toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La maire de Calais prend un arrêté municipal pour refuser les distributions de repas aux migrants


La maire de Calais prend un arrêté municipal pour refuser les distributions de repas aux migrants

Ce jeudi, la ville de Calais a pris un arrêté municipal pour empêcher les associations de distribuer des repas aux migrants. Les bénévoles sont « stupéfaits » par cette initiative.

Elle a même pris un arrêté municipal, pour encadrer sa décision. Ce jeudi, la maire LR de Calais, Natacha Bouchart, a de nouveau clamé son opposition aux distributions humanitaires de repas aux migrants dans sa ville.

La veille, le Premier ministre Bruno Le Roux a assuré, lors d’une visite dans la ville qui a accueilli le camp de la « Jungle », qu’il ferait son possible pour empêcher l’installation d’un « nouveau campement », mais qu’il n’agirait pas « contre la distribution de repas ».

Le ministre, qui avait fait le déplacement après une augmentation progressive des arrivées de migrants dans le département, a aussi annoncé qu’une hausse du nombre de policiers sur place était envisagée.

Loading...

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La maire de Calais prend un arrêté municipal pour refuser les distributions de repas aux migrants

    1. Claire

      Si l’on coupait les vivres à ces associations scélérates qui vivent sur notre dos, il est probable que le problème des clandestins (faussement appelés migrants) serait résolu depuis longtemps.

    2. Charles Martel

      C’est normal !
      Si vous jetez du pain dans le jardin, vous allez avoir beaucoup d’oiseaux s’en nourrir. Ça fait plaisir et c’est beau.
      Au bout d’un certain temps : ils seront de plus en plus nombreux ; lâchent leurs fientes partout (bonjour les terrasses, les voitures) ; sont de plus en plus bruyants car trop nombreux je n’ai pas assez de tartines à leur offrir, alors ils se les disputent ; ils viennent jusque sous ma fenêtre pour en réclamer.
      Un jour, j’ai décidé d’arrêter d’en donner : ça a crié longtemps, j’ai tenu bon.
      Puis un beau jour le calme est revenu, ils étaient tous partis. Quelle paix !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *