toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Accorc cède 62 hôtels F1 à Adoma pour loger des migrants : 400 postes supprimés


Accorc cède 62 hôtels F1 à Adoma pour loger des migrants : 400 postes supprimés

Le groupe Accor va céder 62 hôtels à bas coût à Adoma (ex-Sonacotra), qui en fera des structures d’hébergement et d’accueil d’urgence.

Un plan social assorti de départs volontaires, portant sur près de 400 postes, a été lancé. Pour le syndicat FO, la priorité doit être donnée au reclassement en interne.

Les négociations d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) concernant 393 emplois ont démarré début avril au sein d’AccorHotels. Un quart des établissements de la chaîne d’hôtels F1, la gamme ultra économique du groupe, va être vendu à la SNI, filiale immobilière d’intérêt général de la Caisse des dépôts. Ces hôtels seront transformés en centres d’accueil social et d’hébergement d’urgence pour les réfugiés. Ils seront gérés par Adoma (ex-sonacotra), opérateur historique des foyers de travailleurs migrants et filiale de la SNI.

Parmi ces établissements, 44 sont intégrés au groupe AccorHotels et 18 en gérant-mandataire, selon le syndicat FO. Un tiers sont situés en ÎIle-de-France, le reste dans les grandes agglomérations. Annoncée début mars par AccorHotels, la cession devrait être effective au troisième trimestre 2017.

Les salariés actuels vont perdre leur emploi. Si la cession s’était faite à autre groupe hôtelier, une clause aurait obligé ce dernier à reprendre le personnel à l’identique, explique Gilles d’Arondel, secrétaire général du syndicat FO Accor. Mais là il s’agit d’un travail social, c’est une activité qui n’a rien à voir avec l’hôtellerie commerciale.
(…=

Le groupe Accor s’en sort bien, il cède les hôtels les moins lucratifs et il garde les meilleurs qu’il va relancer avec l’argent de la cession, poursuit-il. Il est dans une logique de rentabilité, au détriment de l’emploi. Nous sommes aux côtés des salariés et allons négocier au mieux.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Accorc cède 62 hôtels F1 à Adoma pour loger des migrants : 400 postes supprimés

    1. Armand Maruani

      Pour leurs distractions le groupe Accor aurait pu leur céder leurs casinos et distribuer des cartes de crédit .

      Je pense qu’ils apprécieraient Deauville au bord de la mer .

    2. capucine

      400 chômeurs de plus du groupe Accorc rien que pour loger des clandestins ?
      c’est inadmissible ..la France n’est pas la poubelle du monde…

    3. Pinhas

      Je ne vous raconte pas l’état du F1 d’ici quelques jours .

      Enfin , si ils n’y ont pas mis le feu .

      Et l’état qui ne fait rien pour les SDF Français .

      Ha ! c’est vrai , les Français ne sont pas prioritaires et ne le seront pas avant très longtemps …..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap