toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israel continue de guérir les leaders palestiniens, aujourd’hui Saeb Erekat


Israel continue de guérir les leaders palestiniens, aujourd’hui Saeb Erekat

Saeb Erekat, spécialiste du mensonge aux médias à l’encontre d’Israel est actuellement à l’hôpital de Tel Aviv.

Après des décennies de violentes rhétoriques contre Israël, accusant l’état juif de génocide, de massacres et de crimes de guerre, le diplomate de l’Autorité Palestinienne se tourne vers Israël dans l’attente d’une transplantation du poumon. Saeb Erekat, négociateur en chef palestinien et  également secrétaire général du comité exécutif de l’OLP, souffre d’une maladie pulmonaire très grave mais espère qu’une transplantation pulmonaire en Israël sauvera sa vie.

Diagnostiqué depuis environ un an, Saeb Erekat, 62 ans, qui menait encore les dernières négociations avec Israël lors du dernier plan Kerry souffre d’une fibrose pulmonaire, qui se caractérise par le développement de cicatrices au sein du tissu pulmonaire. La maladie se manifeste par un essoufflement, une toux et une perte de capacité des poumons à véhiculer l’oxygène vers le corps. Jusqu’à présent, le diplomate était soigné avec des médicaments mais ceux-ci ont cessé d’être efficaces et son état s’est aggravé de façon drastique. Saeb Erekat a été hospitalisé en Israël et doit subir à present une transplantation pulmonaire pour survivre. Il est sur liste d’attente et les médecins israéliens sont optimistes quant à ses chances de récupération s’il subit la transplantation.

En 2014, le responsable de la négociation palestinienne avait défendu l’utilisation du terme «génocide» pour décrire la lutte d’Israël contre l’organisation terroriste du Hamas à Gaza à la suite de l’enlèvement et du meurtre de trois adolescents israéliens et en 2002, Saeb Erekat avait accusé Israël de « crimes de guerre » et de « massacres » lors des combats avec des terroristes du Jihad islamique à Jenin.

Depuis quelques mois, Saeb Erekat a considérablement réduit son activité publique car l’homme a de plus en plus de mal à se déplacer. Il tient rarement de réunions de travail et doit parfois porter un masque à oxygène qui l’aide à respirer. C’est pourquoi, le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a décidé de le remplacer par le chef du renseignement palestinien, Majid Faraj qui ne parle pas couramment anglais mais qui est connu pour ses bonnes relations avec les fonctionnaires diplomatiques en Occident et dans les pays arabes.

 

source: Hervé benhamou pour Telavivre





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Israel continue de guérir les leaders palestiniens, aujourd’hui Saeb Erekat

    1. michel boissonneault

      ISRAEL = STUPIDITÉ ….. ISRAEL = MANQUE DE COHÉRENCE , tu parle d’une connerie d’accepter et de soigner des gens qui souhaite et font tout leur possible pour te tuer …… la solution pour les salauds du fatah et du hamas ….
      qu’ils vont en Jordanie ou en Égypte se faire soigner

    2. Salmon

      Moi avant je faisais pareil oh les pauvres , ils m’ont fait du mal
      tu parles moi , maintenant mes boureaux, ils ont le retour par moi et la vie !!!!

    3. Circonstances exténuantes

      Quand on soigne un scorpion, il ne faut pas s’étonner que les pires attentats continuent en toute impunité. Là, c’est encore pire que l’impunité, puisque les plus dangereux antisémites de la terre se font soigner par ceux qui logiquement devraient les détruire. Les dirigeants politiques trahissent continuellement le peuple. Aucun Israélien normal n’accepte ces injustices.

    4. Bensadoun DAVID

      je suis trés en colère avec cette politique de soigner ces térroristes et surtout ces sois disant dirigeant de lolp qui prone la haine d’ISRAEL ET DES JUIFS et qui dés l’école apprend aux enfants qu’il faut tuer des juifs.alors je pourrai admettre qu’on le soigne mais surtout j’espère qu’on le fera payer comme il faut faire payer par lolples dégats qu’il y a eu par les manifestations contre sois disant les portiques et le roi hussein en porte une grande responsabilité car c’est lui qui a commencer a dire qu’il y avait un changement sur les statuts menteur alors qu’aucun juif ne peut aller prier il faut Q’ISRAEL ne reverse pas a lolp l’argent de tous les dégats et de tous ces soins a des criminels

    5. Rony d'Alger

      Qu’ils aillent se faire soigner dans un pays arabe ; pourquoi toujours Israël, d’autant que les journalistes français collabos font preuve d’un MUTISME ABSOLU EN LA MATIERE. PAS QUESTION POUR EUX DE DIRE QUE LES ENNEMIS D’ISRAËL QUI EDUQUENT LEURS ENFANTS, DES L’ÂGE DE TROIS ANS, ET MÊME SOUVENT DEUX ANS, A DETESTER ET A TUER LES JUIFS, SE FONT SOIGNER PAR CES MÊMES JUIFS. Regardez bien, et écoutez attentivement, lorsque les leaders de L’ATAR ( AUTORITE TERRORISTE ARABE DE RAMALLAH ) PARLENT DES ISRAËLIENS, ILS DISENT SYTEMATIQUEMENT  » YAHOUD  » , C’EST A DIRE JUIF. ET CES FAUSSAIRES DE JOURNALISTES , EN VOIX OFF, TRADUISENT PAR ISRAËLIEN, alors qu’on peut parfaitement dire en arabe  » ISRAÏLIM « . La façon dont cette presse nauséabonde s’est comportée lors de l’assassinat de Sarah Halimi est significative des consignes antisémites qui sont appliqués par ces faussaires de la désinformation.

    6. Yehuda

      Qui sommes nous?

      Juifs?

      Israéliens?

      La masse incognito et simple proprietaire inconnu de titres boursier d’une compagnie d’assurance appelée État d’Israël?

      Quel récit partageons-nous? Avons-nous une éthique fondatrice partagée?

      Que signifie être un Etat juif?

      Avons-nous une identité commune?

      Devons-nous la rechercher et essayer de la modifier à nos besoins?

      L’identité juive ne signifie pas la coercition religieuse.

      Ça veut dire:

      * L’autonomisation de notre dénominateur commun culturel juif

      * Suppression des barrières de la peur et de la coercition

      * Permettre à la vraie volonté de la majorité d’être exprimée dans l’etablissement de notre identité juive nationale

      Un Etat juif doit avoir une identité juive claire et solide; Pas nécessairement une identité religieuse, mais une identité culturelle. Celle qui permet de definir le bien du mal et ainsi donner des benefices a l’idividu juif mis en danger dans ce pays.

    7. Asher Cohen

      En faisant opérer dans ses hôpitaux un de ses pires ennemis, Israël marque un super banco. Bravo, c’est un coup de maître en matière stratégique: le leader des squatters arabes préfère se faire soigner chez ses pires ennemis plutôt que chez ses potes d’Europe ou d’Amérique qui lui envoient des milliards! Il n’a pas vraiment une grande intégrité à un code de valeurs, et affiche clairement une éthique situationnelle. N’a-t-il pas peur que son ennemi Juif le tue durant l’intervention pour greffe de poumon? Il confie sa vie aux Juifs, ses pires ennemis? Quel combattant valeureux, plein de fierté, de courage et d’estime de lui-même! Encore une fois, la lâcheté arabe. Nous surprend-t-elle? Sa contradiction est étalée au grand jour et le Monde entier peut évaluer sa crédibilité. Cet individu à l’éthique situationnelle, bourré de contradictions, ayant la fierté d’une lavette, prétendrait négocier avec les Juifs, au nom du « peuple de squatters arabes »? Devons-nous rire ou pleurer? Abbas, Erekat et Haniye, ne font pas le poids, et sont d’une simple pichenette envoyés aux tapis. C’est pathétique! Heureusement que le ridicule ne tue pas. Les pro-squatters arabes, dans le Monde entier, ont l’air un peu cons avec leur manque de discernement. Chapeau bas Israël pour ce coup de maïtre!

    8. Asher Cohen

      @Yehuda
      Nous sommes Juifs avant d’être Israéliens, c’est à dire descendants de la Diaspora de cet Etat Judéen recréé après l’Exil à Babylone, et que les Romains ont détruit en l’an 70 de l’ère commune. Nous partageons l’Histoire de notre Nation Juive, dans l’Antiquité, comme aux jours intermédiaires qui pour les cathos sont un moyen-âge et pour nous une période de grande prospérité. Nos ancêtres furent les précurseurs de l’ère Moderne, et nous fument tous concernés par l’ « Emancipation » par les Nations Chrétiennes que nous avons finalement rejetée. Nous avons tous une mémoire de discriminations antisémites, lois raciales, persécutions, pogroms, etc…dont beaucoup n’en sont toujours pas libérés. Notre éthique fondatrice a plus de 3000 ans: le Bien et le Mal définis objectivement. L’Etat Juif a été défini par les exilés à Babylone, puis maintenu en Diaspora pendant 18 siècles par la Nation Juive. Sauf erreur, nos ancêtres à Babylone, comme ensuite dans la Nation Juive, n’ont jamais conçu la présence de goyim parmi-nous. Notre identité Juive est définie par notre code de valeurs, vieux de 3000 ans. Si vous réussissez à sortir de notre rationalité, n’hésitez-pas à le faire. Depuis 3000 ans, bien peu ont réussi à se prendre pour Dieu. Nous n’avons jamais imposé nos idées aux autres, ni cherché à les convertir, ni cherché la domination, ni le pouvoir sur autrui. Nous n’avons jamais colonisé. Justement la faute israélienne en juin 1967 fût d’avoir choisi de gérer 1 million de goyim, arabes, en contradiction avec nos valeurs, et Israël le paie dans le sang. Si nous voulons vivre en paix, nous devons préparer la guerre. Nous n’avons jamais considéré la Vox Populi comme la Vox Dei, la voix de la majorité n’est pas la voix de la Raison,et donc dans l’Antiquité nous n’étions pas des démocrates, mais des républicains. Nous avons survécu 2000 ans en Diaspora parce que notre Identité Nationale a toujours été clairement définie. Nous avons gardé notre très vieille langue, nos Littératures, nos penseurs et nos Philosophes, et notre identité culturelle est indiscutable.

    9. HENRIETTE Irène

      Les médecins juifs sont humains avant tout et il ne me vient pas l »idée de les critiquer. Alors, tous les médecins juifs dans nos pays européens ne pourraient plus soigner grand monde, car des antisémites, il y en a (ils ne tuent pas… pas encore).
      De toute façon, il me semble, que c’est un devoir pour un médecin….
      Je suis pro-sémite entièrement et il est facile de les juger quand il exercent leur pouvoir.
      En 14-18, notre Reine Elisabeth (Allemande) allait sur les chantiers de la guerre et elle soignait aussi les Allemands. Ainsi que son mari Albert Ier.
      C’était une femme admirable que nous regrettons encore, ceux qui s’en souviennent, et dans notre famille royale actuelle, il n’y a pas beaucoup d’humanité ni de simplicité. Je n’aime pas du tout notre reine actuelle, elle veut qu’on l’appelle Majesté ! Non mais ! Aucune de nos reines n’a exigé cela. Quelle prétention. Donc, soigner des ennemis fait partie de chacun de nous et des médecins en particulier….

    10. Asher Cohen

      @HENRIETTE Irène
      Vous tenez le raisonnement catholique classique d’amour du prochain avec toute l’hypocrisie de la morale chrétienne qui en résulte. Chez les Juifs, l’amour est une valeur que notre prochain doit gagner en commençant par nous respecter. Avant d’aimer son prochain, le Juif doit au préalable s’en faire respecter lui-même. Chez les Juifs, la Justice est supérieure à la pitié. Nous avons une Morale objective, mais il serait autodestructeur de respecter un ennemi qui vous maltraite. Le Talmud est très clair sur cette question. La négation de soi, comme le sacrifice de soi, ne sont pas des valeurs Juives mais catholiques. En temps de guerre, un médecin Juif n’a aucune obligation à soigner un ennemi goy. Le Talmud précise que tout Israêl est responsable l’un pour l’autre, ce qui veut dire que si un médecin Juif doit choisir entre soigner un Juif ou un goy, il choisira le Juif. Donc, le devoir d’humanité universelle vous pouvez le garder pour les chrétiens hypocrites. Durant la guerre 1939-45, combien de chrétiens, dont le papaze Pie XII, auraient réellement cherché à empêcher le massacre de millions de youpins? Pourquoi les prétendus chrétiens humanistes n’ont-ils pas protesté, en 1940-42, contre les Lois Raciales de Vichy, l’extermination des Juifs dans les camps de Pétain, les déportations, etc..? Quel catholique « humaniste » a dénoncé la Solution Finale que tout le Monde savait après janvier 1942? Quel état chrétien d’Europe a aidé Israël en 1948? 1967 et 1973? L’hypocrisie catho dans toute sa lumière! Nous, nous traitons l’Etranger avec respect, mais nous n’avons aucune obligation morale à soigner ceux qui tuent les nôtres.

    11. Armand Maruani

      Juifs et arabes :

      Dés le départ les dés sont pipés .

      En effet :

      Dés son enfance un enfant Juif va aller au Talmud Thora alors qu’un petit muzz on va lui appendre à haïr les Juifs pour plus tard lui inculquer la charia .

      Plus tard le petit Juif qui a fait sa Bar Mitzva et étudié , va soigner , déposer des bervets etc….. quand le muzz adulte ne cherche qu’à améliorer son palmarès dans le crime .

      Thora d’un côté et Islam de l’autre .

      Soit la Lumière et le génie d’un côté et obscurantisme et crime de l’autre .

      Pas besoin de grands analystes pour comprendre deux comportements opposés : le Bien et le Mal .

    12. Armand Maruani

      ( suite )

      En voulant dominer le monde les muzz souhaitent s’accaparer de la matière grise qu’ils n’ont pas et qu’ils n’auront jamais .

      Notre talon d’achille dans cette guerre sans merci ; la démocratie , la liberté et la laïcité .

      En effet dans ce milieu ambiant le criminel muzz peut agir en toute impunité comme un poisson dans l’eau .

      Ce qui n’est pas le cas dans un pays où régne la dictature comme le Yémen ou l’Arabie Saoudite .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap