toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Décès de Benny Olen, ancien parlementaire et président de l’AIF


Décès de Benny Olen, ancien parlementaire et président de l’AIF

L’homme d’exception, amoureux d’Israël et de son peuple, Binyamin Elon s’est éteint le 05 mai 2017 à l’age de 62 ans.

Né le 10 novembre 1954 à Jérusalem, il était un parlementaire israélien de la neuvième génération dans sa famille à vivre à Jérusalem et a habité Bet El en Samarie pendant 20 ans. Son père Menachem Elon occupait d’importantes fonctions dans l’administration judiciaire israélienne et son frère, le rabbin Mordechai Elon, est l’un des rabbins les plus populaires en Israël car il anime sa propre émission télévisée. Avant de devenir député à la Knesset, Rav Elon a travaillé dans le lycée talmudique de ”Beit Orot”.

Il est l’une des figures prédominantes du sionisme religieux, une idéologie combinant sionisme et judaïsme avec pour objectif de concilier la réalisation du sionisme avec les principaux fondements de la Torah.

Binyamin Elon a été ministre du Tourisme par deux fois à la tête d’une petite formation de droite, Moledet. Il a notamment remplacé l’ancien dirigeant assassiné de Moledet, Rehavam Zeevi, qui occupait les fonctions de ministre du Tourisme.

Au cours de sa carrière, il a proposé un plan alternatif au processus de paix suggérant le transfert des populations palestiniennes depuis Eretz Israël vers la Jordanie et les autres pays arabes. Ce plan est connu sous le nom de Plan de paix Elon.

Il a été parmi les pionniers qui ont compris l’intérêt de la présence juive dans une Jérusalem réunifiée et sur l’ensemble du territoire juif. Il a œuvré à la Knesset pour promouvoir les relations entre Israël et ses amis, les communautés chrétiennes et les amoureux du pays à travers le monde. Il a fondé l’IAF (Fondation de Alliés d’Israël) qui rassemble les députés et les dirigeants de différents pays pour une unité politique en Israël. Quand il était ministre du tourisme, lors des attaques sévères de la seconde Intifada, a pu faire appel aux communautés chrétiennes pour continuer à se rendre en Israël, en dépit de la situation sécuritaire difficile qui prévalait à l’époque.

Après sa retraite du gouvernement et de la Knesset, il a officié, en tant que Président de l’IAF auprès de 30 parlements à travers le monde, dont le Congrès américain à Washington et a fut l’initiateur de nombreuses conférences internationales en Israël et à l’étranger. Que son souvenir soit une bénédiction.

source





Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *