toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

En Tunisie, des manifestants réclament le droit de manger en public pendant le ramadan


En Tunisie, des manifestants réclament le droit de manger en public pendant le ramadan

Début juin, quatre non-jeûneurs ont été condamnés à un mois de prison pour « outrage public à la pudeur » après avoir mangé dans un jardin en plein mois de jeûne

Des dizaines de personnes ont manifesté, dimanche 11 juin, à Tunis, pour réclamer le droit de manger et de boire en public durant le ramadan et pour protester contre l’arrestation des non-jeûneurs. Début juin, quatre hommes ont été arrêtés puis condamnés à un mois de prison pour « outrage public à la pudeur » après avoir mangé dans un jardin en plein mois de jeûne musulman.

« Arrêtez les terroristes »

A l’appel du mouvement Mouch Bessif (« pas contre notre volonté », en arabe), les manifestants se sont rassemblés au centre de Tunis. Parmi les slogans brandis par les protestataires : « La liberté individuelle est garantie par la Constitution », « En quoi ça te dérange si tu jeûnes et si je mange ? », « Arrêtez les terroristes et laissez tranquilles les non-jeûneurs », « Non aux arrestations des non-jeûneurs »

« Nous sommes ici pour protester contre les poursuites judiciaires contre les non-jeûneurs et pour réclamer le respect de la liberté individuelle. Celui qui veut jeûner, il jeûne, et celui qui ne veut pas, il ne jeûne pas », a dit à l’AFP Karim Chaïr, un trentenaire qui participait à la manifestation. « Je jeûne et je suis venu manifester avec ces gens pour appeler au respect de la liberté de croyance et de conscience », a affirmé Kamel Jalouli, un sexagénaire.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    92 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap