toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après Meklat, Sauton : épidémie d’antisémitisme dans le show-biz


Après Meklat, Sauton : épidémie d’antisémitisme dans le show-biz

.

Cette semaine, un autre saltimbanque vient de tomber dans la nasse à tweetos : le comédien Olivier Sauton.

Vous savez quoi ? Il y aurait, dans les jours qui viennent, une épidémie de tendinite du pouce chez les stars du show-biz que ça ne m’étonnerait pas. Non que tous se mettent à se rouler frénétiquement des joints, mais parce qu’ils vont se ruer comme des malades sur leurs smartphones pour tenter de remonter des mois, voire des années de tweets et autres messages potentiellement douteux sur les réseaux sociaux. Ah, ah ! Je sens qu’on va bien rigoler…

Le tweet, vous savez ce que c’est : on gazouille, on gazouille… et puis s’envole ! Sauf qu’on n’est plus au temps des Romains, celui où l’on distinguait entre l’oral et l’écrit, les verba qui volent et les scripta qui manent. Aujourd’hui, les scripta volent dans le cyberespace, ce qui fait qu’ils manent. Les tweetos sont condamnés à la perpétuité électronique, à l’impossibilité du pardon et de l’oubli et, subséquemment, à la repentance ad vitam æternam. L’enfer, en somme.

La semaine dernière, c’est le scandale Mehdi Meklat qui a éclaté, éclaboussant au passage la malheureuse Christiane Taubira, notre ex-ministre de la Justice, et le penaud François Busnel, de « La Grande Librairie ». Invité de cette émission très prout-prout en compagnie de son comparse Bondy Blog, Mehdi Meklat venait y présenter leur dernier ouvrage, Minute, quand des internautes se sont amusés à exhumer quelques tweets à vous rester comme des barbelés en travers de la gorge.

Morceaux choisis :
« Je sais pas vous, mais je trouve la phrase “moi la mort je l’aime comme vous vous aimez la vie” de Mohamed Merah troublante de beauté. »
« Sarkozy = la synagogue = les Juifs = shalom = oui, mon fils = l’argent. »
Ou, plus fin encore : « Faites entrer Hitler pour tuer les Juifs. »

Pas à dire, ce garçon sait manier la phrase, pourquoi sans doute on l’invite dans THE émission littéraire : c’est clair, c’est concis, dans le style sujet-verbe-complément, on ne fait pas plus parlant.

Horreur et putréfaction, par ici la lance à incendie, l’insecticide et le Cillit Bang spécial antisémitisme.

D’autant plus horrifique, la chose, que le Meklat en question venait de faire la couverture des Inrocks en compagnie de Christiane Taubira. Vous imaginez ? Taubira !

Elle a vite fait de dégainer son clavier : « Les Inrocks n’auraient pas pris le risque de se compromettre.

C’est un journal qui aime débattre, et même quereller les goûts artistiques, pas se salir. […] il ne leur serait pas venu à l’idée de me proposer cette rencontre s’ils avaient eu la moindre connaissance d’un seul de ces tweets, car ils savent que, sur ces sujets, il n’y a pas d’espace pour des débats. » Elle ajoute : « Ces propos creusent une consternation aussi vertigineuse qu’un cratère atomique. » Quant à leur compagnonnage, elle l’explique ainsi : « J’ai rencontré Mehdi Meklat pour cet entretien, j’avais lu leurs deux livres. Je maintiens qu’ils sont bien écrits. Il y a quelque chose à purger. Il ne peut résider dans un même esprit la beauté et la profondeur d’une telle littérature et la hideur de telles pensées. Il faut purger, curer, cureter. » Curetons, donc.

Hélas, il va falloir cureter large car, ce mardi, un autre saltimbanque vient de tomber dans la nasse à tweetos : le comédien Olivier Sauton. Des internautes ont aussi remonté son fil Twitter pour « déterr(er) des tweets haineux et antisémites », postés entre 2012 et 2014, « des messages où il tourne en dérision la Shoah, à la manière d’un Dieudonné ». Horreur et putréfaction bis, d’autant que le bonhomme serait un intime d’Alain Soral et de Dieudonné.

Horrifié, le théâtre La Bruyère où il joue actuellement vient de poster ce message : « Ces prises de position […] sont radicalement incompatibles avec nos valeurs et celles du théâtre que nous défendons. La direction du théâtre fera savoir dans les prochaines 48 heures les suites qu’elle entend donner à cette affaire. »

Et un chômeur de plus !

Marie Delarue
Ecrivain, musicienne, plasticienne





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap