toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Orban réaffirme son soutien à Israël. Avec George Soros, la Hongrie et Israël ont un ennemi commun (Vidéo)


Orban réaffirme son soutien à Israël. Avec George Soros, la Hongrie et Israël ont un ennemi commun (Vidéo)

.

Après sa rencontre avec Emmanuel Macron à Paris, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou poursuit sa tournée européenne de cinq jours à Budapest afin d’y rencontrer le premier ministre nationaliste et conservateur Viktor Orban.

La sécurité a été renforcée à Budapest alors que la capitale hongroise accueille le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. C’est la première visite d’un dirigeant israélien en Hongrie depuis la chute du communisme en 1989.

A priori, le chef du gouvernement israélien ne devrait pas avoir grand-chose en commun avec son homologue hongrois mais le courant semble passer entre les deux hommes, qui se sont déjà entretenus au téléphone à plusieurs reprises. Parce qu’ils partagent les mêmes convictions anticommunistes et conservatrices mais également parce qu’ils ont la même aversion pour le milliardaire d’extrême gauche et Juif d’origine hongroise Georgy Schwartz, alias George Soros (88 ans).

Loading...

Vingt-neuvième fortune mondiale selon le magazine Forbes, ce dernier a fui la Hongrie lorsque le stalinisme s’abattait sur l’Europe orientale. Après un passage par Londres, il est devenu citoyen américain et a gagné beaucoup d’argent à partir des années 1970 en spéculant sur les monnaies.

Ce faisant, George Soros n’a pas seulement accumulé les milliards pour le plaisir de les accumuler. Depuis plusieurs décennies, il consacre en effet une grande partie de sa fortune à promouvoir l’idée d’un monde plus juste et plus ouvert grâce au réseau de l’Open Society Foundations, laquelle intervient dans une trentaine de pays de par le monde, dont Israël et les territoires palestiniens.

[…] Or ces derniers jours, le gouvernement de Viktor Orban, qui considère George Soros comme «une menace pour le monde», a lancé contre lui une violente campagne aux relents antisémites. Celle-ci s’accompagne de mesures visant à museler les associations ainsi que l’université financée par le milliardaire en Hongrie.

Mais Jérusalem n’a rien trouvé à y redire. […]

Les responsables israéliens ont d’autant moins l’envie de défendre le milliardaire philanthrope que celui-ci passe au mieux pour un «gauchiste», au pire pour un Juif «antisioniste». […]

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le député du Likoud Micky Zohar a choisi le jour du début de la visite de Benyamin Netanyahou à Budapest pour déposer au parlement israélien un «projet de loi George Soros» interdisant à des ONG d’accepter des fonds émanant de personnes ou d’organisations anti-israéliennes ou favorables au boycott de l’État hébreu.

Learn Hebrew online

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Orban réaffirme son soutien à Israël. Avec George Soros, la Hongrie et Israël ont un ennemi commun (Vidéo)

    1. Chris

      Ce soros est une ordure, le type même du Erev Rav (ערב רב traduction littérale = grand mélange ou grande multitude), le juif gauchiste, l’ennemi de l’intérieur, on pourrait dire le juif anti-Juif. Que cette immonde crapule crève au plus vite. Israel et le monde entier ne s’en porteront que mieux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *