toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran: Hassan Rohani réélu président avec 57% des voix


Iran: Hassan Rohani réélu président avec 57% des voix

ELECTIONS Hassan Rohani a été réélu président pour quatre ans dès le premier tour en devançant le conservateur Ebrahim Raissi, qui a obtenu 38,3% des voix, a annoncé ce samedi le ministre de l’Intérieur iranien…

« Le président sortant Hassan Rohani a été élu président de la République avec 23,5 millions de voix, soit 57 % des votes exprimés », a annoncé le ministre de l’Intérieur Abdolreza Rahmani Fazli en direct à la télévision d’Etat Irib. Ce dernier a précisé que « 41,2 millions d’Iraniens ont participé (vendredi) à l’élection » présidentielle, soit un taux de participation de 73 %.

Le président iranien augmente considérablement le nombre de ses électeurs par rapport à sa première élection en 2013 : il avait alors obtenu 18,6 millions de voix (50,7 %) sur 36 millions de votants.

Pendant la campagne électorale, Hassan Rohani avait demandé aux Iraniens de lui accorder plus de voix pour pouvoir poursuivre ses réformes sur le plan intérieur et sa politique d’ouverture vers le monde.

 

source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Iran: Hassan Rohani réélu président avec 57% des voix

    1. Claire

      On se demande si l’Iran réussira un jour à se débarrasser de tous ces religieux islamistes qui le gouverne. Certes, Rohani est le moins pire des deux candidats, mais quand même.
      Ah! le bon temps du shah d’Iran, où les jeunes femmes se promenaient en jupe courte et cheveux au vent à Téhéran, dans les années 70, comme en occident.
      Quand je pense qu’on a ouvert la boîte de Pandore en accueillant l’ayatollah Khomeiny en France.
      On a toujours eu une politique étrangère nulle au moyen-orient et ce n’est pas près de s’arrêter. Quand on pense que Fabius, en 2014, disait qu’Al Nosra (branche d’Al Qaïda) faisait du « bon boulot » en Syrie. Nos hommes politiques n’apprennent jamais rien, et ne prennent surtout pas de leçons de l’Histoire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    14 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap