toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Charia à Gaza: peine de mort pour deux vendeurs de drogue


Charia à Gaza: peine de mort pour deux vendeurs de drogue

La justice militaire du mouvement terroriste Hamas a condamné à mort dimanche deux Palestiniens pour trafic de drogue, un événement sans précédent dans l’enclave depuis que le mouvement islamiste y a pris le pouvoir par la force il y a 10 ans.

Jusqu’à présent, les condamnations à mort prononcées par des tribunaux du Hamas visaient des Palestiniens accusés d’aider Israël ou auteurs de meurtres.

« Dimanche, la justice militaire à Gaza a prononcé la peine capitale pour commerce de produits stupéfiants à l’encontre de deux civils originaires de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza », selon un communiqué du ministère de l’Intérieur du Hamas. Le texte ajoute qu’un troisième accusé a été condamné à la prison assortie de travaux forcés.

Le ministère ajoute que « 1.250 sachets de cannabis » ont été saisis, ainsi que « 400 pilules de Tramadol », un médicament utilisé comme une drogue, « durant le seul mois de janvier, soit autant que durant toute l’année 2016 ». Ces derniers mois, les saisies ont représenté « plus d’un million de dollars », assure le ministère.

Loading...

La campagne contre les vendeurs de drogue s’est récemment intensifiée, ajoute le communiqué, alors que la consommation de drogue dans à Gaza est un sujet brûlant.

La loi palestinienne prévoit la peine capitale pour ceux qui aident Israël, pour les meurtriers et pour les trafiquants de drogue.

En théorie, toutes les condamnations à mort en Judée-Samarie (Cisjordanie) et à Gaza doivent être approuvées par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, mais le Hamas ne reconnaît plus sa légitimité.

Depuis le début de l’année, une dizaine de peines capitales ont été prononcées à Gaza, selon le Centre palestinien des droits de l’Homme (PCHR).

Entre 2007, date de la prise de pouvoir par le Hamas dans la bande de Gaza, et 2016, 96 peines de mort y ont été prononcées, indiquait fin 2016 Hamdi Chouqoura, vice-président du PCHR.

(avec agence)

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Charia à Gaza: peine de mort pour deux vendeurs de drogue

    1. franck

      le hamas veut tout simplement s approprier le marche de la drogue
      et oui les temps sont dur pour eux

    2. roland

      Peine de mort, travaux forcés, imaginons un seul instant que les pays Européens fassent de même..Les bobos socialos vont hurler..EUX les éternelles « victimes », c’est OK??? Silence des « Organisations socialos Bobos ???

    3. Moka

      Non Roland ,imaginons qu’ Israël fasse pareil…les bobos vont hurler mais restent sourds et aveugles lorsque les bouraux sont des palestiniens.

    4. LTC

      Si les dealers islamiste qu’on a en France subissait le même sort, je crois que le marché de la drogue s’arrêterait aussi sec.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *