toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le voeu pieux de Bayrou: supprimer les avantages fiscaux du Qatar en France


Le voeu pieux de Bayrou: supprimer les avantages fiscaux du Qatar en France

Le ministre de la Justice veut revenir sur  » l’avantage fiscal incroyable » accordé à l’émirat et à ses entités publiques sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Le Qatar, au centre d’une , « ne bénéficiera bientôt plus d’avantages fiscaux » en France. « Sous la responsabilité de Nicolas Sarkozy, la République française avait donné au Qatar un avantage fiscal incroyable », a expliqué le ministre de la Justice, François Bayrou, mardi sur BFM TV. « Est-ce que cette situation peut durer ? Je ne le crois pas. Je pense qu’il est très important qu’on ait en France une équité fiscale », a-t-il poursuivi.

Très actif depuis une dizaine d’années, notamment via son fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA), le riche émirat gazier a largement investi sous les quinquennats Sarkozy ou Hollande, malgré des critiques récurrentes. En vertu d’une convention fiscale conclue en 2008 le Qatar et ses entités publiques sont en effet exonérés d’impôt sur leurs plus-values immobilières effectuées en France.

François Bayrou ministre de la Justice

A l’instar de l’opérateur étatique Katara Hospitality, spécialisé dans l’hôtellerie de luxe qui compte dans ses actifs des noms aussi prestigieux que le Peninsula, le Royal Monceau ou le Buddha-Bar à Paris et des hôtels InterContinental dont le Carlton de Cannes. Actionnaire majoritaire du groupe AccorHotels, l’émirat détient aussi plusieurs milliers de mètres carrés de locaux sur l’avenue des Champs-Elysées et près d’un quart de la Société fermière du casino municipal de Cannes (SFCMC), exploitant du Majestic Barrière et du Gray d’Albion.

Le Qatar, base arrière du groupe terroriste Hamas (endroctrinement d’enfants soldats, jihadisme international).

Cette convention de 2008, qui fait régulièrement l’objet de polémiques, avait été décriée par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle. « Sur ce sujet je serai très ferme (…) Je mettrai fin aux accords qui favorisent en France le Qatar, » avait-il déclaré le 10 avril dernier sur BFM TV.

Le Qatar est, selon de nombreux experts, l’un des financiers du terrorisme dans le monde. Il est aussi derrière le jihad politique contre la France notamment via le financement des groupes de pression de lutte contre « l’islamophobie ».

Le gouvernement français va devoir jongler entre ses alliés saoudiens et ses marchés cibles, tels que Iran. L’Iran est actuellement l’un des premiers pays à vouloir venir en aide au Qatar.

Source: lesechos





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le voeu pieux de Bayrou: supprimer les avantages fiscaux du Qatar en France

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap