toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël : Un site de mise en relation entre Olim de France et entreprises israéliennes


Israël : Un site de mise en relation entre Olim de France et entreprises israéliennes

.

Alors qu’il semblerait que les chiffres de l’Alyah, de France, sont en baisse, ou ne sont ceux espérés, le besoin ne se fait pas moins ressentir sur le marché de l’emploi francophone et les solutions manquent toujours, une nouvelle structure, plate-forme, dédiée à l’emploi a vu le jour. Isra-Job.co.il.

Crée par Elyahou Ben-Shoushan, fondateur de Arriverenisrael.com, la plate-forme s’appuie sur son expérience du terrain, ses liens au sein des administrations (Lichkat Aavoda) et avec des sociétés israéliennes leader de leurs marchés, comme les quatres Koupot-Holim, différentes Banques, Google, WIX, Waze, le Groupe Rothschild et bien d’autres.

Le marché de l’emploi en Israël est un monde à lui tout seul, et l’Olé en y arrivant ne peut maitriser ses codes, ses lois et sa dynamique. Surtout que trouver un emploi en Israël pour un Olé est LE challenge mais aussi une des clefs de son intégration. FACILITER l’accès aux sociétés israéliennes aux Olim de France et ENCOURAGER les sociétés israéliennes à engager des Olim francophones, voilà les buts et objectifs d’Isra-Job.co.il

Un site de rencontre entre Olim et Entrepreneurs Israéliens.  Dynamiser et Créer de l’Interaction.

Comment créer de l’interaction ? En déjà facilitant l’accès à plus de 600 sociétés israéliennes, que chaque olé puisse facilement et rapidement postuler chez google, waze, Uber ou 365Event. Qu’il puisse, après s’être inscrit, entrer en contact directement avec le responsable des RH mais aussi être contacté directement par celui-ci. Efficace, rapide et dynamique. A l’image du marché Israélien.

Faciliter le recrutement pour les sociétés israéliennes qui souhaitent recruter des francophones mais aussi l’encourager. Démarcher des sociétés, en vendant et plaçant des francophones.

Dynamiser le marché de l’emploi Israélien pour les Olim, c’est-à-dire prospecter directement auprès d’entrepreneurs israéliens, créer de l’emploi, créer le besoin d’engager de la « french touch » créer le manque, aller démarcher des sociétés et leurs vendre le « French ».

En démarrant, nous avions prospecté auprès d’une trentaine d’Avocats, à Tel-Aviv, en simplement demandant : « Vous avez quelqu’un qui parle français ? J’ai des clients à vous envoyer ! » Les réponses furent parlantes : « NON ! Arabe, Russe… Anglais ? » Pas un, ou une, avocate francophone.

L’idée fut de leurs vendre la « French Touch » en utilisant certes l’Alyah de France, sa qualité, sa fibre patriotique, sioniste, attachée à Israël, mais aussi la plus-value professionnelle, qualitative et pratique pour un Cabinet de pouvoir compter demain sur une « French Avocate ». Son savoir-vivre, savoir-être à la française, contact, relationnel, sa langue, sa culture, richesse, cette touche unique. Sans parler du marché nouveau et riche qui s’ouvre au Cabinet.

Learn Hebrew online

Le succès de notre conversation et la rapidité avec laquelle les Cabinets ont souhaités nous rencontrer et nous on relancer fut déroutant. Aujourd’hui, on manque d’avocat.

L’obstacle à l’emploi est soit la reconnaissance des diplômes soit la langue. Avez-vous une parade ou des trucs car j’ai vu sur votre site que vous préveniez grâce  à vos emplois la yérida vers la France?

J’aime voir l’Alyah comme une rencontre, un « Date ». Entre le peuple juif et l’Etat Juif. Ce date, il doit savoir ce gérer. Jauger l’autre, le regarder, l’écouter, se faire petit, humble, connaitre l’autre, apprendre à le connaitre, l’accepter, accepter sa « différence ». Pour lui plaire, se marier et s’aimer (Le bonheur et l’épanouissement de vivre en Israël).

Par rapport à la reconnaissance des diplômes, j’ai l’impression que «  La reconnaissance des diplômes » est un faux-problème et plus un outil politique. Il ne mérite en tout cas pas ce vacarme quand encore trop de documents ou sites officiels ne sont toujours pas traduits en français.

Concernant l’emploi, il y a, c’est sûr un pli à prendre, mais les codes sont accessibles et le marché est dynamique. Surtout que le français est complémentaire avec l’israélien. Je vois l’impact et le résultat d’un desk français que nous avons bâti de toutes pièces auprès d’un Courtier d’Assurances Israélien.

Une vraie réussite. Le français ne doit pas se cacher dans des call-center ou arriver sur la pointe de pied en se disant « Ils étaient là avant… » Ce n’est pas grave, le français arrive avec un bagage que l’israélien qui était là avant n’aura jamais. Le français doit arriver avec assurance, son expérience, sa french touch. C’est lui, et c’est ce que recherchent les sociétés israéliennes qui aujourd’hui développent leurs services à des pays francophones.

Quels sont vos rapports avec les Instances officielles et les associations parallèles qui concourent à vouloir aider les Immigrants de France ?

« I Have a Dream ». D’être Uni. De nature positive, je ne désespère pas, mais c’est pas simple, il y a des intérêts politiques, subventions, et l’émotionnel. L’Alyah nous tient tellement tous à cœur, que toutes nos structures ou associations créées sont un peu le bébé qui est né en arrivant en Israël, on a de la peine a le partager. J’arrive à comprendre. Cependant, Qualita par exemple, qui fait un travail merveilleux a ce souhait, et réussit plus-ou-moins à nous réunir.
Vos espoirs pour 2017…

Avant tout, Shalom en Israël, et partout ailleurs. La réussite d’Isra-Job devrait nous faire comprendre qu’on a fait quelque chose d’utile. Je nous l’a souhaite donc pleine. Quant aux Olim, il y a une façon d’arriver en Israël qui se rapproche de la manière dont ma mère nous définit, juif. « Fier Humblement ». Je souhaite à tout Olé d’arriver en Israël avec la fierté de son parcours et l’humilité pour apprendre à connaitre sa nouvelle compagne. Israël.

Isra-Job, et toute son équipe, se tient à vous entière disposition pour toute question, ou besoin d’information complémentaire que vous pourriez désirer.

Par téléphone :
​Depuis la ​France : 0177-50 33 78 | ​
Depuis ​Israël : 05​-2277 2233 ou | ​​
Depuis ​la Suisse : 022-​508 37 71 |
@ : [email protected]

Dans l’attente de pouvoir vous guider dans vos démarches, toute l’équipe de “Isra-Job” vous souhaite dores et déjà Atsla’ha dans toutes vos démarches et recherches !

Elyahou Ben-Shoushan | CEO-Founder of Isra-Job.co.il

Source: http://isra-job.co.il







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Israël : Un site de mise en relation entre Olim de France et entreprises israéliennes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *