toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une ONG palestinienne s’insurge contre les restrictions à la liberté de voyager imposées par les terroristes du Hamas à Gaza


Une ONG palestinienne s’insurge contre les restrictions à la liberté de voyager imposées par les terroristes du Hamas à Gaza

Une importante ONG palestinienne de défense des droits de l’Homme s’est inquiétée jeudi des restrictions à la liberté de voyager imposées aux hommes d’affaires de la bande de Gaza par le groupe terroriste Hamas.

Une nouvelle circulaire va restreindre les possibilités pour les hommes d’affaires palestiniens de ce territoire de franchir le point de passage d’Erez vers Israël.

Ils devront prouver au préalable qu’ils ont réglé leurs factures d’eau, d’électricité et d’autres dettes, a annoncé récemment le ministère de l’Intérieur du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

Dans un communiqué, la Commission indépendante des droits de l’Homme, a estimé  que cette circulaire constituait une menace pour la liberté de circulation et qu’elle était « contraire à la loi ».

Loading...

Ce texte constitue un « sérieux empiétement au droit à la libre circulation », a déploré l’ONG palestinienne.

Iyad al-Bozum, un porte-parole du ministère de l’Intérieur du Hamas, a répliqué que cette mesure était nécessaire alors que la bande de Gaza subit une situation de graves pénuries.

MOHAMMED ABED (AFP)

MOHAMMED ABED (AFP) « Manifestation contre le manque d’électricité dans le camp de réfugiés de Jabaliya, dans la bande de Gaza, le 12 janvier 2017 »

« Il n’est pas raisonnable que des hommes d’affaires et des commerçants vivent bien mais ne règlent pas leurs factures », a-t-il déclaré.

Les habitants de la bande de Gaza souffrent de coupures d’électricité ces dernières semaines, et ont entamés une série de manifestations, réprimées par le Hamas. De nombreux foyers n’ont du courant que pendant quatre heures par jour.

Environ 70% des foyers ne paient pas leurs factures d’électricité, soit parce qu’ils sont trop pauvres, soit parce que la collecte de l’argent est défaillante, dit l’ONU. C’est autant d’argent qui n’est pas employé pour fournir davantage.

Le reste de l’électricité de Gaza vient d’Egypte et surtout d’Israël. La cause immédiate de la crise résiderait dans une querelle inter-palestinienne.

Learn Hebrew online

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Une ONG palestinienne s’insurge contre les restrictions à la liberté de voyager imposées par les terroristes du Hamas à Gaza

    1. michel boissonneault

      moi ce qui m’insurge est que des biens pensant garde le silence que les matériaux de construction soit détourner a la construction de tunnel au lieu de reconstruire des maisons a gaza donc je me fou des plaintes de la ONG

    2. Michael Dar

      Camp de refugies de Jabaliye? ils seraient donc refugies dans « leur propre Pays », sous leur propre autorite independente!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *