toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’islamo-gauchiste Hamon au dîner du CRIF, ou l’hémiplégie morale des notables communautaires. Le coup de gueule de Gilles-William Goldnadel


L’islamo-gauchiste Hamon au dîner du CRIF, ou l’hémiplégie morale des notables communautaires. Le coup de gueule de Gilles-William Goldnadel

OPINION

Trop c’est trop. Depuis 30 ans, j’aurais passé une bonne partie de ma vie intellectuelle à mettre en garde ma communauté originelle contre les mauvais guides qui l’auront égarée.

La focalisation obsessionnelle opérée sur la seule extrême droite aura fait profiter à l’islamo-gauchisme d’un angle mort obtus à l’abri duquel celui-ci se sera développé sans se heurter à la moindre résistance juive.

Dans le même temps, et pour les mêmes mauvaises raisons, une partie de la communauté juive dite organisée, par un prêchi-prêcha aussi angélique que bêta, aura empêché l’État démocratique de faire respecter les lois républicaines en matière de régulation des flux migratoires. Catastrophes en chaîne : une immigration islamique incontrôlée, une montée de l’antisémitisme antisioniste, un clientélisme pro- islamique tenant compte des nouvelles réalités démographiques, un terrorisme islamiste sanglant dont les juifs sont les premières victimes, une communauté juive désemparée.

La focalisation obsessionnelle opérée sur la seule extrême droite aura fait profiter à l’islamo-gauchisme

Les faits m’auront donné, malheureusement, cruellement raison au-delà de toute désespérance. Sauf sur un point : dans mes pires cauchemars, je ne pensais pas qu’après les crimes et les massacres que la communauté juive a connus, ceux qui se prétendent ses représentants n’aient pas enfin compris la dangerosité de l’islamo-gauchisme et les erreurs commises pour l’avoir sous-estimée.

Hélas, c’était compté sans l’hémiplégie politique et morale décidément incurable dont souffre encore une partie de la représentation juive.

Il y a une dizaine de jours, le CRIF publiait un communiqué pour condamner une rencontre entre une organisation communautaire et des membres du Front National. Dont acte.

Mais une semaine plus tard, il publiait un nouveau communiqué dans lequel il annonçait que son président avait rencontré Benoît Hamon…

Comme l’a reconnu le clairvoyant Malek Boutih : Benoît Hamon incarne aujourd’hui un islamo-gauchisme dangereux

Ainsi, les terribles leçons du passé n’ont pas été assimilées.

Comme l’a reconnu le clairvoyant Malek Boutih : Benoît Hamon incarne aujourd’hui un islamo-gauchisme dangereux. C’est encore le Canard enchaîné, peu suspect de droitisme, qui révélait récemment que le candidat choisi par la primaire socialiste préconisait le soutien aux Palestiniens pour complaire à l’électorat musulman. C’est le même qui montre sa faiblesse à l’égard du sexisme dans les quartiers. Le même qui se montre passif à l’égard du BDS, le même enfin qui s’oppose à tout endiguement de l’immigration clandestine.

Pour couronner le tout, l’un de ses plus proches lieutenants aura été épinglé pour ses relations avec le Qatar, parrain et bienfaiteur des Frères Musulmans à l’antisémitisme programmatique.

Ne pas vouloir regarder l’évolution, même imparfaite, de la droite de la droite tout en fermant les yeux sur l’involution catastrophique de la gauche de la gauche, poursuivre le boycott de l’un et le dialogue courtois avec l’autre, relève de la cécité la plus handicapante.

Pas étonnant dès lors que la communauté organisée soit sortie du radar médiatique et pratiquement de la vie politique et qu’elle soit désormais incapable de faire descendre en masse ses membres dans la rue en ce compris dans les moments les plus terribles, compte tenu du fait qu’elle est coupée de la réalité comme de sa base populaire.

Dans le même temps, de nombreux juifs, désespérés, ont quitté leur pays, pendant que des notables juifs sans représentativité véritable passent leur temps à remercier les autorités au lendemain de chaque nouvel attentat et prennent un air gêné lorsque le Premier ministre israélien dit leur ouvrir les bras…

Pour ceux qui ne se résignent pas à la disparition tristement programmée des juifs français, il est peut-être encore temps de dire qu’il ne saurait être question de prétendre parler en leur nom sans regarder la réalité des dangers les yeux enfin ouverts.

Trop c’est trop.

Gilles-William Goldnadel
Président de France-Israël et d’Avocats Sans Frontières


A quoi sert réellement le dîner du CRIF : 

Au dîner du Crif, Hollande tape la bise à Macron et Hamon

Le président François Hollande et son ex-ministre de l’Economie Emmanuel Macron, le 22 février 2017 au dîner annuel du Crif à Paris.

Le président François Hollande et son ex-ministre de l’Economie Emmanuel Macron, le 22 février 2017 au dîner annuel du Crif à Paris.

Tous deux présents au rendez-vous annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France, le président de la République et son ancien ministre de l’Economie ne s’étaient pas croisés depuis la démission fracassante de ce dernier en août 2016.

Est-ce un signe avant-coureur? Au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), qui a eu lieu mercredi soir, trois candidats à l’élection présidentielle de 2017 étaient présents. Parmi ceux-là, Emmanuel Macron, qui a croisé son ancien patron, François Hollande. C’est la première fois que les deux hommes se croisent depuis la démission du fondateur d’En Marche! du gouvernement, annoncée le 30 août 2016. L’occasion pour eux de se donner une accolade et de s’embrasser devant les journalistes présents.

Un moment non dépourvu d’ironie, dans la mesure où, en quittant le gouvernement de Manuel Valls et en déclarant sa candidature à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron a grandement contribué à ce que François Hollande renonce à briguer un second mandat. Mais six mois après, le chef de l’Etat ne semble pas en avoir conçu une amertume au point de se limiter à une poignée de main.

Hamon a eu droit à sa bise présidentielle

François Hollande a aussi salué un autre ancien disciple entré -avant Emmanuel Macron d’ailleurs- dans la dissidence: Benoît Hamon. Comme l’a saisi le journaliste Frédéric Haziza, l’ancien frondeur du gouvernement a eu droit, lui aussi, à une bise du président de la République, décidément peu rancunier.

Pour que la boucle soit bouclée, Benoît Hamon a croisé, à son tour, le leader d’En Marche!. Un moment immortalisé par une photo.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “L’islamo-gauchiste Hamon au dîner du CRIF, ou l’hémiplégie morale des notables communautaires. Le coup de gueule de Gilles-William Goldnadel

    1. Akerman Michel Israël

      Le mode de représentation de Crif fait que, effectivement, des petites associations ont réussi à se placer parmi les responsables du Crif. C’est ce qu’avait fait Meyer Habib aujourd’hui député de la 8ème circonscription où 5 % des Juifs ont été voter.
      Quant à maitre Goldnadel qui a, en plus de la présidence de l’association France Israël, des responsabilités au parti républicain (Sarkozy, Fillon, Juppé) il représente qui ?
      Il écrit parfois de bons articles mais je rappelle qu’il était CONTRE Philippe Karsenty quand ce dernier a démontré le mensonge Al Dura commis par Enderlin et Antenne 2. Le parti de Fillon n’est-il pas pro palestinien comme le PS et la quasi totalité des partis de la France pro musulmane ?
      Shabbat Shalom !

    2. LeClairvoyant

      Hamon avis, quand il dit « qu’il y a trop de blancs à Brest », cela veut dire qu’il va remplacer les vrais bretons blancs, pars des faux bretons noirs.
      Vu le mépris des dirigeants du parti socialiste envers les bretons, je me demande comme peuvent voter PS.

    3. Sebag

      Bravo M goldnadel le malheur des juifs viens des juifs la personne que vous n avez pas voulu nommé ç est le porte parole de M Hamon M Bachelet un antijuifs notoire convertit à l islam et avec ç est déclarations fracassantes et Anti israéliens sur la journée Tel Aviv plage à Paris en plus M Hamon a déclaré qu il l a écarté or c est un menteur il est toujours la vous pouvez le voir souvent à la tv

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap