toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tir de missile balistique : les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions face « à l’attitude provocante de l’Iran »


Tir de missile balistique : les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions face « à l’attitude provocante de l’Iran »

Aux États-Unis, le département du Trésor a annoncé de nouvelles sanctions contre l’Iran, touchant treize individus et douze « entités », basées pour la plupart en Chine, aux Émirats arabes unis et au Liban.

Ces sanctions font suite à un tir de missile balistique, effectué par l’Iran dimanche dernier.

Les États-Unis ont annoncé ce vendredi de nouvelles sanctions contre l’Iran, touchant treize individus et douze « entités », dont certaines basées en Chine, aux Émirats arabes unis et au Liban.

La prise de ces sanctions, que le département du Trésor annonce dans un communiqué sur son site internet, fait suite à un tir de missile balistique effectué par l’Iran dimanche dernier.

Loading...

Ces mesures, a-t-on expliqué de source autorisée à Washington, ne sont que la première étape de la réponse que les États-Unis entendent apporter face « à l’attitude provocante de l’Iran ».

Changement de ton majeur envers Téhéran

Le président Donald Trump, qui a pris ses fonctions il y a deux semaines, a déclaré jeudi que « rien n’était exclu » à propos de l’Iran, un changement de ton majeur envers Téhéran par rapport à l’administration démocrate de Barack Obama.

Dans son communiqué, le Trésor souligne que ces nouvelles sanctions ne contreviennent pas à l’accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015 entre l’Iran et les grandes puissances. Donald Trump a vivement critiqué cet accord.

Parmi les personnes visées par les nouvelles sanctions, figure l’homme d’affaires iranien Abdollah Asgharzadeh. Le Trésor l’identifie comme proche du groupe industriel Shahid Hemmat, filiale selon Washington d’un organisme iranien chargé du programme de missiles balistiques.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Tir de missile balistique : les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions face « à l’attitude provocante de l’Iran »

    1. Asher Cohen

      En Géostratégie il est recommandé d’analyser les gens auxquels on a affaire. Durant des décennies de carrière d’homme d’affaires confirmé, Trump a clairement montré qu’il était un guerrier, alors pourquoi changerait-il une fois à la Présidence? Il n’est pas Obama, et l’on voit bien qu’il nomme des militaires et des hommes d’affaires aux postes clés. A la différence d’Obama, il ne semble craindre ni les Russes, ni les Chinois qui ont besoin du pétrole iranien pour développer leur industrie. Les iraniens auraient été plus sages à adopter un profil bas face à une mesure qui concerne 6 autres pays qu’eux, d’autant qu’ils sont dans le viseur de Trump à cause de la Chine. Ils se sentent humiliés et réagissent impulsivement alors qu’ils ne font pas le poids face à l’Amérique. Leur comportement provocateur de tigres en papier risque de leur coûter très cher, et ils pourraient finir comme l’Irak de Sadam Hussein. Ce n’est pas une preuve d’intelligence. Il y a des cas où il faut savoir mettre son égo dans sa poche et s’écraser.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *