toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Cannes : Miri Regev, ministre israélienne de la Culture arbore une robe qui fête la réunification de Jérusalem


Cannes : Miri Regev, ministre israélienne de la Culture arbore une robe qui fête la réunification de Jérusalem

La ministre israélienne de la Culture Miri Regev a rendu un hommage particulier à Jérusalem sur le tapis rouge du festival de Cannes mercredi en arborant une robe reproduisant la vieille ville et ses lieux saints emblématiques.

A une semaine de la Journée de Jérusalem célébrée en Israël, qui marquera le 50ème anniversaire de sa réunification à l’issue de la Guerre des Six Jours, la ministre a ainsi mis à l’honneur la ville trois fois sainte.

Le Mur des Lamentations, premier lieu saint du judaïsme, mais aussi le dôme du Rocher, troisième lieu saint de l’Islam et la vieille ville venaient orner le bas de la robe de la ministre.

Connue pour son franc-parler et ses positions tranchées sur le statut de Jérusalem, Miri Regev a aussi fait passer un message politique avec le choix de cette tenue.

En effet, elle a notamment vivement critiqué les résolutions de l’UNESCO niant le lien entre Israël et Jérusalem et appelé à fermer le quartier général de l’ONU à Jérusalem, en réaction au vote.

Pour la ministre, l’Etat hébreu est souverain à Jérusalem depuis plus de 50 ans et la capitale d’Israël n’a aucunement besoin « de la présence d’observateurs du genre de l’ONU », avait-elle dit début mai.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Cannes : Miri Regev, ministre israélienne de la Culture arbore une robe qui fête la réunification de Jérusalem

    1. Pinhas

      Merci et bravo Madame Regev.

      Que ce symbole puisse éveiller certaines consciences calaminée par la propagande anti-Israélienne et antisémite .

      Que les obtus sans culture ou les bobos gauchos antisémites ouvrent leur esprit une fois au moins dans leur triste vie .

    2. LTC

      Le dôme du rocher n’est pas un lieu saint dans l’islam. Ils utilisent cet endroit comme un dépotoir et lui tournent le dos lors de leurs prières.

    3. Pinhas

      @LTC . Bien d’accord .

      Les muzz , ils changent la serrure de ta maison et ils disent qu’elle leur appartient depuis toujours depuis 10.000 générations.

      Alors même que tu entretenais ta maison qui était nickel , en moins de temps qu’il ne faut pour le dire avec ces ordures elle devient un terrain vague pestilentiel envahi par leurs cousins ; les rats .

    4. Salmon

      elle est moche sa robe

      le Mont du Temple n’a jamais été islamique

      le dome du rocher existe depuis 1400 environ

    5. Salmon

      et pendant ce temps les Juifs n’ont pas le DROIT D’ALLER SUR LE MONT DU TEMPLE JUSTE POUR UNE PRIERE

      JE ME MARIERAI AU MONT DU TEMPLE POUR LE MARIAGE RELIGIEUX !!!!!!!!!!!

    6. Sara

      @Salmon

      Oui, dommage.

      Elle aurait demandé à supprimer cette image indécente de la conquête et de l’occupation arabe de Jésusalem.
        
      Et mieux encore, de mettre à la place une image du Temple.

    7. Malcolm Ode

      À chacun ses lieux saints et les fidèles seront bien gardés : le Mont du Temple à Jérusalem pour et uniquement pour le judaïsme, St-Pierre de Rome pour le christianisme et la Kaaba à La Mecque pour l’islam en autant qu’il y ait quelque chose de saint dans cet pseudo-religion.

      Ainsi, la présence d’Al Aqsa sur le Mont du Temple est bien la preuve d’une occupation arabe de Jérusalem et devrait y être supprimée comme une souillure par respect pour Yahweh, père de Jésus, car les musulmans y prient un dieu fictif de nuire à des ennemis qu’ils s’inventent pour cacher leur retard de société archaïque. Ils font honte à l’humanité et cette coupole en est l’effigie.

      Que dirait les musulmans si on allait planter une église ou une synagogue SUR la Kaaba?

      Le respect, ça s’apprend, et les musulmans ont besoin d’une leçon soutenue car ils sont dure de « comprenure ».

      Ce dôme doré n’est qu’une verrue immonde dans la face de Jérusalem. On ne voit que ça sur cette robe tout de même un peu fantaisiste pour une ministre néanmoins fort jolie.

    8. alauda

      Le film de Pierre Rehov, « Unveiling Jerusalem », est visible en français depuis Dreuz Info. Formidable leçon d’histoire et d’archéologie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap