toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélation : Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques


Révélation : Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques

François Hollande est-il pour quelque chose dans la déconfiture de certains de ses adversaires politiques ? C’est ce que suggère un livre à paraître, « Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d’un quinquennat » (éd. Robert Laffont), des journalistes d’investigation au Canard enchaîné Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé (déjà auteurs de L’Espion du président en 2012). Que contient cet ouvrage ?

“Difficile de ne pas voir la patte de Hollande”

Cliquez sur l’image pour commander ce livre

D’après les bonnes feuilles publiées par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, il décrit un vaste système de surveillance de ses adversaires mis en place par François Hollande depuis son arrivée à l’Élysée. Ce “cabinet noir” aurait eu pour objectif de discréditer les concurrents du président à l’élection présidentielle, en particulier Nicolas Sarkozy et  Manuel Valls, son propre Premier ministre. Les auteurs écrivent ainsi, de manière éloquente, à propos des “affaires” et révélations sur la vie privée des candidats :

“Derrière ces ennuis à répétition qui ciblent les principaux rivaux du président sortant, difficile de ne pas voir la patte de Hollande”.

Ainsi certaines fuites d’informations dans la presse sur la vie privée de certains responsables politiques à des fins malveillantes ne seraient pas étrangères au président de la République. “Pendant près d’un an, la police judiciaire a espionné les conversations [de Nicolas Sarkozy]” après son départ de l’Élysée, rappellent les auteurs. Treize affaires judiciaires collent ainsi à la peau de l’ex-président. De quoi alimenter les procès en “cabale politique” chez les sarkozystes.

“Sarkozy, je le surveille, je sais tout ce qu’il fait”

D’après les auteurs, il existe bien une orchestration des affaires judiciaires, dont le point de départ se situe au service de renseignement financier de Bercy (dont le ministre, Michel Sapin, est un vieil ami de Hollande), Tracfin. Après avoir récolté des informations dans les comptes en banque de responsables politiques, cet organisme peut transmettre le dossier à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG), dont le directeur, Robert Gelli, est aussi un proche de François Hollande.

“La DACG n’est pas seulement l’œil de la chancellerie, c’est aussi un moyen de piloter discrètement les dossiers politiquement sensibles”, soutient un parquetier cité par les auteurs.

Hollande lui-même a été prolixe à ce sujet, confiant par mégarde devant dix-neuf députés socialistes, le 17 février 2014 : “Sarkozy, je le surveille, je sais tout ce qu’il fait”. Simple manière de parler ? Selon les témoignages recueillis, pas vraiment. Un routard de la police judiciaire évoque en effet la constitution de “blancs”, c’est-à-dire d’informations récoltées clandestinement, et qui remonteraient “en haut lieu”. Il n’est ainsi pas dupe du fait que François Hollande ait découvert en lisant Le Monde que Nicolas Sarkozy a été mis en écoute…

Même Manuel Valls en aurait fait les frais

Ces coups bas ne concernent pas que Sarkozy, mais aussi Manuel Valls, selon les allégations de ce livre. Ainsi la rumeur selon laquelle le Premier ministre aurait eu une liaison avec sa ministre de l’Éducation aurait été ébruitée en haut lieu, de même que les conditions de financement de l’orchestre de sa femme, Anne Gravoin. A Matignon, on fait ainsi remarquer que l’enquête a été “conduite par une société d’intelligence économique proche de l’Élysée, qui travaille en sous-main avec la DGSE”. Le pire, si ces informations sont confirmées, c’est que malgré ce système visant à saper la réputation de ses rivaux, Hollande n’a pas réussi à se représenter…

source

Learn Hebrew online




Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Révélation : Un livre accuse François Hollande de basses manœuvres pour détruire ses adversaires politiques

    1. LeClairvoyant

      Vivement que nous changions d’équipes dirigeants aux USA et en France. Car les anciens présidents veulent contrôler leurs successeurs, pour que nous ne découvrons pas, le coté obscure de son pouvoir. qui n’est pas du joli, joli !

    2. spartacus13012

      Moi Président……………………………….

      Ce fumier n’est pas comme les autres il est pire encore. Le digne heritier de l’autre « francois » celui de vichy.

    3. GG34

      Il faudra bien un jour que ce gros tas de fumier sur pattes paye un jour en y laissant sa tête sur le billot Il va falloir constituer un tribunal d’exception et juger ces énarques pourris et ceux qui ont été à sa solde, Macron, Le dray, Le drian, Sapin, Moscovici, désir, la magrébine de l’éducation, La con’rie, j’en oublie mais on les aura!!!!

    4. Pinhas

      hollande le mou se comporte comme un gamin jaloux qui préfère casser ses jouets que de les partager .

      Il sait ce gros tas que les Français le haïssent de les avoir mis dans un tel merdier .

      Il sait qu’il est le plus nul et que son arnaque , son imposture n’ont trompé personne .

      Il veut maintenant comme néron ,incendier le monde politique avant de se tirer pour ensuite passer pour une colombe .

      le problème c’est qu’un porc ne ressemble pas à une colombe .

      Nous ne sommes pas dupe .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *