toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël va fermer les bureaux d’Al Jazeera accusée d’incitations à la violence


Israël va fermer les bureaux d’Al Jazeera accusée d’incitations à la violence

.

Israël a annoncé le 6 août son intention de fermer les bureaux dans le pays de la chaîne d’information qatarie Al Jazeera, accusée de se livrer à des incitations à la violence, a annoncé le ministère israélien des Communications.

Israël accuse depuis des années Al Jazeera de partialité dans sa couverture du conflit qui l’oppose aux Palestiniens. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait annoncé à la fin du mois de juillet qu’il voulait expulser la chaîne Al Jazeera, accusée d’attiser les tensions autour des lieux saints de Jérusalem.

Le ministère israélien des Communications va ainsi demander l’annulation des accréditations des journalistes de la chaîne qatarie, ainsi qu’un arrêt des liaisons par câbles et par satellite de la chaîne, a-t-il précisé dans un communiqué.

Une procédure va être également engagée par le ministre de la Sécurité intérieure en vue de la fermeture des bureaux de la chaîne.

Les autorités israéliennes vont en outre tenter de limiter les capacités de transmission de la chaîne via satellite qui permettent à la majorité des téléspectateurs de la communauté arabe israélienne d’avoir accès à Al Jazeera, a ajouté le ministère des Communications sans donner d’autres détails.

«Ces derniers temps, presque tous les pays de la région notamment l’Arabie saoudite, l’Egypte et la Jordanie sont parvenus à la conclusion qu’Al Jazeera incitait au terrorisme et à l’extrémisme religieux, qu’il était aberrant dans ces conditions que cette chaîne continue à émettre» à partir d’Israël, a ajouté le ministre.

Ayoub Kara, un proche du Premier ministre israélien a accusé Al Jazeera d’être «devenue le principal outil de Daesh, du Hamas, du Hezbollah et de l’Iran».

Il a aussi accusé Al Jazeera d’avoir «incité à la violences ce qui a provoqué des pertes parmi les meilleurs de nos fils», en faisant allusion aux deux policiers israéliens tués le 14 juillet aux abords de l’esplanade des Mosquées dans la vieille ville de Jérusalem par trois arabes israéliens.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Israël va fermer les bureaux d’Al Jazeera accusée d’incitations à la violence

    1. sarah

      Il était temps : Israël a mis longtemps pour se décider à le faire; elle n’aurait même pas dû accepter cette « chaîne d’infos » sur son territoire. Est-ce qu’il existe des radios ou télés israëliennes ou juives en pays musulmans ? Non. Il n’existe d’ailleurs même plus de juifs dans ces bleds parce qu’ils ont tous été chassés quand ils n’ont pas tués pour des raisons d’épuration ethnico-religieuse. L’Islam est d’ailleurs la seule religion sur cette terre qui peut exiger des nations pures religieusement et le monde entier accepte sans broncher, ce qui signifie bien, mis à part Israël et en partie les USA quand les américains n’élisent pas un Barack Hussein, que les dirigeants du monde sont soumis à l’Islam.

      Al Jazeera ne promeut pas que l’islam radical et la haine d’Israël mais aussi celle des Juifs : elle invite sur ces plateaux des imams, des « écrivains », des avocats, des chefs entre autres du Hezbollah et du Hamas, leur donnent libre tribune et ils l’utilisent pour proférer des propos antisémites très violents, voire des appels aux meurtres. Et son antenne israëlienne incite directement à la violence contre le peuple d’Israël.
      C’est dommage qu’il faille passer par la « justice » et tout le saint tintouin pour virer ces étrons de journalistes et cette saloperie de chaîne. J’espère aussi que les « juges » ne se comporteront pas en dhimmis et en traîtres.

    2. michel boissonneault

      finalement après 10 ans Israel dans toute sa lenteur car ce beau pays qui veut montrer a tous qu’il est trop bon et trop gentil au prix que trop de citoyen soit victimes de violence va finalement fermer cette outil de propagande

    3. Pinhas

      Enfin ! , c’est pas trop tôt .

      C’est comme si on invitait chez soi des gens qui viennent vous insulter et vous menacer de mort .

      Il y a longtemps que cette saloperie aurait du être fermée .

      C’est un pas en avant vers la non soumission .

      Que le monde suive cet exemple .

    4. Roland Douhard

      Al Jazeera est la voix de son maître, personne n’en doute, mais cette décision, tardive dans le chef d’Israël, n »est-t-elle pas une façon indirecte de faire plaisir au nouvel « allié » stratégique anti-iranien saoudien, dans son actuel rapport de force avec Doha ? Tout le monde sait que les contacts, pas très discrets, entre Jérusalem et Riyad se multiplient à différents niveaux. La question mérite d’être posée, me semble-t-il, dans le contexte de plus en plus complexe du Moyen-Orient en ce moment.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *