toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Épinay-sur-Orge (91) : un adolescent lapidé et roué de coups de barres de fer devant son foyer


Épinay-sur-Orge (91) : un adolescent lapidé et roué de coups de barres de fer devant son foyer

Poursuivi par des jeunes du quartier de Grand-Vaux, un garçon de 17 ans pensionnaire d’un centre semi-fermé d’Epinay-sur-Orge a été tabassé puis caillassé lundi. Il a été sérieusement blessé.

Epinay-sur-Orge, mardi 23 mai 2017. Ce centre pour mineurs placés par la justice a été attaqué par des jeunes du quartier voisin de Grand-Vaux à Savigny. Deux adolescents étaient ciblés. L’un d’eux a été sérieusement blessé à la tête. (LP/F.L.)

Attaqué. Roué de coups de barres de fer. Il a couru. Puis s’est réfugié derrière les barreaux de la grille d’entrée de son centre pour mineurs, à Epinay-sur-Orge (Essonne). Là, il croyait être à l’abri. Mais l’adolescent qui fuyait huit agresseurs lundi vers 18h30, a été lapidé par ces jeunes vraisemblablement venus de la cité voisine de Grand-Vaux à Savigny-sur-Orge.

Depuis le trottoir et malgré l’intervention des encadrants, ils ont bombardé de pierres le jeune homme âgé de 17 ans, l’atteignant à la tête et le blessant sérieusement. Inconsciente, la victime a été rapidement prise en charge par les secours et conduite à l’hôpital, dans un état grave. Mais ses jours n’étaient pas en danger. Un autre pensionnaire du centre qui l’accompagnait a été légèrement blessé lui aussi, mais il n’était visiblement pas ciblé.

Dans l’allée des Rossays à Epinay, cette unité éducative hébergeant 12 mineurs placés là par la justice n’a que peu de rapports avec l’extérieur. « Le quartier est calme », témoigne un voisin. « Les pensionnaires sortent pour des formations et pour leur réinsertion, mais c’est tout », indique Damien Brach-McCullough, le directeur de ce foyer.

«On n’a jamais vécu ce type d’attaque extérieure»

Quatre structures de ce type, alternative à la prison pour les enfants âgés de 13 à 17 ans, existent dans l’Essonne. Deux centres fermés sont installés à Savigny et Bures-sur-Yvette. Vingt et un salariés s’occupent du quotidien de 12 jeunes qui vivent dans ce foyer. « On n’a jamais vécu ce type d’attaque extérieure », affirme le directeur de l’unité éducative. Deux établissements semi-ouverts sont implantés à Draveil et Epinay.

L’enquête, confiée au commissariat de Sainte-Geneviève-des-Bois devra tenter de déterminer les raisons de ce déchaînement de violence. Pour l’heure, la victime est encore en soin. Elle devrait être entendue dans les prochains jours.

Source: leparisien.fr





Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Épinay-sur-Orge (91) : un adolescent lapidé et roué de coups de barres de fer devant son foyer

    1. Une voix d'Alsace

      Supposez qu’une revue bienpensante nous dise qu’il s’agit encore d’un coup de la « fachosphère », que le pauvre jeune poursuivi était un Arabe que des voyous sionistes voulaient lapider… eh bien il se trouverait certainement des imbéciles pour le croire et se dire qu’il faut frapper sur les Juifs encore plus fort afin de leur donner une bonne leçon.

    2. Une voix d'Alsace

      Un problème, c’est que, mis à part Le Parisien, aucun quotidien n’a jugé bon d’en parler. Pour respecter des ordres venus d’en haut, je pense…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *