toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat en Californie : il tue trois personnes car il détestait les blancs, puis crie »Allahu Akbar » lors de son arrestation


Attentat en Californie : il tue trois personnes car il détestait les blancs, puis crie »Allahu Akbar » lors de son arrestation

Kori Ali Muhammad, 39 ans, qui était connu sous le surnom «Black Jesus» (le Jésus noir) a crié «Allah Akbar» – «Allah est grand» en arabe – pendant que la police l’arrêtait, a indiqué à l’AFP Mark Hudson, lieutenant de police de Fresno.

Le policier a précisé que cet homme noir avait écrit sur Facebook, et dit au moment de son arrestation qu’il détestait les Blancs et le gouvernement. La police estime toutefois qu’il est trop tôt pour dire si l’attaque était de nature terroriste.

M. Muhammad était déjà recherché par les autorités avant ce drame, soupçonné d’avoir tué la semaine dernière un agent de sécurité devant un motel de cette ville située à l’ouest des États-Unis.

Le chef de la police de Fresno Jerry Dyer a par ailleurs souligné lors d’une conférence de presse que les victimes étaient toutes des hommes blancs, tout comme l’agent de sécurité.

M. Muhammad a ouvert le feu vers 10h45 (heure locale) dans quatre lieux différents du centre-ville et semble avoir tiré au hasard jusqu’à 16 cartouches pendant une fusillade qui a duré quelques minutes.

Loading...

D’après M. Dyer, le suspect a un passé criminel qui inclut des infractions à la réglementation sur les armes, sur les drogues ainsi que des menaces qualifiées de terroristes.

Selon lui, le suspect a été par périodes sans-abri et a été lié à des bandes criminelles.

Il encourt quatre chefs d’accusation pour meurtre et deux pour tentative de meurtre, selon les autorités.

L’arme utilisée lors de la fusillade n’a pas été retrouvée, d’après Mark Hudson, qui a indiqué que le suspect ferait sa première apparition au tribunal sous 48 heures.

Le président américain Donald Trump n’a pas encore précisé quelle serait sa politique sur les armes à feu, mais, pendant sa campagne, il s’était déclaré partisan du Second amendement de la Constitution américaine qui garantit le droit d’en porter, ce qui pourrait laisser attendre un assouplissement de la réglementation en vigueur.

source




Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Attentat en Californie : il tue trois personnes car il détestait les blancs, puis crie »Allahu Akbar » lors de son arrestation

    1. michel boissonneault

      il est juste une merde de danger public raciste qui est pro-islamiste donc je lui souhaite beaucoup de plaisir en prison car il sera la pute des néo-nazie blanc

    2. Jacques B.

      Merci aux démocrates et à leurs relais serviles, les médias comme CNN, qui n’ont cessé de cracher sur Trump et son désir de rendre sa juste place à l’homme blanc en Amérique, et de jeter de l’huile sur le feu des tensions ethniques.

      À force de culpabiliser les Blancs, voilà où on en arrive : les fous dangereux et autres islamistes se croient permis de les abattre sans raison autre que le fait qu’ils soient (que nous soyons) blancs.

      J’espère qu’un jour Obama et sa clique malfaisante seront sous les verrous pour sédition et trahison.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *