toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le terroriste palestinien Barghouti adresse une lettre à l’ONU dans laquelle il se compare à « Mandela »


Le terroriste palestinien Barghouti adresse une lettre à l’ONU dans laquelle il se compare à « Mandela »

Marwan Barghouti, leader d’une grève des prisonniers, est un terroriste et un meurtrier », a rappelé Danon

Dans une lettre adressée aux « parlementaires du monde entier » et au Conseil du sécurité de l’ONU, Marwan Barghouti, le terroriste palestinien reconnu coupable de plusieurs actes terroristes, et haut responsable du parti palestinien Fatah, compare son « combat » à celui de Nelson Mandela, icône de la lutte contre l’apartheid.

Barghouti a entamé lundi dernier une grève de la faim suivie massivement par plus d’un millier d’autres détenus palestiniens afin de réclamer une amélioration des conditions de détention dans les prisons israéliennes.

Les prisonniers demandent entre autres des téléphones publics dans les prisons, des droits de visite élargis, la fin des « négligences médicales » et des mises à l’isolement, ainsi que l’accès à des chaînes télévisées et de la climatisation.

Celui qui purge cinq peines de prison à vie dans les établissements pénitentiaires israéliens, a rédigé une diatribe virulente contre l’Etat hébreu qualifié de « puissance occupante », qu’il accuse de « violation de droits humains » et d’être un Etat « d’apartheid ».

« Si vous recevez cette lettre c’est qu’Israël a décidé de poursuivre sa démarche de punition collective illégale et de provocation à l’encontre des prisonniers palestiniens », débute la lettre de Barghouti, reprenant ainsi les termes utilisés par les figures de la lutte contre l’apartheid, dont Mandela, qui parlaient de « punition collective » du régime raciste sud-africain.

« Le procès de Rivona où Mandela fut condamné à la prison à vie ne le rendit pas moins légitime et son combat non plus », poursuit-il, avant de faire le parallèle entre la « Campagne pour la libération de Mandela », et sa propre campagne de libération, lancée par le conseiller du président sud-africain, Ahmed Khatrada.

« C’est pour cela qu’il a lancé son appel depuis la cellule de Nelson Mandela à Robben Island », insiste Barghouti, se comparant à « un des dirigeants des luttes de libération nationale » de l’histoire du monde.

Ahmed Kathrada, seen here speaking at Nelson Mandela’s funeral in 2013, was a fellow anti-apartheid activist who later served in the first African National Congress government ODD ANDERSEN (POOL/AFP/File)

Cette comparaison avait déjà été faite sur une peinture lors d’une exposition à Paris en janvier dernier, avant d’être retirée suite à la plainte de l’ambassade d’Israël en France.

Barghouti est devenu au fil des années une figure de proue de la première et seconde intifada, et est considéré dans de nombreux pays comme le « symbole de la cause palestinienne ». Malgré ses crimes, il est aujourd’hui citoyen d’honneur dans une vingtaine de villes en France.

Désigné membre du comité exécutif du Fatah, il reste une figure populaire chez les Palestiniens dont certains souhaitent le voir prendre la succession de Mahmoud Abbas à la tête de l’Autorité palestinienne.

Face au soutien indéfectible de l’Autorité palestinienne qui a d’ailleurs appelé la population à se joindre à la grève, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, Danny Danon a fustigé la solidarité exprimée par son homologue palestinien Riyad Mansour.

Ambassadeur israélien à l’ONU Danny Danon tenant une photo de Yoela Chen, une israélienne victime d’un attentat terroriste supervisé par le terroriste Marwan Barghouti UN Photo / Rick Bajornas

« Je vais vous rappeler de qui parle-t-on. Marwan Barghouti, leader d’une grève des prisonniers, est un terroriste et un meurtrier », a dénoncé Danon.

« Barghouti a supervisé l’organisation de douzaines d’attentats suicides et a été condamné pour implication directe dans le meurtre de cinq personnes », a-t-il précisé.

« La glorification de terroristes comme Barghouti, en plus d’éloigner de paix, déshonore la mémoire des victimes innocentes », a insisté l’envoyé israélien.

Source

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le terroriste palestinien Barghouti adresse une lettre à l’ONU dans laquelle il se compare à « Mandela »

    1. Salmon

      JE NE COMPRENDS PAS QU’ISRAEL NE mette PAS LA PEINE DE MORT POUR CE TERRORISTE !

      si lui est mandella alors moi je suis Mere Teresa !

    2. Frank Giroux

      Son discours est une démonstration éloquente que son cerveau est détérioré jusqu’à un stade très avancé.

      On appelle ça communément de la folie furieuse.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *