toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Syrie] Donald Trump approuve la livraison d’armes au peuple Kurde malgré les menaces d’Erdogan


[Syrie] Donald Trump approuve la livraison d’armes au peuple Kurde malgré les menaces d’Erdogan

Le président américain approuve les expéditions directes d’armes aux combattants kurdes syriens en lutte pour leur survie contre l’Etat Islamique malgré les avertissements turcs.

Dana White, porte-parole du Pentagone, a déclaré dans une déclaration écrite que le président américain Donald Trump avait autorisé les expéditions d’armes lundi.

Elle a déclaré que l’approbation de Trump a été donné au Pentagone d’autoriser l’armement les éléments kurdes des Forces démocratiques syriennes [SDF]  pour assurer une victoire claire « sur l’Etat Islamique à Raqqa, la capitale autodéclarée du groupe islamique en Syrie.
Les éléments kurdes du SDF proviennent des unités de protection du peuple kurde (YPG) et ont été la principale faction qui lutte contre l’Etat islamique sur le terrain en Syrie.

Le rapport du Pentagone dit qu’ils sont « la seule force sur le terrain qui peut réussir à reconquérir Raqqa dans un proche avenir ».

Loading...

Mais la Turquie affirme que les combattants du YPG sont liés aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) lesquels mènent une campagne armée depuis 1984 qui a tué plus de 40 000 personnes. Le PKK est pourtant un mouvement de libération nationale dont l’objectif est la création d’un Etat Kurde, ce que lui refuse la Turquie pour des raisons nationalistes et raciales.

« Les Turcs vont être mécontents de cela car, en aucun cas, ils veulent voir un quelconque renforcement des forces kurdes dans cette région », a déclaré Charles Stratford, de la chaine qatari Al Jazeera.

L’annonce du Pentagone vient avant une réunion prévue entre le président turc Recep Tayyip Erdogan et Donald Trump à Washington la semaine prochaine.

Devant les micros d’Al Jazeera, Erdogan a critiqué Obama: »Avec le président Obama, nous avions un accord mutuel sur le PKK – mais Obama nous a trompé. Je ne crois pas que l’administration Trump fera de même », a déclaré M. Erdogan. « Le YPG est un bras du PKK. Nous devons mettre fin à cela », a-t-il ajouté. « Nous ne pouvons pas détruire un groupe terroriste avec un autre. Nous sommes des partenaires stratégiques avec les États-Unis ».

Bien que la déclaration du Pentagone ne mentionne pas les types d’armes à fournir aux Kurdes, d’autres fonctionnaires ont indiqué ces derniers jours que des mortiers, des mitrailleuses, des munitions et des véhicules blindés légers de 120 mm étaient en préparation. Ils ont déclaré que les États-Unis ne fourniraient pas de missiles d’artillerie.

Jusqu’à 1 000 soldats américains travaillent aux côtés du SDF en Syrie.

Dans sa déclaration, White, porte-parole du Pentagone, a déclaré que les États-Unis accordent leur soutien aux éléments arabes du SDF.

Learn Hebrew online

« Nous sommes très conscients des préoccupations de sécurité de notre partenaire de coalition Turquie », a-t-elle déclaré.

« Nous voulons rassurer les gens et le gouvernement de la Turquie que les États-Unis s’engagent à prévenir les risques de sécurité supplémentaires et à protéger notre allié de l’OTAN ».

Le chef du Pentagone a déclaré qu’il avait des discussions utiles avec la Turquie et a décrit les deux pays comme faisant face à des différences par rapport à l’alliance des États-Unis avec les Kurdes syriens.

Loading...

Source: Al Jazeera





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.

Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “[Syrie] Donald Trump approuve la livraison d’armes au peuple Kurde malgré les menaces d’Erdogan

    1. michel boissonneault

      finalement après 4 ans de retard ( sous l’ère Obama ) enfin il y a une justice

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *