toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël: la gauche et les médias aux ordres mentent maladivement contre Netanyahou


Israël: la gauche et les médias aux ordres mentent maladivement contre Netanyahou

Il y a un mois, le PM Benjamin Netanyahu avait affirmé que « la gauche et les médias tentent de perpétrer un coup d’Etat »

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est livré mercredi à une violente diatribe envers les médias israéliens, les accusant d’avoir propagé des « fake news » (fausses nouvelles) contre lui « à un niveau record ».

Lors de l’événement, qui se déroulait dans la ville de Lod, près de Tel Aviv, « Les médias préfèrent présenter Israël comme isolé et en retard. Ils ne veulent tout simplement pas que les Israéliens voient la réussite« , affirmé Netanyahou devant des milliers de personnes réunis pour l’entendre.

Le Premier ministre, qui s’exprimait lors d’une réunion publique près de Tel-Aviv, est accusé en permanence d’être impliqué dans plusieurs affaires portant sur des soupçons de corruption. Il accuse les médias de mener une campagne dans le but de provoquer son inculpation.

Loading...

Netanyahou visait notamment un article du Yedioth Ahronot de la veille qui présentait sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine comme un échec, ce que le dirigeant israélien et le Kremlin ont démenti.

« L’industrie des fake news est à son apogée », a déclaré Netanyahou. « Regardez, par exemple, comment ils couvrent avec un enthousiasme illimité, chaque semaine, les manifestations de gauche. Les mêmes manifestations dont l’objectif est d’exercer une pression indécente sur les autorités en charge de l’application de la loi afin qu’ils déposent un acte d’accusation [contre moi] à tout prix: ‘Netanyahou est coupable jusqu’à ce qu’il soit innocent' »

C’est le deuxième rassemblement de soutient à Netanyahou organisé ce mois-ci après celui qui s’est tenu à Tel Aviv il y a quelques semaines, au cours duquel le dirigeant israélien avait affirmé que « la gauche et les médias tentent de perpétrer un coup d’Etat ».

La pression judiciaire s’est considérablement accentuée sur lui après la récente annonce qu’Ari Harow, un de ses anciens proches collaborateurs, avait accepté de coopérer avec la justice.

M. Netanyahou n’a cessé de proclamer son innocence.

L’une des enquêtes repose sur le soupçon que M. Netanyahou aurait reçu, illégalement, des cadeaux de personnalités très riches, dont le milliardaire australien James Packer et un producteur à Hollywood, Arnon Milchan. La valeur totale de ces cadeaux a été chiffrée par les médias à des dizaines de milliers de dollars… Sans aucune preuve.

Learn Hebrew online

Une autre enquête cherche à déterminer s’il aurait essayé de conclure un « accord secret » avec le propriétaire du quotidien Yedioth pour une couverture positive de la part du journal, en échange de laquelle il aurait aidé à réduire les opérations d’Israel Hayom, concurrent du Yedioth… Accusation sans preuve.

M. Netanyahou a été interrogé à plusieurs reprises par les policiers, sans être mis en cause.





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Israël: la gauche et les médias aux ordres mentent maladivement contre Netanyahou

    1. rachel

      La gauche et les medias, association de malfaiteurs, donc a poursuivre pour calomnie et diffamation et surtout voir si eux n ont pas recu de cadeaux et argent…….

    2. Esther

      Netanyahu est au pouvoir depuis longtemps, il pourrait depuis lomgtemps s’occuper des chaines et journaux public sous son control qui sans relache attaque Israel; C est fantastic de dire qu’il n’est pas leur chef mais ce sont des media qui sont finances par les taxes des juifs qui travaillent dur et souvent ne savent pas si ils vont manger a shabat !!

    3. Elia

      Esther,
      Tu crois encore que Natanyahou a tout les pouvoirs ?
      Le pouvoir est dans la main des puissances étrangères infiltrés dans le pays, à la Knesset et qui manipulent la cour suprême de justice les lobbies gauchistes et les arabes pour mettre des bâtons dans les roues de ce pays pour l’affaiblir et le mener à sa destruction !
      Essaye de comprendre un peu en s’informant par des sources différentes de ce que se passe vraiment dans ce pays !

    4. Laurence S

      vous dites n’importe quoi si Nétanyahu détient la presse alors ce ne sera plus un état démocratique

    5. Jacques B.

      Quand on voit ce qui se passe en France, avec les médias tous passés à gauche (et donc anti-israéliens, anti-Trump et j’en passe) sauf de très rares exceptions… même le Figaro, soit-disant à droite, publie des tas d’articles très orientés à gauche.

      Quand on voit ce qui se passe aux USA, avec des médias comme CNN, le New York Times ou le Washington Post hystériques contre Trump, qui cherchent de toutes les manières possibles à faire tomber le président régulièrement élu… jetant de l’huile sur le feu en permanence…

      En Israël, on ne s’attendrait quand même pas à la même chose ; le pays lutte quand même pour sa survie depuis 70 ans bientôt, les journalistes devraient en avoir conscience. Que veulent-ils ? Que libre cours soit laissé aux terroristes et autres ennemis d’Israël ? Ils sont suicidaires à ce point-là ? C’est incompréhensible.

    6. Esther

      Elia, Laurence Les chaines de TV etatiques et les media publiques sont sous son control et empecher la haine d’Israel d’etre publie est son job aussi non le premier mnistre n’a pas de raison d’existe si son boulot est d’accueillir les stars d’hollywood

    7. Laurence S

      les merdias , la gauche mentent
      et c’est de partout dans le monde
      Nétanyahu , Trump , vilipendent les merdias et la gauche (tout pareil)

      (Belga) L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a appelé lundi le président américain Donald Trump à cesser ses « attaques » contre les médias aux Etats-Unis, soulignant qu’elles sapent un fondement de la démocratie et risquent d’encourager de telles pratiques dans d’autres pays.

      « Les déclarations du président américain sont très préoccupantes dans la mesure où elles dégradent le rôle essentiel que jouent les médias dans toute société démocratique », a estimé le représentant de l’OSCE pour la liberté de la presse, Harlem Désir. Dans un discours à Phoenix (Arizona) le 22 août, M. Trump avait notamment accusé les médias d’être « franchement malhonnêtes », « pourris » et de « monter des histoires de toutes pièces », rappelle l’OSCE. En qualifiant les médias d' »ennemis du peuple », le président américain mine non seulement leur légitimité, mais il « fait aussi potentiellement courir aux journalistes le risque d’être davantage la cible de violences », note M. Désir. En outre, « de telles déclarations peuvent avoir un large impact international vu les menaces grandissantes pesant sur la liberté des médias dans la zone de l’OSCE et au-delà », s’inquiète l’organisation. Les médias sont une des cibles favorites de Donald Trump, qui les vilipende régulièrement sur Twitter notamment. L’OSCE rassemble 57 pays allant des Etats-Unis à la Mongolie, en passant par le Canada, l’ensemble du continent européen, l’Asie centrale et la Russie. (Belga)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *