toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Robert Ménard, maire de Béziers, condamné pour « provocation à la haine » pour ces propos sur le Grand Remplacement


Robert Ménard, maire de Béziers, condamné pour « provocation à la haine » pour ces propos sur le Grand Remplacement

.

Le maire de Béziers Robert Ménard, proche du Front national, a été condamné mardi à 2.000 euros d’amende pour « provocation à la haine et la discrimination » pour avoir déclaré qu’il y avait trop d’enfants musulmans dans les écoles de sa ville.

Le tribunal correctionnel a également accordé entre un euro symbolique et mille euros de dommages et intérêts et mille euros de frais de justice à sept associations antiracistes parties civiles, dont la Licra, le Mrap, la Ligue des droits de l’Homme, SOS racisme et la Maison des potes.

Interrogé à l’issue du jugement, M. Ménard a indiqué qu’il allait faire appel.

Le procureur avait requis 1.800 euros d’amende contre l’édile considérant que ce dernier avait « montré du doigt des gosses » qu’il décrit comme un poids pour la communauté nationale.

« Il les réduit à leur religion, peu importe qu’ils aient la nationalité française ou ne pratiquent pas cette religion« , avait-il dénoncé. L’avocat de Robert Ménard avait plaidé la relaxe en appelant le tribunal à ne pas prononcer « une peine de mort de la liberté de penser ».

L’élu était poursuivi pour avoir publié sur Twitter le 1er septembre 2016 le message suivant: « #rentréedesclasses: la preuve la plus éclatante du #GrandRemplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe« .

Il était également visé pour avoir déclaré sur LCI le 5 septembre: « Dans une classe de centre-ville de chez moi, 91% d’enfants musulmans. Évidemment que c’est un problème ».

La « provocation à la haine » est passible d’un an de prison et de 45.000 euros d’amende.A l’issue de l’audience, l’avocat de la Licra a assuré que son association resterait vigilante vis-à-vis des propos à venir de Robert Ménard, qui « se doit de montrer l’exemple en tant qu’élu, au lieu d’inciter une partie de ses administrés à se retourner contre une autre ».

Pour l’avocat de la Ligue des droits de l’Homme (LDH), la justice a démontré qu’elle représente encore « un véritable rempart, un barrage contre la lepénisation des esprits, la montée du racisme et de la haine de l’autre ». »Finalement, M. Ménard s’en sort avec une peine dérisoire », a commenté Samuel Thomas, de la Maison des potes, regrettant que la justice n’ait pas prononcé une peine d’inéligibilité ou de privation des droits civiques à son encontre.

Learn Hebrew online

« Si dire la vérité, ce que l’on voit, devient un délit, nous ne pourrons plus jamais rien dire », a réagi le maire de Béziers. »J’ai décrit une situation, j’ai dit ce que tous les élus constatent et n’osent jamais dire », a-t-il affirmé.

« Quand je parle de 90% d’enfants d’immigrés dans les classes, c’est un problème pour eux, pour leur intégration », a-t-il ajouté. « Les laisser comme cela, c’est les condamner eux. C’est pour cela que j’essaie de résoudre ce problème ».

Elu en 2014 à la tête de Béziers, ville héraultaise de 70.000 habitants, avec le soutien du Front national et à la faveur d’une triangulaire, l’ancien président de Reporters sans frontières est coutumier des polémiques, notamment sur l’immigration, la guerre d’Algérie ou la sécurité.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Robert Ménard, maire de Béziers, condamné pour « provocation à la haine » pour ces propos sur le Grand Remplacement

    1. Armand Maruani

      Un homme courageux que l’on veut à tout prix abattre .

      Il applique le programme pour lequel il a été élu .

      Basta qu’on arrête de l’emmerder , il a tous ses élus derrière lui .

    2. Claude

      De tout cœur avec M. Robert Ménard.

      J’espère, que s’il se représente aux prochaines élections municipales, les habitants de Béziers renouvelleront leur confiance au maire sortant et ce.dès le premier tour.

    3. Claire

      Il a dit la vérité, il doit être exécuté.
      La censure de la nomenklatura politico-juridico-médiatique se précise.
      A quand le goulag pour les dissidents?

    4. danielle

      la dictature est là…il faut se taire et se laisser aire sans rien dire et en plus avec le sourire…..

    5. Jacques B.

      « [Ménard]se doit de montrer l’exemple en tant qu’élu, au lieu d’inciter une partie de ses administrés à se retourner contre une autre »

      Ah, et tous ceux qui crachent journellement leur venin sur les patrons, ils sont coupables d’incitation à la haine et passibles de peines semblables ?
      Ceux qui crachent sur les chrétiens (dans bien des médias), ils sont dans le même cas ?
      Ceux qui critiquent telle ou telle doctrine politique, économique, religieuse ou autre, on va les envoyer en prison ?

      Ça va faire du monde en prison, si on écoute ces flicaillons de la pensée et ces nouveaux gestapistes, hein. D’autant plus que l’islam est VRAIMENT ET OBJECTIVEMENT TRÈS CRITIQUABLE, LUI.
      Vendus, collabos, salopards.

    6. Pinhas

      Actuellement , en France si on a le bon sens de dire la vérité sur ce qui se déroule on passe pour un raciste .

      Oui la fameuse carte Jocker , RACISTE qui vous ferme la gueule et le cerveau .

      Monsieur Ménard n’est pas raciste mais lucide .

      Il va falloir se rendre à l’évidence au lieu de se mettre la tête dans le cul .

      La question est : Que souhaitons nous pour nos enfants et petits enfants ?

    7. ixiane

      Dans Quel pays on vit !!! il faudrait que ça change sérieusement …. être condamné pour avoir dit la vérité .; quelle HONTE !!!

    8. Sarah

      Quand on voit tout le bien qu’il a fait pour Béziers depuis son arrivée. Quelle honte de le condamner ! Je vis à Beziers et je me demande si je ne suis pas en Afrique du Nord dans cette ville! Je suis juive d’origine pied noir!!! et je ne comprends pas pourquoi les gens vont voter pour un Macron qui continuera à faire rentrer des arabes qui eux nous ont chassé de là bas. Les juifs et chrétiens disparaitront avec le grand remplacement! Votons Marine il faut arrêter l’immigration sinon nous n’existerons plus!!!

    9. María

      La « communauté » d’origine maghrébine se plaignait de sa sous-représentation dans les médias. Ils se plaignaient donc, sans le dire, de la surreprésentation des personnes de type occidental ou autre. A-t-on poursuivi en justice qui que ce soit pour cela ? Evidemment non. Au contraire, au nom de la très contestable discrimination positive, on a engagé de nombreux journalistes issus de cette « communauté ». Robert Ménard a le droit, lui aussi, de faire le constat inverse et de demander que sa « communauté » soit davantage représentée dans sa commune. C’est logique, non ?

    10. LeClairvoyant

      Les arabes ont dit, qu’il y avait « trop de européens dans dans leurs pays, et ils ont ajouté, « la valise ou le cercueil », alors nous ne sommes pas aussi extrêmes de leur demander « la valise ou le cercueil », mais le respect de nos traditions.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *