toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël : l’Université de Bir Zeit boycotte…une gauchiste israélienne qui justifie le terrorisme palestinien!


Israël : l’Université de Bir Zeit boycotte…une gauchiste israélienne qui justifie le terrorisme palestinien!

Nurit Elhanan-Peled est l’incarnation du syndrome pathétique de l’extrême gauche israélienne, qui mélange haine de soi et naïveté, pour ne pas dure stupidité.

Nurit Elhanan-Peled

En septembre 1997, sa fille Smadar hy’d, 14 ans, était tuée dans un attentat en pleine zone piétonne de la rue Ben Yehouda à Jérusalem. Trois terroristes revigorés par les Accords d’Oslo s’étaient fait exploser simultanément, causant la mort de cinq personnes dont la jeune fille qui avait eu le tort de vouloir faire des emplettes en ville.

Sa maman Nurit avait alors provoqué le scandale en déclarant qu’elle n’en voulait absolument pas aux terroristes mais au Premier ministre de l’époque Binyamin Netanyahou, unique responsable selon elle de la vague de violence terroriste conséquente aux accords d’Oslo. Il faut dire qu’elle avait de qui tenir. Son père n’était autre que l’ancien général Matti Peled, chantre du rapprochement israélo-palestinien, qui avait notamment « justifié » les attentats en Judée-Samarie en expliquant que les habitants juifs avaient pris leurs responsabilités en s’installant là-bas. Il ne savait pas à l’époque que sa petite-fille serait victime de ceux qui contrairement à lui ne font aucune différence entre Ofra, Jérusalem, Tel-Aviv ou Beer-Sheva.

Nurit Elhanan-Peled, qui est « spécialiste » en éducation a écrit des ouvrages où elle pourfend la droite israélienne mais aussi la gauche, justifie les attentats et accuse Israël d’être un Etat-apartheid. Elle donne de nombreuses conférences à l’étranger où elle est considérée comme « une voix qui compte en Israël ». Elle compte aussi parmi les fondateurs du Tribunal Russel, institution espagnole qui encourage notamment le boycott d’Israël. Nurit Elhanan-Peled s’enorgueillit aussi de prendre le deuil le jour de Yom Haatsmaout.

A sa grande joie, ses ouvrages sur l’éducation sont achetés par l’Autorité Palestinienne et enseignés dans les universités arabes de Judée-Samarie, celle de Bir Zeit à Ramallah entre autres. Quoi de mieux pour les enseignants arabes palestiniens que de diffuser les théories antisionistes d’une « spécialiste » israélienne!

Mais voilà, l’Université de Bir Zeit a indiqué récemment qu’elle ne désirait pas inviter Nurit Elhanan-Peled pour donner une conférence car en fin de compte…il s’agit d’une Israélienne!

Comble de l’histoire, ce boycott est totalement accepté par cette universitaire en mal d’identité: « Je respecte cette décision prise par l’Université de Bir Zeit qui est conforme à sa politique de boycott des Israéliens. Je suis également fière que mes ouvrages soient étudiés dans les territoires de l’Autorité Palestinienne alors qu’ils sont mis à l’index en Israël ».
Son mari, Rami Elhanan, est sur la même longueur d’ondes qu’elle. Président du « Forum des familles endeuillées », qui met sur le même pied les terroristes et leur victimes, il a justifié le boycott d’Israéliens par les Arabes palestiniens: « Pour eux c’est une question fondamentale (…) Dans la culture palestinienne, toute collaboration a avec des Israéliens est une chose non seulement taboue mais un sujet crucial. Celui qui ne comprend pas cela n’a rien compris »…

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Israël : l’Université de Bir Zeit boycotte…une gauchiste israélienne qui justifie le terrorisme palestinien!

    1. Slam

      Ils n’ont qu’à l’expédier à gaza avec son nul de mari. Ces deux verront comment les juifs sont appréciés des palestichiens.

    2. Christian De Lablatinière

      @ Pinhas : il s’agit d’une pure intox diffusée par cette nana et ses potes arabes !!!! cette vidéo est connue pour être du mensonge à l’état pur

    3. Nathan EL ASMAR

      Je n’aime pas la polémique mais ne peut rester sans voix! Cette personne Nurit Elhanan-Peled, se positionne mal au vu des écritures saintes de l’Eternel. Dieu déclare ouvertement:  » Je bénirai celui qui te bénira et je maudirai ceux qui te maudiront et toutes les familles de la terre, se diront bénies en toi » Genèse 12.3. Nurit Elhanan, se rend maudite par le Seigneur en violant le décret de Dieu Adonaï.. Cette gauche israélienne (contraire à la Torah) ne représente en rien l’Etat d’Israël. N’est pas juif qui veut ? Est juif celui ou celle qui aime Israël et reconnait le Mashia’h Yeshua. Les autres ne sont que israélites.

    4. michel boissonneault

      il me semble en Israel que l’incitation au meurtre est criminel donc pourquoi ne pas la poursuivre en justice aux noms des victimes de terrorisme

    5. maiman

      Quelle désastre le gauchisme ?
      Voir ses enfants assassinés et encenser les terroristes assassins et maudire son propre pays le seul pays des juifs, ça dépasse l’entendement ?.

    6. Pinhas

      @Christian De Lablatinière

      J’ai du coup poussé mes recherches sur cette méprisante et calomnieuse accusation .

      Voici ce que j’ai trouvé .

      J’ajouterai le lien lors du prochain post .

      JUGER AVANT D’ACCUSER .

      Suite à une première vidéo où elle accuse Israël d’empoisonner les enfants Palestiniens par des largages de chocolat empoisonné, « Dounia » Laetitia Callens, notre chère pro-palestinienne qui n’a toujours pas trouvé l’interrupteur « On » de son cerveau a tenu à faire une vidéo rectificative où elle pédale dans la semoule pour ne pas passer pour ce qu’elle est: une idiote propagandiste.

      Elle admet que les « tablettes de chocolat » n’en sont pas. Les Palestiniens ont fait, selon elle, analyser ces tablettes et ce serait une substance très toxique mais ce ne serait pas du chocolat. Ce serait des vaccins contre la rage, à destination des chiens errants et des renards de Judée-Samarie. Et elle se presse de dénigrer le soin qu’Israël a pour ces animaux et accuse Israël de larguer des substances nocives sans prévenir les populations.Cette information de « tablettes de chocolat empoisonnées » ont été reprises en boucle par les agences de presse iraniennes et relayées par leurs idiots utiles, ou leurs agents, en France dont un certain Jacques Tourtaux qui semble être une vraie caisse de résonance iranienne en France et qui relaie tout ce qui vient de là-bas, y compris comment tuer des milliers d’israéliens en bombardant les conteneurs d’ammoniaque de Haïfa (article de 07/02/2017)
      Ces tablettes auraient été largués par des « avions de combat », selon plusieurs médias, et se seraient retrouvées sur des toits de maisons où notre chère Dounia nous explique que des enfants vivent et mettent tout à la bouche, soulignant l’irresponsabilité des israéliens (mais pas du tout celle des parents palestiniens qui laisseraient leurs enfants jouer avec ça.)

      Alors déjà, on a un problème sémantique. Les « Avions de combat » ne font pas de largages de cargo. On appelle « avions de combat » des avions dont la mission est de délivrer un armement sur une cible. En Israël actuellement, les avions de combat sont des F-15, F-16 ou F-35, qui peuvent évoluer à plus de la vitesse du son et sont employés pour le combat ou la police du ciel mais certainement pas pour du largage de vaccins antirabiques. Avez-vous une simple idée du prix de l’heure de vol de ces engins et surtout, avez-vous la moindre idée de leurs systèmes d’armement qui ne permettent pas des largages de vaccins antirabiques (sauf en imaginant une bombe à sous-munitions type Cluster Bomb dans laquelle on remplace les sous-munitions par des vaccins mais quiconque connait un minimum ce genre d’armement me répondra que ce n’est pas adapté pour ce genre de largage). Donc ces largages n’ont pas été effectués par des « avions de combat » mais des avions de transport. Si je prends la liste des aéronefs de transport de l’IAF, je penche pour des Beechcraft « King Air » parce que le C-130 me parait surdimensionné et trop cher pour ce genre de mission. Et personnellement, j’aurais recommandé des hélicos.

    7. Elia

      Puisque ça ne les dérange pas, pourquoi s’en inquiéter ?
      Ces gens, devraient être poursuivis, déchus de la nationalité, et expulsés !

    8. Jacques B.

      Si elle déteste à ce point Israël, que fait-elle encore dans ce pays ?

      Plus hypocrite que ce genre de personnes, tu meurs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap