toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Qui détient la presse et les instituts de sondage ? Et pourquoi ?


Qui détient la presse et les instituts de sondage ? Et pourquoi ?

Il est frappant de constater que la presse et les instituts de sondage partagent souvent les mêmes favoris, pour ne pas dire les mêmes opinions. L’incarnation du candidat du système, Emmanuel MACRON, soutenu par une presse quasi unanime, se retrouve sans même le demander au sommet des sondages pour la présidentielle 2017. Pourquoi ? Comment ? 

Une conjonction de forces, de moyens massifs, et une bonne dose d’unanimisme idéologique sont au travail pour tenter d’imposer ce qui relève d’une lubbie: Un candidat fabriqué comme on fabrique un produit à grands renforts de publicité. Comme si c’était un pari pris entre puissants dans un salon parisien (toute ressemblance avec l’élection d’Obama étant évidemment fortuite).

Mais voilà, on commence à avoir l’habitude des basses manœuvres sondagières, et ce depuis quelques décennies. Balladur devait gagner, puis Jospin, puis DSK, puis l’UE, puis Clinton puis puis puis … Et toutes ces prévisions ne se sont jamais confirmées. On parle pourtant d’une méthode « scientifique ».

Loading...

Philippe de Villiers, dans son récent livre « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu« , précise comment il s’est retrouvé à 15% dans les sondages du jour au lendemain, seulement en commandant un sondage à l’un de ces instituts. Ca laisse songeur.

En réalité, il est tout à fait légitime de se demander si les sondages ne sont pas un outil de manipulation de l’opinion. Le monde appelant le monde, on crée un buzz autour d’une personnalité, des sondages font croire qu’il est très soutenu, les gens s’y intéressent, les autres candidats sont littéralement détruits par le bras armé des sondages: la presse, et voilà comment on crée un candidat de toute pièce. Abracadabraaaaaa, je vous présente E. Macron: Jeune homme de 39 ans dont personne n’avait jamais entendu parler il y a encore 3 ans, ex banquier, qui a gagné 3,5 millions d’euros il y a 4 ans, et à qui il reste 35.000 euros aujourd’hui, qui n’a pas de programme mais le soutien de vieux briscards du Parti Socialiste et assimilés, il est jeune, riche, beau, et marié à une femme de 25 ans son aînée. Il parait même que quand il sourit, un éclair de cristal vous aveugle, et qu’il est supérieurement intelligent, dixit ses mentors Minc et Attali. En marche ! Du mouvement ! Ca va déménager avec Macron non parce qu’il a des idées mais parce qu’il est jeune. Il est là son programme: Le jeunisme. Et bien vous le croyez ou pas, ce Monsieur Macron est à 25% dans les sondages et en passe de devenir le prochain Président de la République. Sauf si … les sondages ont tort, la presse n’est pas suivie et le peuple est libre. Pas libre parce qu’il fait ce qu’il veut, mais libre parce qu’il saura y voir clair malgré la propagande massive opérée aujourd’hui par les médias et les instituts de sondage.

On parle souvent de la vitrine du Front National qui cache l’arrière boutique. Mais pourquoi ne parle-t-on jamais de la vitrine du grand capitalisme qui cache une arrière boutique encore moins reluisante ? Et bien cette vitrine, c’est Manu.

Et si je vous disais maintenant que ceux qui détiennent les sondages détiennent aussi, en grande partie, la presse ?

Et si je vous disais que ces grands propriétaires soutiennent globalement Macron ?

Et si je vous disais qu’il y a, en Europe et aux USA, une alliance objective entre les pouvoirs socialistes et les grands argentiers capitalistes, pour diverses raisons (pseudo-humanistes et progressistes pour les uns, économiques pour les autres) ? Les premiers veulent créer un homme nouveau sans sexe, sans histoire, sans origine, sans couleur, sans patrie, sans nationalité par souci d’égalité (disent-ils); les seconds cherchent des marchés et un public docile.

Et bien je vous le dis. Et je vous laisse conclure.

Petite vidéo qui illustre et précise l’article:

Learn Hebrew online

 

Pour les instituts de sondage: 

CSA: Groupe Bolloré.

BVA: Groupes Bolloré et Rotchild.

Loading...

IFOP: Laurence Parisot, ex présidente du MEDEF.

IPSOS: Pinault et Fidelity (fonds de pension).

SOFRES: Fidelity.

Voilà pour la Presse:

Jack TERRENCE pour Europe Israel

Enregistrer







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Qui détient la presse et les instituts de sondage ? Et pourquoi ?

    1. Tibou

      C’est juste terrifiant ! Inutile de pointer du doigt le régime socialiste de l’ex URSS qui perdure sous Poutine, le monde soit disant libre fait bien pire aujourd’hui ! La pravda qu’on nous délivre matin, midi et soir comme un médicament imbuvable qu’on nous force à avaler finira bien, je l’espère, par être recraché sinon… exit la France et RIP la démocratie !

    2. Claire

      Il est évident, pour quiconque s’informe grâce à d’autres médias que la grande presse, que cette dernière est un instrument de manipulation, digne de la Propagandastaffel de Goebbels.
      Macron a été créé de toutes pièces et présenté comme un homme neuf, alors que c’est un pur produit du système mondialiste islamo-gauchiste, libéral-libertaire. Du Hollande relooké, en pire.
      Ne soyons pas dupes!

    3. joke ka

      la presse « officielle » ne survit que par les subventions aux frais du contribuable
      mais hélas trop de nos compatriotes sont encore influencés par le matraquage des médias

    4. Armand Maruani.

      Le fric , le fric pourrit tout .

      Pour le fric journalistes et politiques vendraient tous leur âme .

      Pendant qu’ils dégustent leur caviar dans leurs salons le Peuple trinque .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *