toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En 15 lignes « Chronologie des dernières minutes de vie de Madame Halimi » OPINION


En 15 lignes « Chronologie des dernières minutes de vie de Madame Halimi » OPINION

L’énigme sur l’affaire Sarah Halimi, torturée par un islamiste adepte de Daesh pendant plusieurs heures avant d’être défenestrée est enfin résolue. Le contenu de ce que vous allez lire est tout simplement impensable.

Chronologie des dernières minutes de vie de Madame Halimi

1 – Police secours est appelée à 4h25.

4h28: 3 policiers de la BAC 64 sont sur les lieux: la famille leur jette les clés par la fenêtre.

4h35: ils sont rejoints par 3 autres de la BAC 64.

2 – Arrivée de la BRI
Ils sont 6 et appellent en renfort la BRI. Des voisins appellent aussi la police.

4h55: Arrivée de 22 hommes de la BRI: les voilà à 28. 28 hommes qui se posteront, après avoir erré pour certains :
derrière la porte de la famille Diarra.
Dans la cour pour deux d’entre eux.

3 – L’assault foireux
5h35 l’assaut est donné pour investir l’appartement, arrêter Traoré, et passer chez Sarah Halimi où ils découvrent la scène du carnage.

5h35: Sarah Halimi tombe aux pieds de la police dans la cour.

Des policiers entrent dans l’appartement de l’assassin pour y « chercher un drapeau de Daesh ».
Pendant ces 70 minutes, une femme hurle encore, appelle au secours, son assassin récite des sourates: un enregistrement audio et tous les témoignages attestent des faits.

« Ils attendaient donc des « ordres » qui ne seraient pas venus. »

Learn Hebrew online

Julien Cohen pour europe-israel.org





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “En 15 lignes « Chronologie des dernières minutes de vie de Madame Halimi » OPINION

    1. Glubard

      Pas « les  » mais « le  » responsable, à savoir l’islamiste Traoré .
      Les flics ont obéis à leur hiérarchie, un procès public établira les responsabilités de chacun. Reste à avoir si ce procès aura lieu ?

    2. alauda

      Une reconstitution de la scène de crime permettrait d’y voir plus clair, tant les acteurs sont multiples.

      A l’incohérence, vraie ou feinte, du djihadiste, prétendument marabouté, répond l’incohérence de l’intervention. Vingt huit hommes armés sur place ! Alors qu’un simple sapeur-pompier muni d’une lance à incendie aurait probablement suffi pour mettre à terre le tueur.

    3. Nitzotz

      Par respect pour la mémoire de Mme Halimi, je pense qu’il serait mieux que vous retiriez la photo des Inconnus, car tout cela, en plus d’être lamentable, est d’une tristesse infinie.

    4. Robert Davis

      La bac? voila des flics qui n’ont sûrement pas leur bac! Ils ont attendu plus d’une heure sans rien faire! quellle bande de bons à rien!

    5. Robert Davis

      Au fond c’est exactement comme ce qui s’est passé au bataclan : pendant que les terroristes tuaient et torturaient des tas de flics, l’armée, la police etc étaient dehors ordres!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! merci hollande la merdouille!

    6. Salmon

      Europe Israël @Europe_Israel

      @Le_CRIF Vous avez fait parti de cette Omerta en refusant de dénoncer ce crime comme antisémite pour ne pas faire le « JEU » du #FN . ?

    7. Salmon

      Le CRIF est né en 1944 et est issu du Comité général de défense juive, créé dans la clandestinité dès juillet 1943 dans la France occupée. Selon la première charte élaborée, son objectif premier est alors le sauvetage des Juifs réfugiés en France, alors gravement menacés par l’occupation par l’Allemagne nazie.

      ce n’est que politique pour leurs intérets à eux , mais ne représentent aucunement les Juifs

      N’OUBLIEZ JAMAIS CE VOUS AVEZ FAIT !!!!!!!!!!!!!

      VOUS LE PAIEREZ VOUS AUSSI !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *