toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Yanis Varoufakis, ex-ministre européen « Emmanuel Macron est conscient de la casse qu’il va provoquer »


Yanis Varoufakis, ex-ministre européen « Emmanuel Macron est conscient de la casse qu’il va provoquer »

Dans une tribune publiée ce samedi 13 mai, Yanis Varoufakis, l’ancien ministre grec des Finances, étrille la politique d’Emmanuel Macron et pointe ses conséquences à venir.

Ce samedi 13 mai, Yanis Varoufakis, l’ancien ministre grec des Finances, a signé une tribune anti-Macron dans Efsyn, un journal autogéré par ses rédacteurs en Grèce. Intitulée “Voilà pourquoi Emmanuel nous serons contre toi”, elle se présente comme un réquisitoire contre la “solution néo-libérale” proposée, selon Yanis Varoufakis, par le jeune président élu.

La politique de Macron va “redistribuer la misère entre les travailleurs français”

“Maintenant que, fort heureusement, Emmanuel a battu la candidate du néo-fascisme, il est temps de le confronter”, écrit l’économiste qui avait appelé à voter pour l’ex-ministre de l’Economie au second tour de la présidentielle.

D’après Varoufakis, Emmanuel Macron va “se casser les dents” sur la politique d’Angela Merkel, qui le recevra dès le lendemain de son investiture. Cette politique de “dérégulation et d’austérité” va “simplement redistribuer la misère entre les travailleurs français”, estime encore l’ex-ministre européen.

Emmanuel Macron est conscient de la casse qu’il va provoquer

En outre, Yanis Varoufakis, qui argue de conversations personnelles avec Emmanuel Macron, indique que ce dernier est conscient de la casse qu’il va provoquer mais persiste dans cette voie “pour convaincre Berlin d’avancer vers une fédéralisation de la zone euro”.

“C’est là que réside la grande erreur d’Emmanuel” car “Berlin ne lui donnera rien”, analyse le politicien grec. Malgré un passage éclair au gouvernement grec – il fut ministre moins de six mois avant d’être remercié – Yanis Varoufakis reste un économiste très écouté par la gauche européenne. Après sa démission en 2015, lorsque son pays s’était résigné à accepter une politique d’austérité pour éviter d’être poussé par l’Allemagne hors de la zone euro, il a fondé le mouvement paneuropéen Diem 25 pour une Union européenne “plus démocratique”.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Yanis Varoufakis, ex-ministre européen « Emmanuel Macron est conscient de la casse qu’il va provoquer »

    1. Pinhas

      Macro me fait penser à un commercial qui a tout fait pour prendre une commande avec un chantier énorme en ayant cassé ses prix à raz les pâquerettes .

      Une fois la commande en poche il réalise en tremblant d’effroi que le dossier est bien trop énorme pour lui et sa boite et qu’ils vont couler ensemble …

      Hollande nous a fait un sacré bras d’honneur en plaçant son poulain incompétent à sa place .

      Hollande et toute sa clique savaient que ce macron était marron mais ……..

    2. Pinhas

      Mais 66% de trous du cul ont plongé tête la première dans la merde socialope pensant que cette merde puait moins que celle de hollande 1er.

      Donc après hollande 1er , voici hollande 2.

    3. Jean-Francois Morf

      Stratégie bien connue: on casse tout la première année, puis on répare partiellement les 4 années suivantes, et on est ré-élu à tous les coups au bout de 5 ans…

    4. Victoire de Tourtour

      Varoufakis, pour être crédible, pourrait commencer par éviter de dire des conneries du genre « parti néo-fasciste  » pour désigner le FN .Il devrait se renseigner sur ce qu’en ont dit Jospin et Dumas, et sur ce qu’est réellement le fascisme de sinistre mémoire . S’il y a un néo-fascisme en France, ce n’est pas du côté du FN qu’il faut le chercher. .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *