toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans


France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans

Au hasard de mes lectures sur internet, je suis tombée accidentellement sur cette publication d’une enseignante qui nous fait part de sa vérité face à la rhétorique qu’il est convenable d’entretenir pour nos politiques, dans l’objectif de ne pas stigmatiser ou encore de contenir ce qu’ils conçoivent comme de l’amalgame. J’ai tenu à vous faire partager le constat que dresse ce professeur d’histoire et géographie / éducation civique. DK

 

Je suis enseignante (prof d’histoire-géo-éducation civique) depuis plus de 20 ans. J’ai exercé dans 5 collèges de banlieue, dont deux Zep et un établissement classé zone violence.

J’ai donc vu passer dans mes classes (de la 6ème à la 3ème) plus de 4000 jeunes de banlieues, que j’ai eu à charge d’instruire, d’encourager et d’accompagner, avec une bienveillance et une abnégation qui ne m’ont jamais fait défaut.

Loading...

Vous prétendez que les populations des banlieues sont « mises au garage dès le collège et le lycée » ?

Que « le socle d’une société épanouie est l’éducation » et, de ce fait, vous insinuez que les minorités ne reçoivent aucune instruction dans notre pays ?

Quelle vaste blague ! Non : quelle aberration, quelle mauvaise foi, quelle vision erronée et mensongère de la réalité !

Mes élèves des cités reçoivent la même instruction que tous les petits français de souche. Leur instruction est gratuite (sans compter les aides et prestations diverses censées aider ces familles mais qui sont systématiquement dépensées pour tout autre chose que l’école…)

Si, au terme d’un parcours scolaire la plupart du temps désastreux, le corps enseignant se voit contraint de leur proposer une orientation professionnelle en fin de 3ème, c’est qu’on ne peut pas raisonnablement proposer à un adolescent de 15 ans d’envisager de poursuivre des études de médecine alors qu’il n’a toujours pas daigné apprendre à compter (et à parler correctement le français). Ignorez-vous l’importance de la résistance à l’apprentissage du français dans nos écoles ?

Le français est pour eux une « langue étrangère », la langue des « mécréants » comme ils aiment à me le répéter.

Learn Hebrew online

Voici le fruit de ma réflexion, après 20 années d’expérience au contact de votre soi-disant « génération sacrifiée » :

 

Je suis en première ligne pour témoigner des moyens financiers, humains et techniques mis à dispositions de ces jeunes depuis des décennies (oui, des millions dépensés dans les collèges et lycées pour ces populations).

 

Je vous signale, à titre d’exemple, que le collège où je travaille actuellement met à leur disposition permanente 14 TNI d’une valeur totale de 100 000 euros -un dans chaque classe-, deux salles informatiques contenant 50 PC avec connexion internet, une bibliothèque magnifique sur deux étages, des dizaines d’heures de soutien hebdomadaires et tutorats en tous genres (qui coûtent beaucoup d’argent à l’Etat car payés en heures supplémentaires), un service de restauration quasi gratuit, des voyages scolaires (musées, voyages en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Allemagne, pris en charge par le foyer socio-éducatif) etc, etc, etc… Je continue ?

Loading...

 

Les autres enfants de la commune (qui ne vivent pas dans la cité) sont loin d’avoir ce genre de privilèges.

 

Malgré tout, ces jeunes des banlieues (comme vous les appelez) n’ont que la haine de la France à la bouche. Leur seule référence est « le bled ». Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de notre culture nationale. Ils ne s’en cachent même plus : ils le revendiquent comme une fierté.

Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire

Leur communautarisme rend inopérant toute tentative d’instruction et d’intégration.

Quel que soit le sujet que j’aborde, en Histoire, en géographie ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part que mépris et hostilité vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot « laïcité » en classe, de peur de les voir me vomir dessus ou pire, m’insulter.

La plupart des collègues ont abdiqué depuis longtemps.

Hélas, j’ai cru un temps, comme vous, qu’il était possible de leur transmettre connaissances, sagesse et foi en l’avenir de notre communauté nationale.

J’ai renoncé. Je suis tous les jours confrontée aux discours les plus intolérants qui m’aient été donnés d’entendre : propos haineux à l’égard des français, des juifs, des femmes, des homosexuels… L’évocation du terrorisme fondamentaliste les fait sourire (dans le meilleur des cas) quand ils ne font pas ouvertement, en classe, l’apologie de l’Etat islamique et de la charia.

Notre Histoire ne les intéresse pas. Ils ne sentent aucun passé, ni aucun point commun avec les « sous-chiens » et les « faces de craie » comme ils nous appellent.

 

Retournez donc à l’école ne serait-ce que pour un petit stage d’une journée… vous seriez mortifié.

 

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “France : une enseignante témoigne sans langue de bois du désastre de l’éducation des enfants musulmans

    1. Pinhas

      Je rencontre pas mal d’instituteurs et ce témoignage ne m’étonne pas du tout .

      Ma sœur est institutrice et lorsque qu’elle parle de la France avec ses élèves , les Français d’origines magrébines lui disent  » on est pas Français , nous on est marocains , etc …  »

      Elle a beau leur expliquer qu’ils sont nés en France donc Français mais ils s’en fichent .

      Je suis pour les caméras dans toutes les classes .

      Je suis pour la suppression totale des alloc dans le cas où les élèves insultent , cassent , agressent , etc .
      Je suis pour la sanction immédiate et les corvées .

      On a trop laissé faire les psychologues , les associations et les mous du cerveau avec leur  » ho ! non , c’est pas bien de sanctionner , ça va les perturber ces petits  »

      Un coup de pied au cul oui !

      Il faut que l’ordre revienne , que la discipline soit présente et respectée .

      Et pour ceux qui ne se sente pas Français , qu’ils dégagent car la France ils aiment la violer .

      LE TEMPS DE FRAPPER FORT EST VENU ( MAI 2017 )

    2. Claire

      Les trotskistes ont infiltré l’Education nationale après 68 et leur influence délétère « s’épanouit » de plus en plus. Autorité des maîtres bafouée, droit des élèves, y compris les plus délinquants, qui s’impose de façon absolue puisque « l’élève est au centre du système », idéologie islamo-gauchiste qui appelle au respect des cultures d’origine en niant la culture française et en la rejetant.
      Je pense que nous sommes tous conscients de cet échec monumental, voulu par la plupart des gouvernants depuis 40 ans.
      Le point de non-retour est atteint. On ne pourra jamais intégrer des jeunes qui ne le veulent pas, alors qu’on n’arrête pas de leur dire que la France est un pays abominable, colonialiste, exploiteur, etc.
      Pas étonnant qu’on n’arrive plus à recruter d’enseignants. Qui voudrait se faire insulter à longueur de journée, surtout les femmes, pour un salaire de misère par rapport au niveau universitaire requis?
      Au niveau national, il faudrait vraiment nettoyer les écuries d’Augias pour remettre de l’ordre dans notre malheureux pays, livré aux communautarismes islamique et africain. En est-il encore temps? Qui pourrai le faire?

    3. Pinhas

      @Elia . Non , il n’est pas trop tard .

      Il suffit de ne pas voter pour les collabos de droite et de gauche .

      Lis le programme de Dupont Aignan …..

      Et lui n’est pas un extrémiste .

    4. LeClairvoyant

      Vu combien coûte cher l’enseignement pour chaque élève, C’est du gâchis ! Mais vu que certains arrivent à ministre de l’enseignement, etc.. (même avant d’imposer la charia), après, ils auront tous de la promotion !

    5. danielle

      on a laissé faire……je suis en train de lire « Decomposition française » de Malika Sorel-Sutter …tout ce qui arrive est du en grande partie à nos élites et, hélas, à nous les « veaux » qui avons accepté sans broncher le monde que ces élites nous proposaient ….quand c’est l’etranger qui commande dans un pays……..

    6. Elia

      Pinhas,

      NDA, je l’ai écouté l’autre jour dimanche. Il est très bien, c’est celui que je préfère. Son patriotisme et son programme me parait pertinent, le meilleur de tous. Mais j’ai quand même des doutes, Avec Malek Boutih et Rama Yade à ses côtés et avec d’autres qui ne sont pas complètement de son avis, on risque d’avoir encore quelqu’un qui ne pourra pas appliquer son programme comme il le prétend. Et on risque encore de tourner en rond !
      Et puis, je pense qu’il faudrait restructurer tout le système, si non, les présidents c’est bien, mais tout ceux qui sont en dessous qu’il faut changer.
      Si non, il sera incapable d’appliquer son programme, il y a tellement de lobbies, des syndicats, des organisations, des associations qui peuvent bloquer le pays et le rendre ingouvernable !

      Je pense toujours que la France est mal partie, risque de ne plus se relever !

    7. Pinhas

      Elia ,

      Oui , la France est mal barrée mais on ne sait jamais ……

      J’espère que le bon sens et la Justice l’emporteront .

      Attendons la fin des élections .

      Dans le pire des cas , si ça se gatte encore plus , on a Eretz Israël qui nous attend .

    8. María

      La seule a avoir des cojones c’est Marine (et oui il faut que ce soit une femme !). Fillon, pour qui j’ai voté, est bien trop vénal et assoiffé d’argent pour diriger ce pays. Il aurait vite fait d’être manipulé par le Qatar ou autre Arabie Saoudite, comme dans le cas de Sarko qui a vendu les « meubles » au Qatar, pays qui a non seulement investi financièrement mais aussi les esprits de banlieusards de son salafisme. On connaît la suite…

    9. Gisèle

      J’atteste le témoignage de cette enseignante, ayant été moi-même enseignante et personnel de direction dans l’Education Nationale, pendant 40 ans. Je conseille de lire l’ouvrage de Mark. A. Gabriel, ISLAM et TERRORISME pour comprendre comment se pratique la guerre sainte selon le Coran. Le nom de Mark A. Gabriel ne correspond pas au nom musulman que ses parents lui ont donné en Egypte où il était professeur d’histoire de l’islam à l’Université Al-Azhar du Caire. Cet homme connaît donc bien l’envers du décor pour y avoir vécu. Devenu chrétien, il a dû fuir sa famille, son pays pour pouvoir vivre et proclamer la vérité. Son enseignement est remarquable pour sa lucidité et son objectivité. Il dit clairement que l’Islam n’est pas qu’une religion, mais un gouvernement. Le mode opératoire consiste d’abord à s’infiltre, pour saper les bases des nations à conquérir. Actuellement, en Occident, ces populations de jeunes endoctrinées et aveuglées, comme elle sont majoritaires dans certains secteurs n’hésitent plus à se montrer et chargées de haine ont commencé à nous détruire, même et surtout d’abord dans notre propre identité nationale. Le scénario de l’Irak en est une illustration : Immigration/ invasion pour prendre le pouvoir, détruire les mécréants, semer la mort. La cible cachée ce sont les juifs et les chrétiens messianiques
      Je ne suis pas juive, mais je puis dire qu’ Eretz Israël n’est pas la solution de repli, mais la seule solution pour se sauver de ce danger et de tous les dangers qui menacent Israël. Pour la France et les Français de souche et coeur, comme moi, je crois que le choix de son président sera décisif. Elle doit se déterminer et savoir qui elle veut servir : le seul vrai D.ieu
      ou Mamon…

    10. LeClairvoyant

      C’est bien connu. « L’argent c’est le neuf de la guerre ». Donc, les pays du pétrole avec son argent nous font la guerre. et notre argent des impôts, qui sont des petites rivières, bien souvent retrouvent le « fleuve », qui est en train d’emporter la France vers les Abysses. Pauvre France et pauvres français !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *