toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Politique du misérabilisme : « je compatis aux rudes efforts des hommes politiques socialistes pour avoir l’air pauvres »


Politique du misérabilisme : « je compatis aux rudes efforts des hommes politiques socialistes pour avoir l’air pauvres »

Je ne suis pas assez riche pour être de gauche, mais je compatis aux rudes efforts des hommes politiques socialistes pour avoir l’air pauvres. Jadis, ce n’était pas trop difficile :

Il suffisait que le chauffeur de votre Delahaye vous dépose à une station de métro de l’Assemblée et le tour était joué. Mais depuis l’obligation de publier son patrimoine, c’est une autre histoire. Surtout si votre Líder Máximo (et futur président de la République) déclare publiquement une richophobie qui demeure, avec celle des araignées, l’une des dernières discriminations encore autorisée, voire encouragée.

Tout le jeu consiste, donc, pour le politicien de gauche, à afficher une fortune inférieure au seuil d’imposition à l’ISF corrigé en fonction des variations saisonnières. Même si un franchissement modéré ne coûte pas bien cher, c’est une question d’image, une étiquette infamante à éviter d’urgence si l’on veut être pris au sérieux par les « sans-dents ». Certains penseront que c’est aussi une question de santé mentale, que de ne pas aimer « les riches », et en être un soi-même expose à de sérieux troubles psychiques.

Mais il n’en est rien : cette caste-là a, depuis longtemps, dépassé ce type de questionnement.

C’est ainsi que, la mort dans l’âme, Emmanuel Macron a dû finalement déposer en mai dernier une déclaration rectificative pour les années 2013 et 2014. Il s’était débrouillé pour paraître ric-rac sous la barre, mais pas de chance : les frasques de son prédécesseur Cahuzac (qui savait compter, lui) avaient fait durcir les contrôles. Rassurez-vous, la gabelle du chouchou de Rothschild et des cougars devrait rester au niveau d’un pourboire, « inférieur à 10.000 euros, intérêts ou pénalités compris ». Bienvenue au club quand même, Emmanuel… Tu as bien essayé d’égaler ton maître Hollande, mais n’auras que la mention « élève doué mais efforts encore insuffisants, peut mieux faire ». Il faut dire qu’en la matière, notre François Ier, c’est Usain Bolt ! Entre concubinages à éclipses, emprunts déductibles et trampoline des évaluations immobilières, plusieurs briscards du fisc ont dû se mettre sous antidépresseurs ; mais le 15 mai 2012, le canard était toujours vivant… Chapeau, l’artiste !

On a, toutefois, vu passer à Bercy un ministre inattaquable, entièrement vêtu de lin blanc, et c’est Pierre Moscovici. Pensez donc : DEA de sciences économiques, DEA de philosophie, diplômé de Sciences Po, sorti sixième de l’ENA, conseiller maître à la Cour des comptes, député européen, député du Doubs, ministre des Affaires européennes, puis de l’Économie et des Finances… Au bout de trente ans de fonctions éminentes, il ne déclara à son entrée en fonction en 2012 qu’une fortune de 268.124 €, immobilier compris. Soit 100.000 € de moins que le patrimoine moyen des ménages français. C’était bien la peine de faire autant d’études…

Mais on comprend mieux pourquoi l’économie française n’a pas vraiment brillé sous sa houlette.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Politique du misérabilisme : « je compatis aux rudes efforts des hommes politiques socialistes pour avoir l’air pauvres »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap