toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Yvan Rioufol : « ce que j’attends du grand débat, ce soir »


Yvan Rioufol : « ce que j’attends du grand débat, ce soir »

 

 

La campagne présidentielle fait honte. La France malade ne mérite pas ce déchaînement de fureur, plus particulièrement perceptible dans le camp du Bien. Les injures, anathèmes, grossièretés se déversent sur ceux qui n’entendent pas répondre aux pressions morales et aux sommations des intimidateurs professionnels pour voter en faveur d’Emmanuel Macron. La fébrilité qui s’observe au cœur du front républicain, qui fait pourtant comprendre qu’il aurait déjà gagné le scrutin de dimanche, laisse voir une intolérance qui n’augure rien de bon. Ce retour en force du politiquement correct et de ses interdits est une violence idéologique qui ne passe plus. D’ailleurs, les partisans de Jean-Luc Mélenchon, après avoir été consultés, se sont prononcés aux deux tiers, mardi, contre une consigne de vote en faveur du candidat parrainé par les socialistes. Cet affront de la France insoumise s’ajoute à celui de l’Eglise. Elle non plus ne prendra pas parti. Le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier, a même dénoncé ce mercredi un « climat hystérisé ». Dans son discours de lundi, Macron, candidat de la « fraternité », est allé jusqu’à déclarer : « Ils sont là. Ce sont eux nos vrais ennemis, puissants, organisés, habiles, déterminés. Vous les croisez dans les rues, dans les campagnes ou sur la Toile (…) : l’extrême droite française (…) France grimaçante, recuite de haine ». Le grand débat de ce mercredi soir saura-t-il apaiser les tensions ?

Jamais deux candidats n’ont été aussi opposés que Le Pen et Macron. Or, jusqu’à présent, la cacophonie organisée n’a pu faire entendre leurs justifications croisées et argumentées. En cela, le rendez-vous est précieux. Les deux adversaires ne peuvent se permettre la moquerie, le mépris, la condescendance. Pour ma part, j’attends de Marine Le Pen qu’elle m’apporte de sérieuses explications sur sa sortie plus ou moins différée de l’euro, sur la fumeuse cohabitation avec un franc rétabli, sur ses attaques pavloviennes contre les banques, la finance, « l’hyper-libéralisme ». Je crois ces vieilles postures incompatibles avec l’esprit entrepreneurial qui veut de dégager des emprises de l’Etat-mamma. J’attends d’Emmanuel Macron, dont les choix économiques me conviendraient davantage, qu’il s’explique sur sa politique liée à l’identité de la France, à sa cohésion, à sa sécurité. Je constate que s’il voit des ennemis chez les électeurs du FN, il oublie la véritable « anti-France » qui tue des Juifs et des mécréants, également musulmans, au nom d’une lecture littérale du Coran. J’attends de lui qu’il lève les ambiguïtés qu’il semble entretenir avec l’islam politique, qui défend une société multiculturelle dans laquelle le « vivre ensemble » est compris comme un renoncement à exiger l’effort d’assimilation ou d’intégration. En l’état, je refuse son choix de civilisation qui ferait de la France une auberge espagnole.

Yvan Rioufol







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Yvan Rioufol : « ce que j’attends du grand débat, ce soir »

    1. Salmon

      de toute façon cette campagne présidentielle est lamentable , depuis que je vote je n’ai jamais vu ça

      alors on en est plus là !

    2. alauda

      Elections législatives françaises de 2017
      Début : dimanche11 juin
      Fin : dimanche 18 juin

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap