toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rapport de la banque d’Israël pour 2016: excellente santé de l’Economie israélienne


Rapport de la banque d’Israël pour 2016: excellente santé de l’Economie israélienne

La gouverneure de la Banque d’Israël Dr. Karnit Flug a remis au Premier ministre Binyamin Netanyahou son rapport sur la santé économique d’Israël à la fin 2016.

Il s’avère que l’année 2016 a été la meilleure depuis les quatre dernières années qui elles n’étaient déjà pas mauvaises du tout. La croissance a atteint 4% soit 1,2% de plus que les prévisions, mais aussi le double de celle des Etats-Unis, 2,5 fois plus que la croissance moyenne des pays de l’OCDE et 2,3 fois plus que la moyenne de la zone euro.

Le taux de chômage a atteint un taux plancher à la fin 2016 avec 4,3% (7,1% en 2011). Le nombre d’actifs a atteint lui-aussi un record historique avec 3.740.000 personnes dans le monde du travail et le salaire réel a augmenté de 2,6% par rapport à 2015.

Parallèlement, le Produit intérieur brut par habitant a atteint 143.000 shekels soit 22.500 shekels de plus qu’en 2011. La dette publique quant a elle a chuté à un plancher historique de 62,8% du PIB contre 68,8% en 2011. Sur le plan de la balance des paiements, Israël a un excédent de 12,4 milliards de dollars. Enfin, Le niveau de vie des Israéliens a augmenté de 17,8% depuis 2011.

Loading...

Pour la première fois, la gouverneure de la Banque d’Israël, qui s’est toujours montrée opposée à ces mesures, a admis que la baisse des impôts sur le revenu et la hausse des dépenses publiques ont contribué à la hausse de la croissance pour 2016.

Elle a aussi reconnu que les mesures prises par le ministre des Finances Moshé Cahlon pour faire baisser les prix à la consommation ont contribué à une amélioration de l’efficacité des entreprises, à la hausse du niveau de vie, à une réduction des disparités sociales et à une baisse de la pauvreté, même si ces deux dernières sont encore beaucoup trop élevées.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Rapport de la banque d’Israël pour 2016: excellente santé de l’Economie israélienne

    1. RHODODENDRON

      Je ne suis pas juive, mais je veux dire que je suis très heureuse de savoir que l’économie d’Israël se porte bien . 4% de croissance !! avec tous les boycotts tous les problèmes que rencontre ce pays à l’international c’est vraiment super.
      En France , on en est loin alors que paraît-il l’UE c’était la panacée (croissance, plein emploi , paix etc) .
      Bravo aux Israëliens qui sont un grand peuple et des gens que j’admire!. Bravo encore , un de ces jours viendra où le monde reconnaîtra votre importance et votre vrai valeur pour l’humanité !!!

    2. Jean-Francois Morf

      Sous Bill Clinton, un compromis de paix avait été signé, et les mahométans avaient reconstruit avec des capitaux israéliens. Arrive cet idiot de David Klein, petit dictateur de la banque d’Israël, qui inflate le taux d’épargne à 21%. Les endettés mahométans sont immédiatement ruinés, et la guerre reprend! Simplement à cause d’un seul connard de bankster, qui enseigne qu’inflater les frais financiers fait baisser les prix à la consommation!
      Alors que multiplier les frais financiers est le plus sûr moyen de créer l’inflation, puis le chômage, puis la guerre! Faites le graphique avec le taux directeur, l’indice des prix, et le nombre total de sans emploi!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *