toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

ISRAËL ACCUSE UN OFFICIER LIBANAIS D’ÊTRE UN AGENT DU HEZBOLLAH


ISRAËL ACCUSE UN OFFICIER LIBANAIS D’ÊTRE UN AGENT DU HEZBOLLAH

L’armée libanaise est de plus en plus ouvertement liée à la milice chiite terroriste.

En réaction à des accusations israéliennes selon lesquelles un officier libanais au Liban-sud serait un agent du Hezbollah, l’armée libanaise a déclaré samedi dans un communiqué qu’il s’agissait d’ »informations fabriquées » et qu’elle comptait y « répondre en prenant les mesures légales nécessaires ».
« Il revient à l’armée seule de déterminer la fonction de ses officiers », ajoute le communiqué selon lequel la troupe « travaille en coopération avec la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) pour mettre en œuvre les dispositions de la résolution 1701 ».
Le quotidien Yedioth Aharonoth avait rapporté vendredi qu’Israël a demandé à la Finul de retirer un officier de l’armée libanaise se trouvant à la tête d’un poste de commandement à la frontière au Liban-sud, car il userait de sa position pour servir les intérêts du Hezbollah.
Le Hezbollah a « délibérément implanté Yahya Husseini au sein de l’armée libanaise afin d’accroître son influence au sein de l’armée’. Il sert « d’agent de liaison » du Hezbollah avec qui il est en « contact continu ». Il reçoit des instructions du parti chiite et lui transmet des informations.
Selon le Yedioth Aharonoth, c’est la première fois qu’un haut gradé de l’armée libanaise s’avère être un agent du Hezbollah.
Israël s’était félicité vendredi de l’adoption cette semaine d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU prolongeant d’un an la mission de maintien de la paix des Casques bleus dans le sud du Liban, zone frontalière de l’Etat hébreu.
Le texte de cette résolution avait fait l’objet d’intenses tractations au mois d’août entre, d’une part, les Etats-Unis, favorables à un renforcement du mandat des soldats de la Finul, et d’autre part, la France et l’Italie qui y étaient opposées.
Depuis la fin de la guerre de juillet-août 2006 entre Israël et le Hezbollah, les Casques bleus sont garants d’un cessez-le-feu et d’un retrait israélien d’une zone tampon à la frontière israélo-libanaise. Ils doivent assurer la sécurité et aider le gouvernement libanais à asseoir son autorité dans la région.
Israël et son allié américain reprochent à la Finul de ne pas être assez active contre le Hezbollah. Ils estiment que le parti chiite amasse des armes à la frontière avec Israël afin de préparer une nouvelle guerre, après le conflit meurtrier de l’été 2006.
Présente au Liban depuis 1978, la Finul compte actuellement quelque 10.500 Casques bleus.

Source : lorient du jour





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “ISRAËL ACCUSE UN OFFICIER LIBANAIS D’ÊTRE UN AGENT DU HEZBOLLAH

    1. Laurence S

      la France etl’Italie sont contre qu’Israël soit protégé par le FINUL?
      ces 2 pays veulent quoi avec le hezbolla , la syrie , dash,etc aux portes d’Israël ?

    2. Armand Maruani

      Les représentants de la FINUL parlent mieux l’arabe que l’hébreu .

      Cherchez le loup?

      En 67 déja ils avaient plié bagages quand Nasser avait fermé le détroit de Tiran aux navires israéliens créant ainsi un  » casus belli  » .

      En fait ils ne servent à rien qu’à protéger nos ennemis .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *