toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jordanie: tension entre Israël et la Jordanie au lendemain d’une attaque terroriste perpétrée dans l’ambassade d’Israël à Amman


Jordanie: tension entre Israël et la Jordanie au lendemain d’une attaque terroriste perpétrée dans l’ambassade d’Israël à Amman

Cette attaque intervient dans un contexte de tensions extrêmes à Jérusalem

Le ton monte entre Israël et la Jordanie au lendemain d’une attaque contre un membre du personnel diplomatique de l’ambassade d’Israël à Amman perpétrée par un citoyen jordanien, qui a fait un blessé et deux morts.

Le ministre jordanien de l’Intérieur a interdit lundi matin à l’agent de sécurité israélien blessé dans l’attaque de sortir du territoire, insistant pour procéder à son interrogatoire.

Une initiative refusée par Israël qui invoque la Convention de Vienne, octroyant l’immunité à tout personnel diplomatique.

Dimanche soir, un menuisier jordanien venu réaliser des travaux dans la résidence des agents de sécurité de l’ambassade, adjacente à la chancellerie, a attaqué un agent de sécurité israélien à l’aide d’un tournevis avant d’être touché par un tir de riposte, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Un autre citoyen jordanien, propriétaire du bâtiment, a également été blessé au cours de l’attaque.

Les deux ressortissants jordaniens ont succombé à leurs blessures tandis que l’agent israélien a été gravement blessé.

 Les circonstances du drame n’ont pas encore été précisées mais « une force de sécurité s’est rendue sur place (…) et a ouvert une enquête sur l’incident », avait indiqué dans un premier temps la Sûreté générale jordanienne dimanche soir

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est entretenu dans la nuit avec l’ambassadrice d’Israël en Jordanie et avec l’agent de sécurité blessé.

Le père du terroriste jordanien a de son côté qualifié son fils de « shahid » (« martyr ») dans une interview accordé au journal Al-Ghad, et appelé à la condamnation à mort de l’agent de sécurité israélien.

Cet incident intervient dans un contexte de tensions extrêmes entre les autorités religieuses musulmanes et plusieurs pays arabes dont la Jordanie qui reprochent à Israël l’installation de portiques de sécurité aux entrées du Mont du Temple après le meurtre de deux policiers israéliens par trois terroristes arabes-israéliens qui avait dissimulé des armes sur le site sacré.

Israël et la Jordanie sont liés par un traité de paix signé en 1994.

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Jordanie: tension entre Israël et la Jordanie au lendemain d’une attaque terroriste perpétrée dans l’ambassade d’Israël à Amman

    1. Une voix d'Alsace

      Si je comprends bien, le père du djihadiste abattu estime que l’agent de sécurité israélien mérite la peine de mort pour n’avoir pas consenti à se faire assassiner. Logique musulmane mais qui peut convaincre les imbéciles.

    2. Yehuda

      qui l’a permis d’entrer
      comment il a passe la securite
      cet histoire ressemble a une farce comme par hasard qan le mont du temple est en ebullition netaniyahu sais monter de fausse operation pour enlever detecteur de securite.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *