toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Shlomit Kishik-Cohen, la plus célèbre espionne Israélienne nous a quitté ce dimanche. Elle a participé au sauvetage des juifs du Liban et de Syrie


Shlomit Kishik-Cohen, la plus célèbre espionne Israélienne nous a quitté ce dimanche. Elle a participé au sauvetage des juifs du Liban et de Syrie

Shlomit Kishik-Cohen est morte ce dimanche à l’âge de cent ans. C’était l’espionne Israélienne la plus célèbre du pays, elle a facilité le transfert des juifs du Liban et de Syrie entre 1947 et 1961.

Shlomit Kishik Cohen est née en Argentine en 1917 et a immigré en Israël alors qu’elle n’était encore qu’une enfant.  Elle a étudié a l’école pour filles « Evelina de Rothschild », à Jérusalem. A 16 ans, ses parents l’ont marié à un commercant juif Libanais, le couple s’est alors installé à Wadi Abu Jamil, dans le quartier juif de Beyrouth.

Dans les années 40, elle commence à travailler bénévolement pour les services secrets du futur Etat d’Israël.  A Beyrouth, elle noue des contacts avec la communauté juive locale.

Son « travail » consistait à faciliter le transfert des Juifs du Liban en Israël, le tout sous le nez des autorités Libanaises.

Au début de la guerre d’indépendance, elle a transféré au quartier général de la défense, à Metulla, de nombreuses informations concernant les opérations militaires Libanaises qu’elle avait réussi à obtenir par diverses sources.
Par la suite, elle a continué à espionner pour le Mossad, à l’insu de sa famille, et a grandement aidé à exfiltrer les juifs du Liban et de Syrie vers Israël, entre 1947 et 1961.

En 1961, Cohen a été arrêtée, torturée et condamnée à mort. Plus tard, sa condamnation a été transformée en 7 ans de prison. Son mari a également été arrêté, il était accusé d’avoir eu connaissance des activités de sa femme. 

Après la guerre des Six Jours, le couple a été libéré dans le cadre d’un échange de prisonniers. Depuis sa libération, elle vivait à Jérusalem.
Baroukh Dayan Aémet…..

Source: Koide9enisrael

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Shlomit Kishik-Cohen, la plus célèbre espionne Israélienne nous a quitté ce dimanche. Elle a participé au sauvetage des juifs du Liban et de Syrie

    1. sarah

      Paix à son âme.
      C’est la plus belle mission du Mossad : exfiltrer les juifs des pays où ils sont en danger. La dernière a eu lieu au Yémen l’an dernier où quelques dizaines de juifs ont été exfiltrés : en effet, il ne restait plus qu’une cinquantaine de juifs dans ce pays et ils étaient menacés de mort et d’extinction.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *