toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les gauchistes de l’UEJF manifestent contre Trump mais pas contre les pays Arabes qui interdisent l’entrée des Israéliens…


Les gauchistes de l’UEJF manifestent contre Trump mais pas contre les pays Arabes qui interdisent l’entrée des Israéliens…

.

Une fois encore, la direction gauchiste de l’UEJF, sous la présidence de Sacha Ghozlan, s’illustre : elle manifeste avec SOS Racisme, groupuscule d’extrême gauche, contre le décret pris par Trump pour interdire momentanément l’entrée de certains ressortissants de pays islamistes. En revanche, elle n’a jamais manifesté contre les 17 pays Arabes qui interdisent l’entrée aux Israéliens.

Sur sa page Facebook, l’UEJF organise un rassemblement « contre les mesures prises par Donald Trump !« . On peut lire également que l’UEJF appelle à manifester contre « les propos tenus racistes, sexistes, homophobes et antisémites par Donald Trump !« .

L’UEJF s’associe ainsi à SOS Racisme contre les décrets pris par le président Donald Trump interdisant pendant 3 mois l’entrée des ressortissants de 6 pays islamistes, à des fins de sécurité.

Loading...

Or, jamais de toute l’histoire de cette officine du Parti Socialiste l’UEJF n’a appelé à manifester contre les pays Arabes qui interdisent l’entrée des Israéliens.

L’UEJF s’illustre une fois de plus, une fois de trop certainement, dans cette dérive gauchiste prise depuis quelques années. Son actuel président Sacha Ghozlan continue la tradition gauchiste de ses prédécesseurs Klugman et Reingewirtz.

En effet, le bureau national de l’UEJF a pris fait et cause depuis des années pour les Palestiniens plutôt que les Israéliens, pour les Musulmans plutôt que les Juifs.

Mais trop c’est trop, de plus en plus de sections de l’UEJF ne se retrouvent plus dans ces positions de gauche pro-palestiniennes, voire gauchistes, prises par le bureau national et ses présidents successifs.

Précurseur d’une hémorragie au sein de l’UEJF, les étudiants de la Sorbonne ont claqué la porte pour fonder « l’Alliance Sorbonne », une nouvelle organisation où les étudiants sont fiers d’être Juifs, pratiquants et sionistes. Le président d’Europe Israël, Jean-Marc Moskowicz, a participé à un Shabbat plein avec les étudiants de la Sorbonne et témoigne de leur fierté d’être Juif et Sioniste.

Mais ce ne sont pas les seuls étudiants à quitter l’UEJF : déjà il y a 3 ans, les étudiants d’HEC amis d’Israël étaient partis.

Learn Hebrew online

En 2015, l’ancienne présidente de l’UEJF Assas, Alexandra Glanz, ainsi que plusieurs membres du bureau national ont eux aussi claqué la porte pour fonder IMPACT, une association d’étudiants proche d’Israël.

Aujourd’hui, de nombreuses sections s’interrogent dans les diverses facultés sur leur maintien au sein de cette union qui ressemble plus à une organisation gauchiste qu’à un mouvement d’étudiants juifs.

En octobre 2016, après le vote de la résolution de l’UNESCO niant tout lien entre Jérusalem et le Judaïsme, Sacha Reingewirtz, Président de l’UEJF, se fendait d’un article sur le Huffingtonpost pour expliquer que l’UNESCO avait contribué à « sauvegarder le patrimoine palestinien« 

Loading...

La liste des positions pro-palestiniennes du bureau national de l’UEJF est longue :

En 2011, le bureau national de l’UEJF se rendait déjà à Ramallah et à Jénine avec des personnalités officielles de l’Autorité palestinienne.

En janvier 2011, l’UEJF s’associe au Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), extrémiste de gauche, antisioniste jusqu’à la moelle, engagé dans le boycott d’Israël, pour empêcher, par la violence, la venue de Marine Le Pen, invitée à débattre par l’association « Dauphine-Discussion-Débat ».

En mars 2014, Sacha Reingewirtz, président, déclarait dans Libération «Si le FN passe. Nous ne laisserons rien passer», mais n’a jamais fait aucun commentaire sur l’antisémitisme de l’extrême gauche.

En avril 2014, à l’occasion de la commémoration de la révolte du ghetto de Varsovie, Sacha Reingewirtz fait un discours pour détourner les électeurs du vote Front national au prétexte de défendre l’Europe. Mais là encore aucun mot sur la menace islamiste, sur l’antisémitisme musulman véhiculé par l’islamisme.

En août 2013, le même Sacha Reingewirtz, toujours président, et une équipe du bureau national se rendait à nouveau à Ramallah et dans les territoires palestiniens en visite « d’amitiés » alors que le Sud d’Israël était sous les roquettes du Hamas. L’UEJF préférait déjà distribuer des bonbons aux enfants de Ramallah plutôt qu’aux enfants de Sdérot qui étaient en danger.

Sacha Reingewirtz à Ramallah avec le kéfié palestinien…

En juillet 2014, en pleine guerre contre Gaza, à nouveau le bureau national de l’UEJF se rendait à Ramallah pour entretenir ses liens d’amitiés avec les Palestiniens, pendant que d’autres, comme l’association Europe Israël, étaient sur le front à Gaza pour livrer des équipements et soutenir les soldats israéliens…

En novembre 2014, le même Sacha Reingewirtz, toujours président de l’UEJF, avait refusé de rencontrer le Ministre israélien de l’économie, de la diaspora et de Jérusalem Naftali Bennett était en visite en France.

Pourtant le dimanche 26 septembre 2010, l’UEJF, très proche du parti socialiste, rencontrait Mahmoud Abbas.  4 ans presque jour pour jour plus tard, le même UEJF refusait de se salir en serrant la main et en rencontrant le ministre israélien Naftali Bennett, issu d’une élection démocratique, mais trop « extrémiste », selon eux.

Naftali Benett venait pour rencontrer des responsables de la politique française afin d’avancer sur plusieurs dossiers importants (comme la reconnaissance des diplômes, l’emploi des nouveaux immigrants en Israël).

Dans un échange de mails entre les Présidents de l’UEJF, on peut lire la présidente de l’UEJF de l’Université Descartes, Salomé Choukroun, expliquer que la raison pour laquelle cette rencontre n’a pas été organisée, « c’est parce que Naftali Bennett est d’extrême droite et que le message que porte son parti va à l’encontre des valeurs que portent l’UEJF. » Salomé Choukroun, Présidente de section de l’UEJF, sait de quoi elle parle quand elle justifie la décision prise par Sacha Reingewirtz…

Lors de la convention de l’UEJF en novembre 2014, la liste des invités est pour le moins marquée : Paul Amar, député écologiste, le journaliste de gauche Claude Askolovitch, Benjamin Stora, trotskiste, anti-sioniste parmi les plus virulent, etc…

Mais Sacha Reingewirtz rencontre des négationnistes palestiniens (« des hommes de paix » selon Reingewirtz, qui prend fièrement la pause sous un portrait du terroriste Yasser Arafat et de son ami Abou Mazen),  des types qui veulent exterminer les Juifs d’Israël.

Sacha Reingewirtz profitera de ce voyage à Ramallah pour aller se recueillir sur la tombe d’Arafat.

Délégation de l’UEJF à Ramallah en rencontre avec l’Autorité terroriste d’invasion arabe dite “palestinienne”

Délégation de l’UEJF à Ramallah en rencontre avec l’Autorité terroriste d’invasion arabe dite “palestinienne”

Mais ces dérives gauchistes et pro-palestiniennes ne datent pas seulement de la présidence de Sacha Reingewirtz, l’ancien président de l’UEJF Patrick Klugman ne cachait pas sa sympathie pour la cause palestinienne plus que pour Israël. Il déclarait d’ailleurs « Je suis sioniste et pro-palestinien ».

Le 28 septembre, Klugman refusait de condamner les appels au boycott d’Israël, alors que le mouvement BDS ne cache plus son antisémitisme…

Klugman accumule les positions nettement anti-israéliennes:

Lors de la réception du dictateur Mahmoud Abbas, dictateur car il continue à diriger l’Autorité palestinienne depuis 6 ans sans mandat en refusant d’organiser des élections, Klugman s’était illustré en déclarant « N’oublions pas pour autant qu’en termes de déclarations racistes, il me semble que le Président palestinien n’a rien à envier à certains ministres israéliens… ».

En juillet 2016, Patrick Klugman, ex-président de l’UEJF, élu socialiste adjoint aux relations internationales et à la francophonie, vice-président de SOS racisme et membre coopté du CRIF, s’est encore s’illustré en voulant « protéger les musulmans ».

Klugman a osé ce tweet infâme « Nous combattrons le terrorisme en protégeant les musulmans… » oubliant que ce ne sont pas les musulmans qui sont visés par les islamistes mais les Français, l’ensemble des Français.

On voit ici, que les présidents de l’UEJF qui se succèdent sont tous inféodés au Parti Socialiste et à SOS Racisme.

Cette fois, c’est à Trump que l’UEJF a décidé de s’attaquer, osant l’accuser sans aucun fondement ni aucune preuve de tenir des propos racistes, homophobes et antisémites. Pourtant Trump est non seulement entouré de conseillers Juifs mais compte également des Juifs dans sa propre famille.

Trump est un véritable ami d’Israël et c’est certainement pour cela que l’UEJF s’attaque à lui. En effet, le bureau national n’a jamais caché préférer les Palestiniens aux Israéliens…

En tout état de cause, l’UEJF est membre du CRIF. Il y fait la pluie et le beau temps car plusieurs membres du Comité Directeur du CRIF sont des anciens de l’UEJF.

C’est ainsi que l’UEJF s’est opposé à ce que l’association Europe Israël intègre le CRIF et ce, contre l’avis de Roger Cukierman et de l’actuel président du CRIF, Françis Kalifat.

Il est temps que le CRIF se positionne enfin : il doit exclure Patrick Klugman et Sacha Ghozlan du CRIF ainsi que cette association qui ne représente pas grand chose.

Je m’explique : L’UEJF revendique 15 000 membres. Cela parait énorme, mais ce chiffre est une belle escroquerie qui permet à l’UEJF de recevoir plus d’un million d’Euros de subvention à la fois de l’Etat et de la mairie de Paris.

En réalité, le bureau national n’a AUCUN adhérent ! Mais il se permet de comptabiliser tous les jeunes étudiants Juifs de France ayant participé au moins une fois à une activité d’une section locale.

Si chaque section locale a ses propres adhérents et membres, le bureau national lui n’en a aucun.

On voit ici l’intérêt de se prétendre détenteur de 15 000 membres qui ne vous appartiennent pas : 1 voire 2 millions d’Euros de subvention.

Mais aussi le pouvoir au sein du CRIF car aucune autre organisation membre du CRIF ne peut prétendre avoir 15 000 membres.

C’est aussi une des raisons du refus d’Europe Israël qui comptabilise plus de 3 500 adhérents, ce qui risquait de nuire à l’hégémonie de l’UEJF au sein du CRIF.

Le nouveau président du CRIF aura-t-il le courage de faire le ménage ?

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

Membre du bureau national de l’UEJF fier de porter le drapeau palestinien…







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 26 thoughts on “Les gauchistes de l’UEJF manifestent contre Trump mais pas contre les pays Arabes qui interdisent l’entrée des Israéliens…

    1. gregory

      La racaille islamo gauchiste antisémite , fasciste et juifs honteux,vendue aux traitres de la nation qui les flattent et les manipulent comme de prostituées corvéables!

    2. pierre

      Enfin un texte à la hauteur des turpitudes lamentables de ce groupuscule gauchiste qui ne représente que lui-même.

      Le vent tourne et nous ne devons plus accepter que ces gens parlent au nom des français juifs. La supercherie de l’UEJF est mise à jour dorénavant.

    3. Armand Maruani

      Hors sujet mais intéressant .

      TELEPHONE MIRACLE

      Prenez le temps de lire cet article,,,,,,
      TRES TRES IMPORATNT …… IL FAUT LE FAIRE SAVOIR
      > > Clandestins : une machine bien huilée qui tourne à plein régime…
      > > Je me suis toujours demandé comment les téléphones pouvaient continuer à fonctionner dans un pays à moitié détruit, sur une barque, etc…. comment sont payés les abonnements ? Où les téléphones sont-ils branchés après un séjour en mer de plusieurs jours sans prise électrique à bord ?Comment les caméras des journalistes sont là et au bon moment et cela en pleine mer ?
      > > Voici l’explication :
      > > Voilà comment ça marche………au pays de Tintin dit « Casevide » . . .
      > > Le coup du téléphone satellitaire bien rôdé, miraculeux même !
      En déployant mon journal quotidien ce matin, mon attention fut attirée par une grande photo montrant des naufragés clandestins voguant sur un canot pneumatique. Banal, me direz-vous, on ne parle plus que de ça, je décide donc de tourner la page.
      > > > > > >
      > > > > > > Mais c’est à ce moment que la légende incrustée dans la photo m’interpelle :
      « en pleine mer, ils appellent Strasbourg ».
      > > Plus loin, l’article est explicite :
      > > Des migrants en détresse peuvent composer un numéro d’appel téléphonique (0033486517161) dont le destinataire est le bureau strasbourgeois de l’association des Travailleurs maghrébins de France.
      > > Là, un correspondant décroche, demande la position du bateau, le nombre de personnes à bord, s’il y a des blessés, etc.
      > > Son collègue transfère le message aux garde-côtes de l’organisation FRONTEX organisme EUROPEEN de surveillance des frontières de l’Europe pour que le bateau soit secouru le plus rapidement possible et ensuite pour s’assurer que les garde-côtes se portent bien au secours des migrants en difficultés.
      > > Ces appels au secours sont planifiés bien à l’avance par le collectif « Watch the Med » qui distribue aux candidats à l’émigration des cartons comportant un n° de téléphone et l’intitulé du collectif.
      > > C’est écrit en anglais, arabe, français et persan. Au verso, il est précisé que s’ils n’étaient pas rapidement secourus, le collectif ferait pression sur les médias et les politiques. Il y a aussi des contacts au Maroc et en Tunisie où les cartons sont distribués sur place. On en distribue même à Calais, Vintimille et d’autres lieux en Europe.
      > > Vous pourrez faire remarquer qu’ils sauvent des vies humaines. , vous n’allez pas nous faire croire que ces gens ne connaissent pas les risques encourus. Ils viennent peut être du fin fond de la Somalie mais ils regardent aussi les informations télévisées et savent exactement ce qui les attend. Et puis, on parle surtout de ceux qui sont en détresse (forcément, quand on monte à 200 sur un bateau prévu pour 20), mais combien d’entre eux passent sans trop d’’encombres, sauf dans la dernière ligne droite.
      > > > > > > Car le truc est bien connu désormais : on provoque une avarie de moteur et on appelle le numéro de Strasbourg par téléphone satellitaire, facile ! Les garde-côtes embarquent tout le monde et une heure plus tard tous les passagers mettent les pieds dans une Europe où ils seront inexpulsables. Comme ils n’ont effectué aucune formalité pour obtenir une autorisation de séjour, de migrants, ils sont passés au stade de clandestins.
      > > Ainsi donc, sous couvert d’une action humanitaire, un collectif ayant pignon sur rue en France et relayé par l’association des Travailleurs maghrébins de Strasbourg organise l’immigration clandestine en Europe et par conséquent dans notre pays sans que cela n’émeuve personne. Ainsi donc, ce collectif et cette association sont un maillon de la grande chaine des passeurs que notre ministre de l’Intérieur promet à moultes reprises de sanctionner avec la plus grande sévérité. (pipeau)
      > > Allo Cazeneuve, où es-tu ? Tu ne vois rien, tu n’entends rien? Il est bien vrai que tu n’en finis pas de serrer les mains aux clandestins qui violent les lois de la République, et comme il en arrive tous les jours, je crois bien que tu vas finir par attraper des ampoules. Je sais bien que tu espères que beaucoup d’entre eux demanderont l’asile en France et que le meilleur moyen d’en attirer le plus possible est de fermer les yeux sur l’immigration clandestine et de choyer les associations qui la soutiennent et l’organisent.
      > > > > > > Nous en avons eu la preuve, c’est en première page de nos journaux qui n’ont pas compris qu’ils venaient involontairement de jouer un mauvais tour à la « bienpensance ».

      > > Jean-Louis Burtscher

    4. alauda

      @Armand Maruani,

      Je viens de lire un autre article de ce Jean-Louis Burtscher : « Chambres à gaz : je suis excédé par la nouvelle affaire Le Pen » (5 avril 2015, sur Riposte laïque).

      Voici un type qui se paye de mots en ne reconnaissant ce que le Tribunal de Nuremberg a mis en évidence : le caractère génocidaire de la Shoah, la spécificité du génocide industriel nazi par rapport aux autres fronts de la Seconde Guerre qui ont fait beaucoup de morts.

    5. Armand Maruani

      @Alauda ,

      Merci d’apporter ces précisions .

      Honnêtement je découvre cet individu à travers cet unique message que j’ai reçu dans ma boite mail .

      Je l’ai trouvé intéressant et voulais en faire profiter nos amis qui interviennent ici .

      J’aurai dû comme vous vérifier qui en était l’auteur , je ne l’ai pas fait .

      Je serai plus vigilant la prochaine fois .

      Encore une fois merci .

    6. Slam

      L’UEJF ne représente rien ni personne à part une bande de hyènes qui hurlent avec les loups. Aucun courage et une seule ambition, le pouvoir. Ceux-là sont comme des furoncles, malfaisants et contagieux

    7. ralph

      Ce sont les « dignes » successeurs d’une certaine gauche israélienne ,en plus avec l’indignation sélective. » Que Dieu me garde de ces amis ,je me charge de mes ennemis » dit le proverbe.

    8. Frati

      Concernant l’UEJF, je pense que le CRIF ne doit pas les virer car il faut qu’elle fasse partie de toutes les associations qui la composent, mais par contre, à partir du moment où les étudiants juifs de France ont choisi de créer d’autres associations et qu’elles ne se reconnaissent plus dans l’UEJF, il faut que le CRIF prenne Les decision se suivantes : 1- Organiser De nouvelles élections où toutes les composantes pourront se présenter, celle qu’on arrivera En tête représentera tous les étudiants juifs de France. Sinon, 2- toutes les associations étudiantes bien devront faire partie du Crif, et l’UEJF devra ajouter le S de Socialiste dans son sigle qui devra annoncer la couleur : UEJSF, Les autres devront en faire autant, ainsi chacun pourra s’y retrouver. Je ne peux concevoir que l’UEJF s’arroge le droit de représenter TOUS les étudiants sans En avoir reçu mandat. Il faut qu’il y ait toutes les’ composantes qui soient représentées, c’est urgent, vu la direction tres marquée à Gauche que prend l’UEJF depuis trop longtemps.

    9. jankel

      Et ça sert à quoi de dénoncer (sic) dans une revue juive, ces cinglés dangereux et pervers ? Que Proposez vous contre eux ? Que faisons nous après avoir constaté et « dénoncé » sic, leurs « agissements irresponsables  » resic!
      Ridicules juifs qui pleurent et prient sans jamais rien faire d’Illégal re re sic! et Reprochent ensuite aux Autres pendant des siècles de n’avoir rien fait pour eux!
      Lamentable
      Que ceux qui sont décidés à ne PAS LAISSER TRANQUILLES CES ORDURES me fassent signe?

    10. Serge Makowski

      Ces étudiants qui se prétendent juifs ne sont au final que de la racaille comme toute les religions en trainent derrière elles.
      L’UEJF est devenue une honte et cette honte ne fait que rejaillir sur leurs familles dont bon nombre de membres ont été exterminés dans la Shoah.
      Leurs ancêtres doivent se retourner dans leur tombe et voyant ces rejetons dégénérés se comporter ainsi.
      Ils ne m’inspirent que dégoût et colère.
      Qu’en pensent leurs familles, ils doivent s’en mordre les doigts!!!!!

    11. paul

      L’UEJF un peu à l’image de la LICRA! Que ne ferait-on pas pour lancer sa carrière politicienne? Une pensée pour le clown opportuniste Klugman.

    12. Gloriamaris

      À toute cette bande de traîtres :
      1°- la liste des 7 pays muzz interdits d’USA a été établie par….l’administration Obama qui a répertorié les pays où le terrorisme musulman est le plus virulent. 2°- Les 5 pays du monde habritant le plus grand nombre de musulmans sont : l’Indonésie, le Pakistan, l’Inde, le Bengladesh et le Nigéria. Aucun de ces 5 pays n’est concerné par le décret Trump.
      Messieurs les gauchistes facho, achetez-vous un cerveau et apprenez-en l’usage.

    13. Psyve

      L’UEJF à toujours été un ramassis de gauchistes dans le début des années 1970 quand j’étais étudiant et membre du betar je les ai vu s’allier aux gauchos pour tenter de nous barrer la route des facs et j’avoue que je les frappais avec un plaisir immense comme les autres gauchistes, de plus quand nous crions UR SS ils voulaient aussi nous cogner mais à l’époque il se prenaient de bonnes raclées

    14. Charles Delacroy

      Les représentants de l’UEJF, ont des ambitions politiques, l’UEJF est un tremplin pour eux…bref des juifs de cour en puissance…

    15. geo

      Ce que je peux dire avec un profond respect pour les Israéliens, c’est que les Juifs, peut importe d’où qu’ils soient, devraient comprendre que les temps arrivent ou un grand nombre de nations se ligueront contre Israël. Doucement, la pression monte, les peuples arabes islamiques ont le vent en poupe, parce que des dirigeants étrangers européens les soutiennent et soutiennent par en dessous leurs actions. Le vrai ennemi d’Israël n’est pas Marine, mais bien les mielleux mondialistes qui créent le trouble en collaborant avec l’islam.

    16. Tamara

      Des vendus, des lâches, des traitres. On ne leur demande rien : mais dire la Vérité, rien que la Vérité ou qu’ils se taisent et se cachent. Mais ils rétorqueront que c’est leur Vérité et je répondrai : non vous êtes des vendus à quel prix ou quels prix, cela n’a pas de valeur humaine!!!!!!!!!!!!!!!

    17. Pinhas

      Sur la photo présentant un drapeau dit palestiniens est un drapeau jordanien , pas plus .

      Le vrai drapeau de la palestine est frappé de l’emblème de l’Etoile de David sur fond bleu et blanc .

      Il faudra qu’un jour les imposteurs soient remis à leur place .

      Chez moi , afin que tous ceux qui viennent et savent lire puisse s’instruire , j’ai affiché l’extrait du traité de San Rémo qui dans ses textes reconnait la légitimité d’Israël .
      J’ai également imprimé et affiché le drapeau d’Israël datant de 1920 comportant l’emblème de l’Etoile de David sur fond bleu et blanc et sur lequel il est bien écrit  » PALESTINE  » dans la partie basse .

      Depuis ceux qui venaient vers moi en critiquant Israël et les soit disant territoires occupés ne la ramènent plus ….

      Faites en autant , vous allez voir le résultat est intéressant .

    18. Ben

      En réalité les représentations diplomatique d’Israël à l’étranger, n’attribuaient jamais de visa aux demandeurs arabes des pays qui ne reconnaissaient pas Israël… Donc cessez d’écrire n’importe quoi.

    19. Bernard Atlan

      Pendant la Shoah il y avait les capos qui étaient des juifs qui étaient contraints pour sauver leur vie.
      Les responsables de l’UEJF sont bien pires, ils travaillent contre leur peuple pour se réserver un mandat électoral par leur soumission au gauchistes. Mais c’est fini le monde change et j’espère que ces vendus seront reconnus un jour comme parias.

    20. Jean-Francois Morf

      Pendant 8 ans, Obama a discriminé les chrétiens et il n’a accepté pratiquement que des mahométans menteurs comme réfugiés!
      Et les gauchistes chrétiens n’ont jamais manifesté!
      Donc si, pendant au moins 4 ans, Trump ne laisse rentrer pratiquement que des chrétiens, alors ce n’est pas de la discrimination: ce n’est que de la justice pour les chrétiens réellement en danger de crucifixion en pays mahométans!
      Charité bien ordonnée commence par soi-même! (le principe de Farid Fillon)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *