toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les travailleurs arabes franchiront les points de passage plus rapidement


Les travailleurs arabes franchiront les points de passage plus rapidement

Chaque jour, ce sont près de 70.000 travailleurs arabes qui passent chaque jour les checkpoints afin de travailler en Israël. Une nouvelle méthode de contrôle a considérablement amélioré la procédure de franchissement.

Différents domaines (construction, industrie, agriculture, commerce) sont très prisés par ces travailleurs, qui se lèvent souvent très tôt le matin afin de franchir rapidement les points de passage, ce qui au vu de l’affluence peut parfois prendre du temps. Afin de faciliter le voyage de ces travailleurs, l’administration civile de Judée Samarie, et en premier lieu le COGAT (Coordination of Government Activities in the Territories) a réfléchi à une nouvelle méthode, mise en place depuis quelques mois au checkpoint de qalandia (près de Jérusalem). En utilisant des tablettes et des scanners reconnaissant les empreintes digitales, le temps d’attente est réduit. Les travailleurs arabes interrogés expriment leur satisfaction devant une réduction importante du temps de trajet: à la clé, plus de sommeil, moins de stress pour les travailleurs comme pour les agents, en clair une réussite.

Par exemple, environ 2600 travailleurs franchissent chaque matin Qaladia, pour certains la destination est la zone industrielle d’Atarot, ils franchissent le passage de Qalandia, vont travailler, et le soir font le chemin retour: gagner ne serait-ce qu’une heure par passage, ça fait une grosse différence. Un des gros employeurs locaux est l’usine « Jerusalem Chicken » (usine détenue en copropriété par des juifs et des arabes), qui emploie 1200 personnes (juifs et arabes) de milieux différents (dont 680 arabes, israéliens ou avec permis de travail). Un travailleur de Ramallah prend le bus jusqu’à Qalandia, passe le checkpoint en 8 minutes, puis reprend le bus qui l’emmène à l’usine: une petite révolution !

Ibrahim Diab, l’un des propriétaires de « Jerusalem Chicken », a déclaré que les travailleurs de l’usine, les Arabes et les Juifs de milieux différents, travaillent bien ensemble et se respectent. Il a ajouté que l’administration civile permettait aux travailleurs palestiniens d’accéder à leurs emplois en utilisant la nouvelle méthode d’entrée pour améliorer les contrôles de sécurité et raccourcir les lignes. L’un des employés palestiniens de l’usine, Khalil, a déclaré que la nouvelle méthode est meilleure que la précédente et que les temps raccourcis ont entraîné un changement positif. (Source: article COGAT)

Israël fait de réels efforts pour améliorer la vie des travailleurs arabes, et leur permettre d’avoir un emploi qui leur permette de vivre. Les nombreuses manipulations d’opinions affirmant le contraire ne sont qu’un tissu de mensonges, qui se déchire face à la réalité du terrain. Encore une fois, Israël mérite d’être cité en exemple.

Source

© Ari pour Europe Israël
Ces goys qui défendent Israël sont toujours là





Ces goys qui défendent Israël sont toujours là



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *