toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Allemagne interdit « partiellement » le voile intégral pour « faire face » au terrorisme


L’Allemagne interdit « partiellement » le voile intégral pour « faire face » au terrorisme

Les députés allemands ont adopté jeudi soir une texte prohibant notamment le port du voile intégral chez les fonctionnaires. Une interdiction surtout symbolique – Correspondant à Berlin

Le voile intégral est désormais partiellement interdit en Allemagne. Une loi adoptée dans la nuit de jeudi à vendredi par le Bundestag impose aux agents publics, y compris les juges et les soldats, d’apparaître tête nue dans l’exercice de leurs fonctions. «L’Etat a le devoir de se présenter lui-même de façon idéologiquement et religieusement neutre», explique le texte. «Une dissimulation religieuse ou idéologique du visage dans l’exercice d’une fonction publique va à l’encontre de ce devoir de neutralité», poursuit le législateur. Cette loi est l’aboutissement d’un débat engagé l’été dernier après des attaques islamistes et alors que le pays s’interrogeait sur sa capacité à intégrer les centaines de milliers de réfugiés arrivés sur son sol. En pratique, sa portée sera extrêmement limitée.

Contrairement à la France, il ne s’agit pas d’interdire le port du voile intégral dans l’espace public. Une partie des conservateurs allemands le réclamait pourtant au nom de la défense des valeurs européennes. «On ne peut pas interdire tout ce que l’on refuse», avait prudemment prévenu le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière en septembre. Après avoir soulevé les obstacles juridiques à une telle disposition, compte tenu de la constitution allemande, le gouvernement avait envisagé une interdiction limitée «là où montrer son visage est nécessaire au vivre-ensemble». Thomas de Maizière avait cité les écoles, les tribunaux, le services publics… Au bout du compte, le texte adopté par le Bundestag permet seulement aux autorités d’exiger d’une femme le retrait d’un voile «lorsqu’une identification est nécessaire et requise».

Pression de l’AfD

En ce qui concerne l’interdiction faite aux agents publics, elle est avant tout symbolique: au sein du gouvernement, on n’a pas vraiment connaissance de cas de figure de fonctionnaires souhaitant travailler en burqa. L’objectif des autorités consiste à fixer des principes. «L’intégration, cela signifie dire clairement quelles sont nos valeurs et les limites de notre tolérance», a expliqué jeudi le ministre de l’Intérieur.

En Allemagne, le débat sur le voile et sur la place de l’islam, latent depuis des années, peine à trouver une réponse globale. Mais la pression du parti populiste AfD, qui s’est emparé du thème de l’immigration, a poussé la CDU, le parti d’Angela Merkel, à durcir ses propres positions. A Hambourg, le mois dernier, les deux formations ont d’ailleurs proposé une interdiction de la burqa dans certaines parties de l’espace public de la ville. La majorité SPD Verts a rejeté la proposition, tout en condamnant aussi le principe du voile.

Ailleurs, ce sont les tribunaux qui ont été saisis du problème. En mars, les juges d’Heidelberg ont ainsi été confrontés à une plainte opposant une jeune musulmane et son employeur qui refuse de la voir porter le foulard sur son lieu de travail. En février, le Land de Berlin a été condamné à dédommager une enseignante qui avait été mise à pied parce qu’elle portait le voile. Berlin s’est doté d’une loi en 2005 imposant une «neutralité» à ses agents. Mais le tribunal a estimé en l’occurrence que son vêtement ne constituait pas une menace pour la paix scolaire et qu’elle avait été discriminée.

Nicolas Barotte







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap