toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] L’historien Tidiane Ndiaye : La traite négrière organisée par les arabo-musulmans aurait concerné 17 millions de Noirs. La plupart furent castrés


[Vidéo] L’historien Tidiane Ndiaye : La traite négrière organisée par les arabo-musulmans aurait concerné 17 millions de Noirs. La plupart furent castrés

Sarah Sakho est allée au Sénégal à la rencontre d’un des spécialistes de la question de l’esclavage, l’historien Tidiane Ndiaye, auteur de plusieurs enquêtes historiques dont « le Génocide voilé » sur la traite arabo-musulmane.

Il nous a donné son point de vue sur le travail de mémoire effectué par la France ces dernières années.

La traite négrière organisée par les arabo-musulmans aurait concerné 17 millions de Noirs qui, pour la plupart, furent castrés et ont presque tous disparu.

Source





Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “[Vidéo] L’historien Tidiane Ndiaye : La traite négrière organisée par les arabo-musulmans aurait concerné 17 millions de Noirs. La plupart furent castrés

    1. sarah

      La traite négrière dans les îles de l’Océan Indien où j’ai fait un peu d’humanitaire et notamment à l’île de la Réunion, département français d’outre-mer, était une traite en bonne partie arabo-musulmane, et en partie portugaise. Les comptoirs de départ étaient les îles de l’archipel de Zanzibar au large de la Tanzanie qui faisaient florès dans le commerce des esclaves qui, bien que majoritairement noirs, ne l’étaient pas tous puisque, à la case, couleur de peau était écrit « rouge », c’est-à-dire peau cuivrée, basanée, probablement des dhimmis chrétiens et juifs de pays du Maghreb d’après l’un des Directeurs du Cercle de Généalogique des îles Bourbon : en effet, ce sont des personnes qui recherchaient leurs ancêtres qui se sont étonnées de cette couleur de peau et qui ont cherché à comprendre.
      MAIS CHUT, IL NE FAUT PAS LE DIRE QUE LES ARABES ONT PLUS DEPORTE D’ESCLAVES QUE LES BLANCS (ENVIRON 11 MILLIONS). .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap