toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vallée de Shilo (Samarie) : nouvelle localité pour les expulsés d’Amona


Vallée de Shilo (Samarie) : nouvelle localité pour les expulsés d’Amona

Michel Garroté  —  Les médias de gauche  —  israéliens et internationaux  —  racontent que le cabinet israélien a donné son feu vert, jeudi 30 mars 2017 au soir, à la construction « d’une première implantation impulsée par un gouvernement depuis près de 25 ans » (?), malgré l’appel de l’administration Trump à « réfréner l’activité d’implantation » (?).

Cette décision (ajoutent les médias de gauche israéliens et internationaux) a été prise à l’unanimité au sein du cabinet de sécurité à la demande du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui avait confirmé plus tôt jeudi son intention de créer une implantation pour reloger les habitants juifs d’Amona, un « avant-poste » (?) illégal démoli en février sur décision de la justice israélienne.

« Première implantation impulsée par un gouvernement depuis près de 25 ans » ; « réfréner l’activité d’implantation » ; « avant-poste » : qu’en termes gauchistes ces choses-là sont écrite ! Les habitants juifs expulsés d’Amona n’ont-ils pas un droit au logement, au relogement ? Sont-ils condamnés à rester SDF toute leur vie ?

De son côté, sur LphInfo, Claire Dana-Picard, qui certes n’est pas gauchiste, écrit toutefois (source en bas de page) : Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a réuni dans la soirée son cabinet ministériel pour l’informer de la nouvelle politique qu’il a l’intention d’adopter concernant la construction dans les localités juives de Judée-Samarie. Il a indiqué qu’Israël, « prenant en compte les positions du président des Etats-Unis Donald Trump », prendrait des mesures visant à « limiter l’extension des périmètres de construction » dans les localités existantes.

Claire Dana-Picard ajoute : Il a ajouté qu’Israël comptait « réduire sensiblement la construction afin de permettre des progrès dans le processus de paix ».  C’était apparemment « le prix à payer » pour obtenir des Etats-Unis l’autorisation de construire une nouvelle localité pour les expulsés d’Amona qui verra le jour dans la vallée de Shilo en Samarie. Netanyahou a confirmé, au cours de la réunion, que le projet de construction de 2’000 unités de logement avait été entériné sur les 5’700 annoncés par le gouvernement il y a deux mois, conclut Claire Dana-Picard (source en bas de page).

De son côté, Ami Artsi, plus offensif (également sur LphInof), fait le commentaire (politiquement incorrect aux yeux des gauchos) suivant (source en bas de page) : Nous n’avons pas de prix à payer et nous n’avons pas d’autorisation à attendre de quelque pays que ce soit pour construire sur notre terre. Voilà plutôt ce qu’aurait dû répondre Netanyahou à Trump. Nous avons du respect pour nos alliés sauf lorsqu’ils font de l’ingérance et tentent de se comporter comme un gouvernement supranational dans notre Etat souverain. Par ailleurs, Netanyahou et Trump n’ont cessé de répéter que les constructions n’étaient pas un frein à laz paix et les deux sont éclaboussés par leur revirement lamentable sur la question.

Ami Artsi : N’importe qui peut voir que la paix n’est pas une question de territoires parce que le conflit n’est précisément pas d’ordre territorial. Il ne peut donc pas se résoudre sur une question territoriale ; en dehors de massacrer tous les Juifs pour que de la mer au Jourdain, cette terre soit Judenrein. Car c’est cela la véritable motivation des « Palestiniens ». En plus, qu’est-ce qu’implique le ralentissement et la limitation des zones de construction ? Que les territoires où il n’y aura pas de constructions juives seraient proposés aux « Palestiniens » ? Si c’est le cas, cela veut clairement dire la « Solution » à Deux Etats avec un Etat palestinien judenrein au coeur d’Israël, idée qui est chère à Trump mais que Netanyahou prétendait combattre, Que d’hypocrisie !

Ami Artsi : Regardons les faits : A chaque fois que nous avons cédé, les « Palestiniens » se sont enhardit et ont lancé contre nous une nouvelle flambée de violence sanguinaire. Partout où nous nous retirons, se crée une zone raciste où tout Juif est honnis et proscrit, une zone prônant la shehida et le terrorisme, une zone où l’on bourre le craâne des gamins de propagande de haine et d’appel au génocide des Juifs.

Ami Artsi : Au contraire, partout où la population est mixte, une certaine harmonie s’y développe. Nous NE DEVONS PLUS céder un pouce. Nous NE DEVONS PLUS nous montrer hésitants. Nous devons reprendre ce qui est à nous. Quoi qu’en disent Trump et les autres personnalités politiques incultes et corrompues, voire animées d’antisémitisme, du monde. Nous sommes souverains dans notre pays, n’en doutons pas et ne l’oublions jamais. Faisons en sorte que le monde n’en doute pas et ne l’oublie jamais non plus.

Ami Artsi : Herzl disait « Si vous le voulez, ce ne sera pas un rêve » : je pense qu’il faudrait ajouter que si nous renonçons à vivre ce rêve et à le défendre, il se changera alors en cauchemar. Un rêve qui n’est pas vécu meurt, conclut Ami Artsi, qui n’a pas froid aux yeux (source en bas de page).

Michel Garroté pour Europe – Israël

“La construction en Judée-Samarie sera sensiblement ralentie’  








Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Vallée de Shilo (Samarie) : nouvelle localité pour les expulsés d’Amona

    1. Leclairvoyant

      Les arabes colonisent l’Occident et la Judée-Samarie, et personne est là pour le dénoncer. Les juifs construisent dans leurs terres ancestrales de Judée-Samarie, et on voudrait qu’elles soient aussi aux arabes.

    2. Une voix d'Alsace

      Les Juifs n’ont aucun droit sur la Judée-Samarie, de même que les Français n’ont aucun droit sur le pays qu’ils occupent indument à l’heure actuelle : n’oublions pas qu’Allah a donné aux musulmans le monde entier et qu’en établissant dans notre pays des zones de charia (que des méchants racistes appellent zones de non-droit) ils ne font que prendre possession de ce qui leur appartient. Bien sûr ces musulmans se réjouissent de voir que des imbéciles s’imaginent pouvoir acheter la paix par des reculades, pareils à ceux qui, en 1939, ne voulaient pas « mourir pour Dantzig » et croyaient éviter la guerre en cédant une nouvelle fois à Hitler. Mais le fanatisme musulman finira par faire comprendre aux naïfs qu’il ne faut rien céder et que protéger les implantations c’est protéger la banlieue parisienne

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *