toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le porte parole de l’association anti-israelienne « Briser le silence » interrogé pour faux témoignage


Le porte parole de l’association anti-israelienne « Briser le silence » interrogé pour faux témoignage

Dean Issacharof porte parole de « Briser le silence » a déclaré que durant son  service militaire il avait frappé des Palestiniens. Le ministre de la Justice a donc diligenté une enquête sur cette violence avouée. Mais l’enquête tourne court.

hier (jeudi) la police d’Hébron est contacté sur des soupçons d’agression. L’enquête a eu lieu sur la validation du ministre de la Justice Ayelet Shaked , après que des réservistes aient demandé une enquête sur Dean Issacharof, porte parole de Briser le silence  lequel avait déclaré avoir « frappé un Palestinien pendant son service militaire à Hébron ».

La version de Issacharoff des événements a été contesté par les membres de son peloton, qui ont publié le mois dernier une réponse vidéo sur le site « Réservistes service », une organisation qui milite contre « Briser le silence » afin de défendre la réalité des soldats de Tsahal.

Dans la vidéo, ses anciens partenaires de terrain, y compris l’ancien commandant de Issacharoff, à plusieurs reprises l’un désigné comme un « menteur ».

Selon Haaretz, Issacharoff sur conseil de son avocat, a alors changé de version et a  déclaré à la police que l’incident était une formalité de routine lorsqu’un soldat est amené à pratiquer des missions de police.

Source: Ynet





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le porte parole de l’association anti-israelienne « Briser le silence » interrogé pour faux témoignage

    1. michel boissonneault

      pour moi cette histoire est simple ….. il a avouer avoir été brutal envers des palestiniens lorsqu’il était militaire alors c’est a la police et justice militaire d’agir donc qu’il soit en état d’arrestation dans l’immédiat

    2. gregory

      Directement au peloton d’exécution pour connivence avec l’ennemi en temps de guerre.
      Cela servira d »exemple pour ces bâtard d’islamo gauchistes!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *