toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour Ivan Rioufol le gouvernement veut «faire taire la droite et lui voler son élection»


Pour Ivan Rioufol le gouvernement veut «faire taire la droite et lui voler son élection»

OPINION

La volonté de «faire taire la droite» dans cette élection présidentielle risque, a contrario, de mobiliser son électorat qui n’a pas l’intention de se faire voler son candidat ni son élection, estime l’essayiste Ivan Rioufol.

François Fillon avait promis de retirer sa candidature à la présidentielle au cas où il était mis en examen. Nous y sommes mais il a maintenu sa candidature. Il a donc rompu sa promesse ce qui lui a coûté le soutien de Bruno Le Maire, par exemple. Peut-on justifier son action ?

Ivan Rioufol (I. R.) : Il s’était dégagé il y a quelques jours de cette promesse qui était de mon point de vue inutile et un peu idiote, puisqu’il pressentait que la justice risquait de déboucher sur cette mise en examen. En effet, on peut lui reprocher de ne pas avoir tenu parole, mais on peut surtout lui reprocher de s’être mis volontairement dans le piège d’un «gouvernement des juges». Il a corrigé cette erreur il y a quelques jours et aujourd’hui, il applique son deuxième positionnement qui était de dire que même en cas de mise en examen, il ne retirerait pas sa candidature.

François Fillon s’est fait piéger par une leçon de morale donnée à Nicolas Sarkozy

Je pense que cette position est plus raisonnable, mais il aurait pu faire l’économie de cette maladresse en disant qu’il se retirerait s’il était mis en examen. De plus, il s’est fait piéger par une leçon de morale donnée à Nicolas Sarkozy en se demandant si on imaginait le général de Gaulle mis en examen. Il aurait pu s’abstenir de cette série d’erreurs. Il est d’ailleurs revenu sur ce thème ce matin en affirmant que la France était plus grande que ses propres erreurs. Et la-dessus, on est bien d’accord.

Loading...

RT France : François Fillon a également parlé de la politisation de son affaire, d’un «assassinat politique». Vous avez écrit que le fait que François Fillon soit soumis à ce calvaire judiciaire pourrait lui profiter. Comment ?

I. R. : Il peut en profiter dans la mesure où ce qui apparaît désormais, au-delà de ses maladresses et des fautes qu’il a pu commettre, c’est une sorte d’acharnement judiciaire pas simplement contre lui, mais également contre le Front national, où des proches de Marine Le Pen, présidente du parti et candidate à la présidentielle, font l’objet de mises en examen.

Il y a des coïncidences troublantes qui font que deux grands partis de l’opposition, le Front national et Les Républicains, sont suspectés par une justice qui semble partiale du fait même qu’elle s’immisce dans un processus électoral alors qu’il était auparavant de coutume en France que la justice fasse une parenthèse le temps de la campagne électorale.

Vouloir faire taire la droite risque de mobiliser a contrario son électorat qui n’entend pas se faire voler son candidat ni son élection

Nous sommes à quelques semaines d’une échéance très importante, alors que les grands débats n’arrivent toujours pas à être posés, parce qu’une justice – celle du parquet financier qui est un instrument politique qui a été mis en place par François Hollande –, tente de faire pression contre François Fillon.

Le Parlement européen d’un autre côté, et l’Union européenne également, sont en train d’accélérer les poursuites judiciaires contre Marine Le Pen. L’électeur moyen voit donc bien qu’il y a quand-même un déséquilibre et il me semble que ces deux manières de vouloir faire taire la droite risquent de mobiliser a contrario son électorat qui n’entend pas se faire voler son candidat ni son élection. On n’est pas loin d’assister à une sorte de hold up électoral et cela pose un véritable problème démocratique.

On peut trouver cette accélération de la justice, que l’on connaît généralement si lente, et cette diligence qu’elle fait voir devient un peu suspecte

RT France : Ces affaires judiciaires profiteront-elles à Emmanuel Macron ?

Learn Hebrew online

I. R. : A priori, elles peuvent profiter à Emmanuel Macron. Pour l’instant, bien entendu, parce tout cela le concerne. L’excès dans la diligence de cette justice que l’on connaît généralement si lente, et qui maintenant s’accélère du coup dans les deux dossiers parallèles que sont ceux de Marine Le Pen et de François Fillon. On peut trouver que cette accélération de la justice, que cette diligence qu’elle donne à voir devient un peu suspecte.

En tout cas, en tant que conservateur, je comprends bien que la justice fait son travail, mais j’ai l’impression qu’elle le fait avec des moyens disproportionnés et surtout insignifiants dans un processus électoral qui demanderait un peu plus de silence médiatique.

Il y a d’abord de grands problèmes et de grands paradoxes, avec les Français qui doivent voter en avril alors que les grandes questions de société n’ont pas toujours été posées parce que la justice impose un brouhaha permanent. La question qui doit se poser, c’est est-ce qu’il n’y a pas, malgré tout, de la part du pouvoir, de la part de la gauche, qui est plus ou moins derrière ces juges, ces médias et ces policiers qui donnent des pièces aux médias, de volonté de rendre inaudibles et suspects deux grands courants politiques d’opposition majoritaire. La droite parle d’une tentative d’un coup d’Etat judiciaire, le mot est peut-être fort, mais il y a beaucoup d’arguments qui plaident en sa faveur.

Loading...

Ivan Roufiol





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 20 thoughts on “Pour Ivan Rioufol le gouvernement veut «faire taire la droite et lui voler son élection»

    1. capucine

      je ne fais aucune confiance à la gauche et encore moins à Hollande et ses sbires ! je suis d’accord avec l’article de Ivan Roufiol la gauche veut voler l’élection de la droite …

    2. Pote-au-feuj

      ca fait pas mal d’annees que je repete sur les commentaires de Europe-Israel que Hollande nous vole la democratie , deja en faisant augmenter le vote afro-arabe ,
      et javoue que le coup de la mise en examen des opposants je l’avais pas vu venir

    3. LeClairvoyant

      Il est clair que le gouvernement du PS voudrais accoucher encore d’un gouvernement gauchiste, tout comme les démocrates USA pour se perpétuer. Alors, Donald Trump n’était pas le bien venu. En France on ne dit pas comme BHL « Hollande un très bon président » et tout va bien, quand son gouvernement navigue à vu, entre les écueils, pour ne pas perdre la totalité de son chargement et de son équipage.

    4. Lara

      Et comme par hasard, on veut nous imposer le candidat du système : Alain Juppé. Bref, une élection à la primaire pour rien.
      Une fois Filon éliminé, le système médiatico-judiciare poursuivra son acharnement judiciaire sur Marine Lepen ainsi la voier sera libre pour Macron.

    5. Marthe

      Pour moi Jupé depuis l’affaire Fillon est attentiste,il est complice avec toute la gauche Macron avec.Fillon a raison de tenir jusqu’au bout,beaucoup d’autres seront d’accord,je ne voterais pas Jupé,ce sera Marine Lepen.

    6. alauda

      Macron vient enfin de dévoiler d’où sort son slogan de campagne : « révolution en marche », c’est une référence à la marche de Mao que ce candidat a pleinement assumé lors d’un entretien au Parisien :

      « « Je suis maoïste », balance-t-il tout de go, pas peu fier de surprendre son auditoire. Pour Mao, explique-t-il, « un bon programme c’est ce qui marche ».

      http://www.leparisien.fr/politique/le-projet-detaille-d-emmanuel-macron-pour-la-presidentielle-02-03-2017-6724902.php

    7. alauda

      « Je suis maoïste » : la dernière sortie de Macron (02/03/2016)

      Qu’un candidat à l’élection présidentielle française 2017, né le 21 décembre 1977, puisse se réclamer, au nom du pragmatisme, de la Révolution Culturelle chinoise qui a permis à Mao d’instaurer le culte de sa personnalité, d’éliminer toute forme d’opposition et de remplir entre 1966 et 1976 la terre chinoise de plus de 60 millions de cadavres est sidérant.

      « Les massacres de la Révolution culturelle ». Trad. du chinois par Marc Raimbourg. Édition de Song Yongyi. Préface de Marie Holzman
      Collection Folio documents (n° 47), Gallimard. Parution : 12-03-2009

      Qui peut offrir ce livre d’un historien chinois à cet énarque banquier manifestement ignorant de ce que sa fameuse « révolution en marche » inspirée du maoïsme sous-tend ?

      Quel neurologue pourrait se pencher sur ce cas psychiatrique ?

    8. Ghysly44

      Je sais que les Français dans leur grande bêtise voteront pour Macron donc nous reprendrons du Hollandisme encore pour 5 ans et nous continuerons a nous plaindre et a sombrer dans les abimes comme le Titanic !!! Comme des moutons nous allons nous faire tondre en bêlant !!

    9. Jacques B.

      @ alauda : pouvez-vous indiquer à peu près où se trouve cette déclaration de Macron « maoïste » dans l’article que vous mettez en lien, qui est très long et que j’ai la flemme de lire en entier ? Merci.

      C’est collector, en effet, et sidérant ; mais tellement révélateur !

    10. alauda

      @Jacques B.

      Après la seconde vidéo.
      Titre en gras « Avec quelle majorité gouvernera-t-il ? »
      Puis § 2.

    11. Jacques B.

      Merci alauda.

      On a donc :  » « Je suis maoïste », balance-t-il tout de go, pas peu fier de surprendre son auditoire. Pour Mao, explique-t-il, « un bon programme c’est ce qui marche ». Pour Tony Blair aussi, mais cette comparaison avec le social-libéral britannique l’amuse moins. »

      C’est assez incroyable quand même de lire qu’il admire Mao plus que Blair, un dictateur sanguinaire, criminel contre l’humanité, plus qu’un dirigeant de pays démocratique avec ses défauts certes, mais quand même.

      Et ce qui est encore plus incroyable à mes yeux est qu’il ne se trouve (apparemment) personne, parmi les journalistes ou politiques, à le relever, à s’en indigner et à lui demander des explications.
      Ce qui montre à quel point la classe politico-médiatique est devenue apathique, comme anesthésiée par l’ordre bien-pensant en vigueur et hypnotisée par la vision de Macron-président-à-tout-prix.
      Il peut dire des énormités, on lui passe tout parce qu’il est social-démocrate et qu’il a le profil de l’emploi.
      Notre pays va décidément très mal.

    12. alauda

      Macron se conforme au modèle souhaité par les élites mondialisées.
      Se souvenir que l’un des objectifs affichés de la révolution culturelle en République populaire de Chine était d’en finir avec les quatre vieilleries ou les quatre vieilles choses :

      les « vieilles idées » (chinois simplifié : 旧思想 ; pinyin : jiù sī xiǎng) ,
      la « vieille culture » (chinois simplifié : 旧文化 ; pinyin : jiù wén huà),
      les « vieilles coutumes » (chinois simplifié : 旧风俗 ; pinyin : jiù fēng sú),
      les « vieilles habitudes » (chinois simplifié : 旧习惯 ; pinyin : jiù xí guàn).
      (Wikipédia)

      L’identification de Macron à Mao Zedong est loin d’être une boutade.

    13. Salmon

      la droite va imposer un candidat cad Jupé , ils font une sorte de coup  » d’état » contre Fillon

      ce n’est pas à eux d’imposer un candidat !

    14. madeleine

      Vous ne vous en êtes peut-être pas aperçus mais sous sommes depuis quelques mois sous un régime de dictature et la charia s’installe. En effet, celui qui pense ou qui critique est passible de prison et d’une forte amende. En revanche, les histoires de burqa, burkini, les « chansons » des rappeurs telle « nique la France », les drapeaux français avec lesquels certaines « chances pour la France » se font photographier s’essuyant les fesses avec, les appels aux meurtres de juifs, les messages antisémites, tout cela est permis devant une justice clémente qui ne poursuit pas les auteurs de ces faits.

    15. alauda

      BAROIN est sur le plateau derrière et avec FILLON au Trocadéro où beaucoup de monde est rassemblé. Bravo à ceux qui n’ont pas lâché celui qui a été lynché depuis des semaines. Excellent discours.

      Imposer Jupé maintenant, c’est une blague !
      Les sauterelles ont été pointées par Libération (194 hier) : 50 rien que dans son camp.

      Fillon peut être un bon chef. Il tient le coup.

    16. alauda

      Antonin Lévy, avocat de F. Fillon, évoque un énorme classeur de 674 pages, contenant attestations, courriers, e-mails montrant la réalité du travail de Mme Fillon.

      Pas une seule personne dans les 19 PV n’y affirme la réalité d’un emploi fictif, ajoute-t-il.

      Quand le journaliste de BFM TV lui demande pourquoi il n’a pas fait fuiter dans la presse des documents prouvant la réalité du travail fourni, il répond : est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous demandez ? L’avocat est l’auxiliaire de la justice.

    17. alauda

      Encore un mot sur Juppé, dont on nous rabâche les oreilles sur BFM et consorts, comme plan B.
      La première ligne de son programme parle de « rétablir l’autorité de l’État en luttant impitoyablement contre ceux qui violent nos lois. »

      Un jour, pour plaire à la jeunesse des banlieues, Juppé a imité devant une caméra le geste de JUL qu’un groupe de fans agitait sous ses yeux. Il ne connaît pas ce rappeur, n’en a jamais lu une ligne. JUL c’est un type qui fait avec ses mains le geste de deux pistolets. Ses textes ne parlent quasiment que de trafics.
      C’est un exemple vraiment éloquent de restauration de l’autorité de l’État que de jouer avec ce genre de symboles… Jujulpépé, plan B, non merci.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *