toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Président Macron qui rit incarne Ismaël qui riait


Le Président Macron qui rit incarne Ismaël qui riait

.

La Vème République créée en 1958, compte 8 présidents qui se divisent en deux groupes bien distincts pour ce qui concerne la relation à la fonction présidentielle.

Jusqu’à Mitterrand inclus, l’élu, à l’annonce de sa victoire, ne rit pas. Au contraire. Ses traits se figent.

Cette gravité est l’expression de la prise de conscience de la lourdeur de la charge et de l’énormité du travail à accomplir. La personne du Président se dédouble. En lui, le profane cède le pas au sacré. L’élu est habité par le peuple et la nation qu’il représente. Les problèmes, les souffrances, les drames rendent impossible le rire.

Loading...

Le fardeau du sacré est ressenti par certains comme trop lourd.

Giscard d’Estaing avait tenté de désacraliser la fonction: il joue de l’accordéon, prend son petit déjeuner avec des citoyens lambda. Cette profanation du caractère sacré de la représentation est l’expression d’une terrible réalité: l’élu éprouve des difficultés à remplir sa mission, à incarner la nation. Il tente de s’évader. Il prend des distances avec elle. Il se met à jouer. Mais il ne rit pas.

Avec Chirac, on passe d’une présidence incarnée à une présidence subie.

Le sacré de la fonction s’estompe, comme si l’homme prenait des distances vis-à-vis de la Nation qu’il est censé représenter. Chirac mettra beaucoup de temps à endosser l’habit présidentiel. Mais il ne rit pas.

Avec Sarkozy, la mutation s’accomplit. L’annonce des résultats provoque de la joie. Il fête la victoire avec des amis dans un café célèbre. Le corps sacré du souverain disparaît derrière le triomphe de l’individu profane. On est content de soi. On le manifeste d’une manière ostentatoire. Pour réaliser l’incroyable mutation qui s’est opérée, il suffit d’imaginer le Président de Gaulle, élu, hurler de joie à la manière d’un footballeur qui vient de marquer un but. L’impensable est devenu réalité.

Europe Israël a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur ce lien, et indiquez le montant de votre contribution.

Learn Hebrew online

Sarkozy désacralise totalement la fonction, adoptant des postures profanes, bling-bling, parfois vulgaires comme l’illustre tristement le fameux «casse-toi, pauvre con!».

Mais Sarkosy conserve la prétention d’incarner la Nation. Il lui arrive parfois d’endosser le costume.
Avec Hollande et sa volonté affichée d’être un «Président normal» cette pourtant dérisoire prétention à représenter le peuple et la nation, disparaît. Hollande a gagné. Il est content de lui. It’s enough!

Il joue au Président. Les Français ne sont pas dupes. Ils ne le prendront jamais au sérieux. On se demande ce qu’il fait là. Il n’est jamais à sa place. C’est comme le dit Zemmour, une présidence pour rien – ou rien pour la présidence pourrait-on ajouter.

Loading...

Macron fête sa victoire dans un restaurant avant même d’être élu

Le comble du divorce entre sacré et profane est atteint avec Emmanuel Macron.

Ce dernier fête sa victoire dans un restaurant avant même d’être élu. C’est un étudiant qui réussit la première partie d’un concours.

Avec lui, toute prétention à incarner le sacré disparaît. il est fou de joie. Aucune ombre liée à la grandeur de sa mission ne l’habite. Il n’est responsable de rien. C’est un cadre supérieur qui agit sous le contrôle d’un chef. Ce chef, c’est Angela Merkel.

Le corps sacré du souverain et partant la conscience d’être l’incarnation d’une grande nation, disparaît. Quel contraste entre le profane Macron qui peine à cacher un perpétuel sourire de contentement et Madame Merkel qui ne rit jamais.

Rire ou ne pas rire semble être un détail insignifiant. Pourtant, à y regarder de plus près, il est l’expression d’une sorte de choix civilisationnel.

On se souvient de cet épisode de la Bible où Sarah demande à Abraham de chasser Ismaël. Ce dernier est choqué par une telle demande. Il interroge Sarah qui développe toute une problématique autour du rire: en clair Ismaël doit être chassé parce qu’il rit.

Elle garde Isaac, qui signifie en hébreu, celui qui rira.

Symboliquement, Ismaël est content de lui. Il n’a aucune conscience de sa mission: travailler à améliorer soi-même et le monde.

Isaac rira demain. Une fois le travail accompli.

Les premiers présidents étaient sous cet angle, l’incarnation d’Isaac: ils ne rient pas; ils riront éventuellement demain, une fois la tâche accomplie.

Depuis Sarkozy, les présidents successifs incarnent de plus en plus Ismaël: ils rient. Ils sont satisfaits d’eux-mêmes et ne se sentent nullement responsables de l’état du monde. Ils sont contents. Ils subissent un monde qu’ils ont renoncé à porter, à transformer. Ils surfent sur la vague avec délice. Ils sont rois. Cela seul importe. Leur but est atteint avec l’élection qui est une fin, non une charge.

La France vit à l’heure du triomphe d’Ismaël, de l’assistanat et de l’aumône publique généralisés

Dans cette problématique, Isaac, celui qui rira demain, ne trouve plus ses marques. Il est chassé. Ismaël triomphe.

Les Juifs, et d’une manière générale, ceux qui entreprennent, créent, innovent, s’investissent… sentent qu’ils n’ont plus tout à fait leur place dans ce pays.

La France vit à l’heure du triomphe d’Ismaël, de l’assistanat et de l’aumône publique généralisés. Le travail est lourdement sanctionné. Travailler est une sorte de quasi-délit. L’Etat prélève tout.

Le «migrant» (celui qui subit l’histoire) pris en charge par l’Etat devient l’incarnation du sacré comme le montre fort bien le film «les intouchables».

Le Président de la République rit devant le spectacle d’une France qui sombre

Le Président de la République rit devant le spectacle d’une France qui sombre. Tous les clignotants sont au rouge. Mais le Président rit. Les Français eux, ne rient pas. Ils perçoivent avec acuité leur malheur.

Symboliquement, Ismaël chasse Isaac. Hagar remplace Sarah. La femme voilée, soumise remplace la femme libre.

Le rire du président Macron est bien le signe de la tendance lourde de l’Islamisation-soumission du pays.

© Sidney Touati pour Dreuz.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Le Président Macron qui rit incarne Ismaël qui riait

    1. alauda

      Premiers bisbilles à l’AN.
      Question de questure unicolore ou peu s’en faut (aspirateur à phynances EM). Question de casteur : introduction de la claque sur les bancs de l’Assemblée (génération née avec la télé), supprimée pourtant en 1902 à la Comédie-Française.

    2. Jacques B.

      Dans le rire d’Ismaël, il y a aussi la moquerie. Ismaël se moque de Sarah, la femme légitime d’Abraham.

      Nos dirigeants, Macron le premier, se moquent des Français.
      « Ils n’ont pas de pain ? Qu’ils mangent de la brioche » disait, paraît-il, la Reine Marie-Antoinette en parlant du peuple qui avait faim. On connaît la suite…

    3. Jacques B.

      Pardon, j’ai un peu confondu avec l’attitude d’Agar, la mère d’Ismaël, quand elle se voit enceinte et qu’elle se met à mépriser sa maîtresse Sarah.

      Le rire d’Ismaël est évoqué un peu après, lorsqu’il est sevré et que Sarah, ce voyant, demande qu’il soit chassé avec sa mère.

    4. francaispasnaif

      Son chef : peut être MERKEL, mais en tout cas ce Vautour est aux ordres du nouvel ordre mondial (émanation de la Franc-maçonnerie ) et des puissances financières pour que l’Europe, comme ils le souhaitent, soit le théâtre de leurs manigances contre la souveraineté des peuples et surtout pour détruire le christianisme (la bête noire de la franc-maconnerie, depuis ses débuts au 18e siecle) . Et l’invasion des barbares islamiques est pour eux une très bonne opportunité pour arriver aà leurs fins = la fin de la civilisation judeo-chretienne et donc le chaos. Tous ceux qu prônent une supra -Europe veulent que l’on accueille massivement les migrants musulmans. Pour quelle raison, à votre avis ? C’est pour cette raison et pour éviter ce chaos voulu par les francs-macons qui ont pris le pouvoir, notamment en France (le gouvernement Macron est farci de ces gens la), que les chretiens doivent réveiller leur foi et implorer DIEU d’épargner l’humanité de sa colère. Car Dieu est patient mais il ne peut supporter longtemps que les chretiens, et les juifs aussi, se détourne t de lui et préfèrent l’immoralité et le matérialisme.

    5. francaispasnaif

      ….Les chrétiens avertis savent que le Ciel envoie des signaux d’alerte aux fins de conversion des croyants endormis à fin d ‘ implorer la Miséricorde de Dieu. Si les croyants dans le Dieu des juifs et des chrétiens font la sourde oreille, les malheurs annoncés dans la Bible alors ne nous seront pas épargnés! Malheureusement, ces appels du Ciel ne sont pas connus du grand public, mais pour celui qui veut savoir , il est facile d’en connaître la réponse.
      Regardez tous les événements dramatique dans le monde, que ce soit de l’ordre de la nature ou du fait d’humains (terrorisme islamiste, accroissement de la delinquance) montrent bien que nous sommes rentrés dans la dernière partie de l’histoire de l’humanité. Alors’, retrouvons notre foi pour que nous soyons sauves et que nous n’ayons pas le sort que subiront tous ces pourris d’islamistes, de francs-macons, adeptes de transhumanisme, pro – gauchistes, etc , bref tous ceux qui veulent le chaos pour pouvoir ensuite imposer leurs vues. Macron, avec son air « angélique  » est l’incarnation du Mal en marche, avec l’aide de la franc-maconnerie aux manettes. Il va conduire la France à sa chute et l’a livrée aux islamistes.
      Dans peu de temps, la référence à l’ere chrétienne sera supprimée, des fêtes chômés chrétiennes supprimées pour laisser place à celles musulmanes, le blanc sera percuté tous les jours dans son propre pays sans aucune commisération de ,à part des pouvoirs. Par contre, tous attaques contre les musulmans sera vivement sanctionnée. Les européens de souche doivent se réveiller et constituer la résistance contre cette islamisation voulue par ceux quinous dirigent et nous manipulent honteusement comme ce qui fut le cas ppour ces élections présidentielles ou tout était « pipé  » d’avance. Nos votes ont été manipulés, il faut ouvrir les yeux sur ce scandale!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *