toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Benyamin Nétanyahou, demande la grâce du sergent Elor Azaria


Benyamin Nétanyahou, demande la grâce du sergent Elor Azaria

Le chef du gouvernement, Benyamin Nétanyahou, et deux de ses ministres ont appelé à la grâce d’Azaria, le premier assurant qu’il plaiderait en sa faveur.

Ce mardi le journal Haaretz laisse entendre que la réduction de peine de Azaria viendrait de Gadi Eisenkot. Ce qui semble très improbable. Un article diffusé dans israelmagazine.co.il, ceci avant le dernier verdict, lemontre.

« Le général Gadi Eisenkot, est dans le collimateur des soutiens du sergent Elor Azaria, 20 ans qui a été reconnu coupable par le tribunal militaire d’avoir délibérément tué d’une balle dans la tête un Palestinien apparemment hors d’état de nuire. Le soldat, assigné à sa base, encourt vingt ans de prison.

Le tribunal doit encore prononcer sa peine. Des dizaines de partisans d’Elor Azaria se sont heurtés vilolemmnet aux forces de l’ordre à l’extérieur des bâtiments où siégeait le tribunal à Tel-Aviv. « Gadi, fais attention, Rabin cherche un copain », avaient scandé certains. Ils faisaient référence à l’ancien Premier ministre Yitzhak Rabin, signataire des accords de paix d’Oslo avec les Palestiniens, assassiné en 1995 par un extrémiste juif à Tel-Aviv.

Loading...

L’état-major et le général Eisenkot soutiennent le procès contre Elor Azaria, au nom du respect par l’armée de valeurs morales et malgré l’appui dont bénéficie le soldat dans une partie de l’opinion et de la part de personnalités politiques. Le procureur général Avichai Mandelblit a autorisé l’ouverture d’une enquête sur des incitations présumées à la violence lors de la manifestation de mercredi. « Aucun compromis n’est possible avec les appels à la violence, qu’ils visent des juges, des officiers de l’armée, ou tout autre responsable », selon le ministère.

Selon un sondage commandé par Maariv, 51% des Israéliens désapprouvent le geste d’Elor Azaria, contre 39% qui l’approuvent. Mais 64% estiment que sa hiérarchie militaire l’a laissé tomber, et 70% que le jugement sape la confiance du public dans l’armée, institution centrale. Pour 75% d’entre eux, Elor Azaria doit être gracié, comme le réclament plusieurs personnalités, à commencer par le Premier ministre Benjamin Netanyahou ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Benyamin Nétanyahou, demande la grâce du sergent Elor Azaria

    1. Yehudah

      Faut it rappeler que Netaniyahu le premier condamna le sergent pour son geste quelque minute apres l’attentat

    2. Jacques B.

      Le problème de départ à mon sens, c’est que l’armée doit laver son linge sale en famille. Si un soldat commet une erreur, il est sanctionné (cela arrive régulièrement), mais en interne, on n’a pas à étaler cela sur la place publique, sinon on fait le jeu des ennemis de l’armée et du pays – qui sont nombreux et n’ont pas besoin de ça.
      Je n’en sais rien si Azaria a tué un homme sans défense de sang-froid. Je n’en ai pas l’impression ; le fait qu’il ait tiré pour éviter le déclenchement d’une bombe me paraît plausible.
      Mais à la limite, ce n’est même pas la question : la question est que ce jugement s’est déroulé parce que l’organisation gauchiste pro-palestinienne b’Tselem a filmé et diffusé la scène, et que les gauchistes ont mis la pression sur l’armée, et que celle-ci a cédé devant eux. Un armée, quelle qu’elle soit, n’a pas à exposer ses éventuelles faiblesses devant tout le monde : elle lave son linge sale, le cas échéant, en famille.
      En procédant de la sorte, elle a affaibli la défense d’Israël face à des gens qui ne s’embarrassent pas de scrupules, eux. Elle a commis une erreur. Ce qu’il fallait faire, c’était saisir la vidéo tournée par b’Tselem : les scènes de guerre ne regardent que l’armée, les civils n’ont rien à faire sur les théâtres d’opérations, ils n’y causent que des problèmes.

    3. E.K

      Biensur b’tselem c’est cette association de renegat ultrat gauche , qui aurait du
      etre juger pour violation de faire filmer des informations en tous genre ne prenant aucun risque et payer pour ces mensonges par les Pays ennemis
      de l’Etat Juif d’israel.( b’tselem doit fermer tous ces bureaux et etre contrain
      a quiter le Pays de gre ou de force comme un vulguere terroriste .

      C’est ma reponse a jjames.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *