers que représente cette organisation qui joue le jeu des antisionistes  arabo-musulmans. Le minimum serait d’entreprendre  des mesures juridiques devant les tribunaux américains  pour fermer le site internet de JVP aux Etats-Unis. Israël n’a pas de bons avocats aux USA ? Ou c’est la volonté  qui manque ?

Si la question est reliée aux frais judiciaires  de ce combat judiciaire, dispendieux devant les tribunaux américains, les nombreux  amis d’Israël dans le monde seraient disponibles à lancer une campagne de financement. La réponse  serait rapide tant du côté juif que des non juifs. J’en suis persuadé !

Des positions de plus en plus radicales  

Learn Hebrew online

 

Récemment La Ligue anti-diffamation (ADL) a accusé JVP de chercher à nuire au soutien à Israël parmi les Juifs américains, affirmant que ce groupe pro-BDS a adopté des « positions de plus en plus radicales » et utilise des « tactiques douteuses » pour promouvoir ses objectifs.

 

Dans un communiqué l’ADL a déclaré,  le 17 juillet dernier, que  la JVP s’est livrer à faire des éloges continus à des terroristes palestiniens condamnés, dont sa décision d’accueillir, en avril 2017, Rasmea Odeh qui a été condamnée par Israël pour avoir participé à un attentat à Jérusalem en 1969 qui a tué deux personnes et en a blessés neuf autres lors d’un événement.

L’ADL a également critiqué JVP car elle a fait une publicité publiée dans le journal The Forward qui salue le terroriste palestinien emprisonné Marwan Barghouthi, qui ne mentionne pas son implication dans le meurtre d’Israéliens.

Loading...

 

L’ADL a également déclaré que JVP cherchait à compromettre la coopération en matière de sécurité entre les États-Unis et Israël dans le cadre de son programme « Échanges mortels », qui reproche à la « police militaire israélienne et américaine de procéder à des exécutions extrajudiciaires, d’avoir une politique de tirer en cherchant à tuer, d’abus policiers, de profilage racial, d’espionnage et de surveillance massive, d’expulsion et de détention, et qui mène des attaques contre les défenseurs des droits de l’homme. »

 

L’ADL a déclaré que, même s’il est légitime de critiquer Israël, JVP « utilise un langage pour décrire les organisations juives américaines qui se rapproche dangereusement des vieilles rhétoriques antisémites » en fournissant un « vernis de légitimité au mouvement BDS » en jouant sur son statut de groupe juif.

Pourquoi ne pas prendre l’exemple de l’Allemagne ?

Berlin  a interdit récemment le principal site d’extrême gauche sur Indymedia.

Le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière, proche de la chancelière conservatrice Angela Merkel, a ordonné la fermeture du site  linksunten.indymedia.org.

 

Indymedia est une plateforme très utilisée par l’extrême-gauche qui  permet à ses utilisateurs de poster anonymement.

Un internaute anonyme avait, par exemple, livré en mai 2016 les données personnelles – dont les adresses et numéros de téléphone – de plus de 2 000 participants au congrès du parti de droite populiste Alternative pour l’Allemagne (AfD).

 

Pour Thomas de Maizière, Indymedia est le théâtre « quasi quotidien » de propos haineux, de propagande voire « d’assistance concrète » pour commettre des infractions, par exemple en discutant de la fabrication d’un cocktail Molotov ou en applaudissant l’incendie de la voiture d’un responsable policier devant chez lui.

 

Le forum a été particulièrement actif pendant le sommet du G20 organisé début juillet dernier à Hambourg (nord), servant à organiser les manifestations, barrages mais aussi violences et dégradations en marge de la réunion officielle.

 

En réduisant en silence  la principale plate-forme internet d’extrême gauche du pays, l’Allemagne s’est débarrassée d’une tribune de haine comme celle de  Jewish Voice for Peace.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Pourquoi Israël ne réclame pas la fermeture du site internet de Jewish Voice for Peace ?

    1. sarah

      1 – Jewish Voice for the Peace ?????? Il doit y avoir autant de juifs (jewish) dans cette organisation que d’hétérosexuels dans une boîte de gays. Les statistiques pour l’Union Juive pour la Paix, autre organisation gauchiste mais française, révèle enfin que ce mouvement n’est peuplé que de coco athées ou d’individus néfastes dont le père ou le grand-père paternel était juif souvent converti au christianisme comme le grand-père paternel de ce vampire d’Hessel (dont je suis sûre qu’il sort de sa tombe la nuit pour vampiriser d’autres à sa cause diabolique, lol), ce qui ne fait pas d’eux des juifs. Je suis persuadée par ailleurs que certains « mâles juifs » vivent très mal un certain amenuisement de leur virilité parce qu’ils ne transmettent pas la judéité au contraire des femmes juives et que donc, ils choisissent le camp adverse par frustration.
      2 – Il existe malgré tout quelques kapos volontaires, des juifs anti-juifs qu’on appelle des traîtres auxquels on devrait réserver le sort qu’on réserve aux traîtres dans tous les types de communautés, c’est-à-dire bannis séance tenante : il est fort dommage d’ailleurs que l’excommunication religieuse, communautaire ou identitaire n’existe pas chez les juifs alors qu’il existe partout ailleurs.

    2. sarah

      …alors qu’elle existe partout ailleurs.

      Perdu dans le désert, une vipère piqua le vieil Hessel. Et croyez-vous qu’il arriva ? C’est le serpent qui en creva.
      Le sang des anti-juifs est un poison mortel plus efficace que les venins de toutes les espèces animales de la terre. Une fois piqués par eux, vous devenez comme eux : des vampires défendant des causes immondes. Il est impératif de les exclure et de s’éloigner d’eux.

    3. esther

      Comme certains sont limités à deux commentaires sur ce site, je prends un autre pseudo.
      Les statistiques révèleNT… , des fautes que je ne faisais pas dans ma jeunesse : il ne fait pas bon vieillir.
      L’Union Juive française pour la Paix est une association d’extrême gauche de 300 PERSONNES dont les 3/4 ne sont pas juives, c’est-à-dire nées de mère juives ou converties au judaïsme. 75 juifs français sur 450000 juifs français, cela fait du 1 sur 6000 autant dire minable mais ça vomit, ça dégueule des milliers de litres de venins sur les réseaux sociaux, dans les médias tous acquis à leurs cause qu’on croirait qu’ils sont 100000 parce que les antennes sont tout à eux.

    4. Ratfucker

      Les antisémites trouveront toujours quelques losers en mal de reconnaissance, prêts à vendre leur mère pour une minute d’audience sur un plateau TV, prêts à se prostituer à Soral/Dieudonné. Googlez Gilad Atzmon, Ezra Nawi, Jonathan Moadab

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *