toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Montpellier : Des « jeunes de cité » saccagent la voiture d’un accidenté


Montpellier : Des « jeunes de cité » saccagent la voiture d’un accidenté

C’est à une scène surréaliste qu’ont assisté dimanche en fin d’après-midi de nombreux témoins d’un accident de la circulation, sur l’avenue Gimel, entre les Hauts-de-Massane et le carrefour de la route de Grabels, à Montpellier :

Vers 19h, avant l’arrivée des services de secours et des policiers de la Sécurité publique, plusieurs jeunes de la cité des Hauts de la Paillade ont littéralement saccagé la voiture d’un conducteur, impliqué malgré lui dans une violente collision avec une moto, dont le pilote venait de « griller » le feu rouge.

Dans un premier temps, ils ont encerclé la voiture, immobilisée après le choc, avant de tenter de lyncher le conducteur, qui n’a dû son salut qu’en s’enfuyant à pied et en courant vite, distancer ses poursuivants qui voulaient le rattraper, pour se réfugier dans un bois et s’y cacher, jusqu’à l’arrivée des patrouilles de la police nationale.

C’est sous la protection de la police que le conducteur de la voiture -qui n’était pas alcoolisé- a quitté les lieux, tandis que le jeune motard était transporté dans un état grave au département anesthésie réanimation -DAR A- du CHU de Montpellier, où ses jours ne sont pas en danger.

Loading...

Il s’avère que ce sont ses copains de la cité des Hauts de la Paillade qui ont voulu se venger sur l’automobiliste, qui, comme l’enquête de police l’a déterminé, n’était pas en tort. Les agents du centre de supervision urbain -CSU- de la Ville de Montpellier ont récupéré les bandes des caméras de vidéosurveillance, remises aux enquêteurs de la brigade des accidents et des délits routiers du commissariat central.

Et leur visionnage a permis d’identifier formellement un des jeunes ayant voulu lyncher le conducteur, avant de pulvériser sa voiture. Sur la vidéo, on voit les amis du motard briser le pare-brise, les glaces latérales, le haillon arrière, crever les pneus, sauter à pieds joints sur le toit et sur le capot avant et dégrader complètement l’intérieur, sièges compris.

C’est une épave que le malheureux conducteur a aperçu, en sortant de son bois pour être placé sous protection policière. Un des vandales identifié grâce à la vidéosurveillance, âgé de 22 ans a été interpellé lundi par la brigade anticriminalité -BAC-, placé en garde à vue et déféré ce soir au parquet de Montpellier.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Montpellier : Des « jeunes de cité » saccagent la voiture d’un accidenté

    1. Jacques B.

      Voilà ce que donnent l’impunité et le laxisme pratiqués par la justice marxisante depuis des dizaines d’années ! Révoltant !

      Qu’on attrape ces racailles par le collet et qu’on les envoie faire un petit tour au bagne pendant 5 ou 10 ans, le temps que leurs idées se remettent en place.

    2. Pinhas

      Même en Guyane ils n’en peuvent plus .

      Que le bagne de Cayenne rouvre ses portes pour y accueillir ces racailles, ces monstres, ces ennemis de la France.
      Il le faut , c’est une question de vie ou de mort.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *