toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

(Vidéo) Espagne: Un Marocain interrompt un mariage dans une église aux cris d’ « Allah akhbar »


(Vidéo) Espagne: Un Marocain interrompt un mariage dans une église aux cris d’ « Allah akhbar »

Un Marocain a semé la panique samedi après-midi, dans une église emblématique de Valladolid, dans le nord-ouest de l’Espagne. L’homme, âgé de 22 ans, est entré à l’improviste dans l’enceinte de l’église où se tenait la célébration d’un mariage, rapporte la presse espagnole.

Il a interrompu la cérémonie, qui avait commencé aux alentours de 18H30, en criant « Allah Akbar ». Il a ensuite tenté de s’en prendre à la croix et aux objets liturgiques qui se trouvaient sur place.

La scène a été filmée en partie par un des invités du mariage et postée sur les réseaux sociaux.

Loading...

Un oyente nos ha remitido el vídeo del incidente en una boda en la Iglesia de San Pablo en la tarde de ayer, tras irrumpir un individuo al grito de Alá es grande. #Cope

Publié par cope valladolid sur dimanche 4 juin 2017

L’homme, qui détient un permis de séjour d’étudiant, a finalement été maitrisé, puis interpellé par la police. Il sera poursuivi pour « atteinte à l’ordre public, menaces et délit d’atteinte au sentiment religieux », ont fait savoir les autorités locales.

La cérémonie, qui était célébrée dans l’église conventuelle Saint-Paul de Valladolid, située en face du Palais royal, a pu reprendre après l’inspection des lieux par la police.





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “(Vidéo) Espagne: Un Marocain interrompt un mariage dans une église aux cris d’ « Allah akhbar »

    1. danielle

      c’est une épidémie et il faut vite vacciner ces décérébrés sinon ils vont contaminer tout le monde….

    2. Pinhas

      Le curé a du le provoquer en disant  » Si quelqu’un s’oppose à ce mariage qu’il le dise ou se taise à jamais  »

      Le muzz s’est fait entendre par une insulte .

      Qu’on le fasse taire à jamais .

    3. Jacques B.

      Ils se croient tout permis.

      Normal, le climat en Europe leur est on ne peut plus favorable, ils ont l’impression que plus ils avancent, et plus nous reculons, grâce à la propagande des gouvernements selon laquelle il ne faut surtout rien faire sinon pleurer, faire des dessins et allumer des bougies ; bref, se soumettre à l’islam conquérant.

      Ce genre d’attaques est appelé à se multiplier, jusqu’à ce que les Européens émasculés soient découragés et se convertissent pour avoir la « paix ». (quelle paix !)

    4. shaoul

      pour rappel, toute l’espagne et le sud de la france sont légalement (enfin shariatiquement) terres d’islam. et tout mariage qui y est consacré ne peut l’être que dans une mosquée entre musulmans. donc circulez, ils n’y a rien à voir. il voulait peut-être exercer son droit de cuissage (mais sur qui ? la mariée, le marié, le curé, le belle mère ?, la poupée gonflable suspendue au mur ?…)

    5. Pinhas

      Il faut agir comme ces moyennageux .
      Pour tout acte insultant des coups de baton en place publique .
      Un vol = une main coupée.
      Un viol = la b… coupée .

    6. Une voix d'Alsace

      La presse espagnole à laquelle nous renvoie le lien nous apprend que ce brave jeune homme avait des « antecedentes policiales » ; nous dirions chez nous qu’il était déjà connu de la police.

    7. María

      Perso, j’espère juste qu’ils vont le renvoyer fissa au bled : que se vaya allah mierda! (pour les non-hispanophones « irse a la mierda »=aller se faire foutre/voir).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *